Bao Blog


à propos...

Liens

Trouver sa place

Publié dans la catégorie Cogitations

Ballet Depuis quelques mois, Loupiotte fait de la danse classique. Ca faisait longtemps qu’elle voulait enfiler un tutu, des chaussons et aller danser, donc on a fini par l’inscrire à un cours de danse derrière la maison. Elle a beaucoup aimé les premiers mois et puis elle s’est lassé. On n’a pas trop compris pourquoi... Est-ce le fait qu’il n’y ait que des filles ? A-t-elle besoin d’une activité plus "physique" ?

Ce dernier mois elle y a été à reculons mais on l’encourage à continuer jusqu’à la fin de l’année. Ce week-end, on a assisté à son spectacle de fin de trimestre. C’était la première fois que je la voyais danser. En effet, elle n’était pas tout à fait dans son élément et ce qui m’a frappé c’est qu’elle n’a pas trouvé sa place dans ce groupe de petites filles. Elle est souple et se concentre mais elle ne s’amuse pas, alors que les autres sont à 100% dedans.

A l’école non plus, elle ne parvient pas à trouver sa place. Elle joue avec tout le monde mais n’est pas à l’aise, elle préfèrerait nettement jouer avec sa soeur. Du coup, on s’est dit qu’une des solutions pour qu’elle se sente à l’aise dans un groupe, serait qu’elle fasse un sport collectif. Et ça tombe bien, elle est super attiré par le foot !

Il ne nous reste plus beaucoup de temps sur Londres, mais dès que l’on sera à Hamburg, on ira voir pour l’inscrire dans un club de foot (ou autre sport collectif).
Si vous avez aussi des enfants un peu en retrait, plus timide en groupe, je prends car c’est assez nouveau pour moi.

23 mars | 3 commentaires


Les carrés magiques

Publié dans la catégorie Actualités

Maths Dimanches, nous nous sommes mis sur les devoirs avec ma grande. Rien de compliqué, juste des Maths qui demandent un peu d’astuce. Au programme, des triangles magiques et des carrés magiques où toutes les lignes doivent faire la même somme.

J’ai vu ma grande se décomposer la première soustraction, elle qui est si logique dans sa façon de voir les choses, a été totalement déstabilisée par une soustraction. Est-ce le contexte du carré magique ou juste le fait que l’on manipulait des chiffres un peu plus gros que d’habitude ?

Je me suis revue, même âge, luttant sur les mêmes problèmes, n’ayant pas du tout envie qu’on me dise que 17+15 ça ne faisait pas 35... Elle a tâtonné, trouvé ses propres solutions et s’en est sortie. Elle n’a pas voulu de mes astuces et a fini par réaliser ses propres expériences, même si ça prenait plus de temps. C’est dimanche, on a le temps.

C’est fou dans quel état peuvent mettre les problèmes de Maths ! Elle était à deux doigts de mettre son cahier à la poubelle, avant que je lui dise "tu l’as déjà fait et je sais que tu sais le faire, alors vas-y !". Il m’a fallu garder mon calme, sinon c’était moi qui quittais la pièce !

Au bout d’une heure de frustrations, de moments de désespoir, d’astuces, de discussions, de déductions, elle a fini ses carrés magiques, assez fière de n’avoir pas laissé tomber et d’avoir su rebondir sur ses erreurs. Elle semblait plus légère est gonflée de confiance en repartant jouer aux légos !

16 mars | 0 commentaires


On se croirait au printemps

Publié dans la catégorie Actualités

common au soleil Les températures remontent depuis quelques jours et ça fait un bien fou de voir le soleil si souvent ! Samedi, on a profité à fond du Common avec les copains d’école des enfants et les copines du conservatoire d’Emma. Des vélos, plein de chiens qui courent et un playground sur-peuplé. Je pensais que ça finirait par passer cette envie d’aller au playground, mais en fait non : elles aiment toujours autant ça. Maintenant qu’elles sont grandes, on se pose sur un banc et on regarde les jeunes parents qui s’extasient sur leur progéniture. On se dit qu’on est passé par là, mais ça nous paraît si loin...

On a aussi profité de ce week-end pour planifier les vacances de Mai histoire de ne pas se retrouver bloqués à Londres. Ce seront nos dernières vacances en Angleterre et nous irons dans le Dorset, pas loin de la presqu’île de Portland. Je rêvais de découvrir les Cornouailles mais 5h de train ça me paraît beaucoup.
On s’est trouvé un petit cottage sur la côte, près des sentiers côtiers, de la gare et des plages, ça s’annonce chouette !

9 mars | 0 commentaires


Trois jours entre filles

Publié dans la catégorie Actualités

hh airport Cette semaine j’ai embarqué mes puces à Hamburg, un peu au pied levé, mais comme l’école voulait les rencontrer, on a booké les billets et prévenu les maîtresses un peu à l’arrache.

On est arrivé mardi midi et on a été déjeuner au bureau avant d’aller déposer nos affaires chez ma collègue Anne, qui nous a hébergé ces quelques jours. Un grand appart, des tas de légos, 2 garçons adorables avec qui jouer, les filles étaient ravies ! Ca leur a fait du bien de s’intégrer dans une autre famille, de se forcer un peu à manger ce qu’elles avaient dans leurs assiettes, de réaliser que les règles sont les mêmes partout, même énoncées en Allemand.

C’était chouette de pouvoir passer un peu de temps avec ma collègue, dans un autre cadre, et de réaliser qu’on se complète bien. Du coup, on a un peu travaillé quand les enfants étaient couchés.

Les filles ont découvert leur (peut-être) future école et passé les divers entretiens requis. Pendant que ma grande faisait sa journée d’essai, on en a profité pour aller voir les bateaux sur le port et découvrir le parc Planten un Blomen où il y a un super playground avec une tyrolienne et des toboggans qui tournent. Il faisait froid mais beau donc on a marché jusque dans le centre.

Elles ont aimé les décollages et voir les maisons s’éloigner comme si c’étaient des légos, le métro et la petite voix qui nous a fait rire quand elle annonce "Schlump", jouer avec Theo (le plus jeune enfant de la maison) que ma petite puce a complètement adopté et faire du ukulélé.

Le quartier où nous étions est super sympa pour les familles et je crois que c’est par là que l’on cherchera notre futur "chez nous" dans quelques mois. Elles sont revenues avec leurs propres images de Hamburg et des souvenirs positifs.

27 février | 2 commentaires


8 ans déjà

Publié dans la catégorie Actualités

8 ans 8 ans et un visage de petite fille qui a définitivement perdu ses joues de bébé. Ce matin, tu es venue te blottir dans mes bras et je t’ai raconté ta naissance comme tous les 21 février. Je t’ai raconté comment tu as fait de moi une maman aussi.

Tu l’attendais cet anniversaire et tu comptais les jours depuis Noël ! Tu es si grande quand je te regarde prendre ton élan en rollers, expliquer des choses à ta petite soeur ou rentrer seule du playground à la maison. Mais au fond, tu es encore ma petite puce, tu aimes toujours faire des câlins, qu’on te lise des histoires le soir, courir le plus vite possible avec Cody et manger du chocolat en en mettant partout. Toujours aussi joyeuse, boudeuse aussi parfois, tu sais t’affirmer quand il le faut.

Sur ton cahier d’école, tu as collé une phrase que tu as trouvé rigolote "Don’t grow up, it’s a trap". Elle te va bien celle la, ne grandi pas trop vite, prends ton temps ma puce. Bon anniversaire.

21 février | 0 commentaires


On déménage !

Publié dans la catégorie Actualités

Hier, nous avons du annoncer à nos filles que nous allons déménager. J’aurais aimé choisir la destination, mais mon job a décidé pour moi. Ce sera Hambourg car mon équipe est là bas et que c’est plus logique d’être tous ensemble.

On ne voulait pas en parler aux enfants tout de suite mais comme leur future école veut les rencontrer, nous avons du leur annoncer que l’on partirai quelques jours à Hambourg la semaine prochaine. Pour que notre annonce soit bien accueillie, on avait préparé une petite présentation colorée, avec des images et de quoi leur donner envie. Des photos du zoo, une vidéo des lacs, la promesse d’un appartement plus grand et des photos de l’école. On a montré une carte de l’Europe aussi pour qu’elles voient où est l’Angleterre, l’Allemagne et la France.

Il y a eu d’abord des larmes, parce que quitter les copains ça ne va pas être simple et puis au fil des questions et des discussions, l’ambiance s’est apaisée. Les filles ont posé beaucoup de questions : Quand est-ce qu’on y va ? Comment on va faire pour tout emporter ? Comment on va faire pour comprendre les gens si on ne parle pas allemand ? Est-ce qu’on aura un uniforme à l’école ?... Bref, beaucoup de questions !

Au réveil, notre loupiotte a demandé si elle allait à la nouvelle école aujourd’hui, je pense qu’elle a besoin de concret et je la comprends. La semaine prochaine, elle pourra poser toutes ses questions et découvrir ce nouvel environnement en avant-première.

J’étais très inquiète de leur annoncer ça si tôt, on voulait attendre l’été pour leur permettre de vivre leur année tranquillement, sans se soucier de la suite. Mais finalement, elles vont aussi pouvoir préparer ce départ, expliquer aux copains, prendre leurs adresses email, faire une garden-party pour dire au revoir à tout le monde. Je crois que c’est une bonne chose qu’elles s’approprient le projet.

Tout est encore à faire, mais on espère que ça va marcher avec cette école. Ensuite, il faudra se mettre en quête d’un appart, avec une terrasse ou un jardin, près d’un parc, pas trop loins de l’arrêt du bus scolaire. Ces prochains mois vont être bien remplis et plutôt excitants pour nous tous !

18 février | 1 commentaire


Lectures du moment

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Ces derniers temps, au lieu de regarder un film quand les enfants sont couchées, on se pose pour bouquiner. Mon homme avec ses BD et moi avec mon Kindle. Du coup, j’ai beaucoup lu ces derniers mois et je me tâte à prendre l’abonnement Kindle unlimited d’Amazon !

Parmi mes dernières lectures, voici celles qui m’ont marqué et si vous ne savez pas quoi lire, ça pourra peut-être vous donner des idées :

Ready Player One, de Ernest Cline
Ce que dit la 4e de couv : Nous sommes en 2044, et la Terre n’est pas belle à voir. Les ressources manquent et les conditions climatiques sont catastrophiques. Comme la majeure partie de l’humanité, Wade Watts passe son temps dans l’Oasis, un monde virtuel où chacun peut faire et être tout ce qui lui chante. Pour oublier la réalité. Oublier les coups de sa tante qui l’a adopté et la misère dans laquelle il vit. Et comme la majeure partie de l’humanité, Wade rêve d’être celui qui décrochera le ticket gagnant de la grande loterie.
Ce que j’ai aimé : On plonge dans la culture des années 80 et ça fait du bien. Retrouver les bornes d’arcades avec PacMan, les séries animées, les teenage movies, etc. J’ai adoré cet univers. La quête du héros n’est pas simple et même si l’on pense que le chemin est tout tracé pour ce smart kid il va en fait devoir aller bien plus loin que prévu. Petit bonus : l’auteur a lui même caché un Easter egg dans le livre qui a été trouvé en 2012 et l’heureux chasseur a gagné une Dolorean, plutôt cool.

Aux portes de l’éternité, de Ken Follett
Ce que dit la 4e de couv : 1961. Les Allemands de l’Est ferment l’accès à Berlin-Ouest. La tension entre les États-Unis et l’Union soviétique s’exacerbe pour atteindre un point culminant l’année suivante avec la crise des missiles de Cuba. Le monde scindé en deux blocs se livre une guerre froide qui risque de devenir une guerre nucléaire. Confrontées à toutes les tragédies de la fin du XX e siècle, plusieurs familles, russe, allemande, américaine et anglaise, sont emportées dans le tumulte de ces immenses troubles sociaux, politiques et économiques. George Jakes dans le bus des Freedom Riders, Jasper Murray dans la jungle vietnamienne, Tania Dvorkine en Sibérie, Dave Williams et Walli Franck, rockers à Berlin ou San Francisco, vont se battre, trouver le chemin de l’amour et participer chacun à leur façon à la formidable révolution en marche.
Ce que j’ai aimé : Dernier tome de la saga du Siècle, ce (gros) livre se lit très vite. On retrouve les familles connues que l’on suit depuis les deux précédents romans et on se replonge dans l’histoire du Monde entre guerre du Vietnam, guerre froide et chute du mur de Berlin. J’ai aimé pouvoir suivre l’Histoire depuis les points de vues des personnages et suivre en toile de fond le combat des minorités noires aux Etats-Unis. Comme un battement d’ailes de papillon, un événement peut avoir des conséquences inattendues à l’autre bout du Monde, c’est fascinant.

Une autre idée du bonheur, de Marc Levy
Ce que dit la 4e de couv : Quand une vie ordinaire devient extraordinaire. Philadelphie. Au premier jour du printemps 2010, Agatha sort de prison, mais pas par la grande porte. Après trente ans derrière les barreaux, il ne lui restait que quelques années à faire. Alors pourquoi cette évasion ? Dans une station-service proche du campus, elle s’invite à bord de la voiture de Milly et l’entraîne dans sa cavale sans rien lui révéler de sa situation. Dotée d’un irrésistible appétit de vivre, Agatha fait voler en éclats la routine confortable de Milly. Vingt ans les séparent, mais au fil du voyage les deux femmes partagent ces rêves qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser et évoquent ces amours qui ne s’éteignent pas. Cinq jours en voiture à travers les États-Unis… À chaque étape, une rencontre avec un personnage surgi du passé les rapprochera du secret d’Agatha.
Ce que j’ai aimé : J’avais parfois été déçu par Marc Levy, mais ce roman m’a fait replonger dans son style presque cinématographique. Quand il écrit, on se croirait dans un film, on vit le livre. Cette rencontre entre deux femmes que tout oppose mais qui finalement sont très liées est assez dingue. On se retrouve dans chacune d’elle et on se prend à ne jamais vouloir finir ce road trip à travers les Etats-Unis.

Dans mes listes de lectures à venir, il y a Un parfum d’herbe coupée, que j’ai commencé hier et qui fait penser à du Boris Vian, Les années (dont je ne sais absolument rien) et Elle & Lui de Marc Levy.

J’ai hâte d’attaquer ces trois romans et j’espère prendre autant de plaisir à les lire que les trois derniers ! Je vous en reparle bientôt.

17 février | 0 commentaires


Une semaine à Hambourg

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

J’ai passé la semaine dernière à Hambourg pour pouvoir travailler avec ma nouvelle équipe, basée là bas. Reprendre le rythme avion, taxi, hôtel ça m’a fait tout drôle. J’ai apprécié d’être toute seule dans un grand lit, de manger des pizzas dans ma chambre d’hôtel le soir quand j’avais envie et de sortir avec mes collègues. Ca fait du bien de se sentir dans une équipe, de pouvoir brainstormer en direct et pas via hangout, de pouvoir dire "on va déj ensemble ?" et d’y aller.
D’Hambourg je n’ai pas vu grand chose, à part le bureau et l’un des quartiers résidentiels. Certaines salles du bureau sont d’ailleurs assez chouettes !

rame, rame, rameur

Comme je risque d’y retourner fin Mars, j’essaierai de prendre le temps de voir le lac et le reste de la ville, il paraît que ça vaut le détour.
Je rentre avec des idées, du boulot et une bonne énergie sur laquelle surfer ces prochaines semaines.

16 février | 0 commentaires


Reprise des bonnes habitudes

Publié dans la catégorie Actualités

Nouveau job mais mêmes habitudes à reprendre un peu plus sérieusement. Comme aller au boulot en vélo par exemple. Ce matin, il faisait -3° mais le soleil brillait et je n’ai pas pu résister à faire 20 minutes de vélo pour aller au boulot. Je ne vous cache pas que ça piquait un peu mais j’étais équipée (et puis tant qu’on bouge ça va).

riding

Le week-end était calme, entre lecture et homework pour les enfants. On a quand même fait une petite virée à Decathlon pour trouver des bottes de neige chaude pour ma grande qui a pris une pointure depuis l’hiver dernier.
Je me suis retenue de faire des cookies car je trouve que l’on mange trop de sucre... le we prochain sans doute.

Je cherche des recettes pour faire manger des légumes aux enfants parce que à part les brocolis, les haricots verts et les épinards, il n’y a rien qui passe. Trouver des recettes pour agrémenter ces légumes là permettrait de varier un peu les goûts... Je suis à cours d’inspiration. Toutes les idées sont les bienvenues.

La semaine s’annonce fraîche mais ensoleillée, en tous cas, dans ma tête c’est tempête de ciel bleu !

2 février | 2 commentaires


Par des chemins escarpés

Publié dans la catégorie Actualités

lever du jour 10 mois de routes escarpées où les projets se sont succédés sans vraiment ouvrir de porte. Des entretiens à la pelle, des rencontres, du networking, beaucoup de vent aussi. J’en ai mis des casquettes ces derniers mois !

Et puis il y a cette équipe, avec laquelle je bosse depuis un an, avec qui j’aime travailler, même à 20%, pour qui je me suis démenée ces 4 derniers mois jusqu’à ce qu’ils ouvrent un poste taillé pour moi. Très déterminée, je me suis entêtée dans cette voie au lieu de postuler ailleurs, c’était risqué mais je sentais que j’avais un rôle à jouer et je voulais abattre toutes mes cartes avant de renoncer. Il y a eu des entretiens avant Noël, puis l’attente...
Ce job, c’est le job de mes rêves : du marketing, des jeux vidéo d’un nouveau genre, une startup dans une grosse boîte, un rôle aux frontières un peu floues et pas mal d’autonomie.

Je n’y croyais plus et puis la news est tombée il y a quelques semaines : J’AI LE JOB, il est pour moi, enfin ! Après des mois de déceptions, de remises en question, de prières, de cauchemars, je vais enfin pouvoir souffler.
Comme lorsque l’on arrive en haut d’un chemin escarpé pour admirer le lever du soleil, que l’on peut profiter du paysage et être content de soi. Je suis fière de moi, des miens qui m’ont soutenu et encaissé mon stress (aussi). Je n’ai jamais été seule sur ces chemins et c’est une chance.

Je vais festoyer ce week-end et ouvrir cette nouvelle porte de ma vie professionnelle dès lundi. Je suis impatience de relever de nouveaux défis et de construire ma place dans l’équipe !

30 janvier | 8 commentaires


Up and Down de Janvier

Publié dans la catégorie Cogitations

ciel balaye Janvier est arrivé et avec lui son lot de Up and Down :

- Up (mais un peu Down) : ce sentiment d’unité nationale, vécu de loin, mais qui semble avoir été très fort à Paris. J’espère que ce sentiment poussera les français et leur gouvernement à avancer et à prendre les bonnes décisions, pour ne pas que l’on tombe dans V for Vendetta...

- Down : Après 5 ans sans un seul poux, ils sont de retour et ont envahi la tête de notre cadette. On peigne, on traite, mais comme un de ses camarades a des parents qui ne veulent pas le traiter, j’ai peur que se soit sans fin. J’envisage de l’envoyer à l’école avec un foulard sur la tête, je suis à court d’idée, si vous en avez, elles sont les bienvenues !

- Up : Presque une bonne nouvelle côté pro, pas encore complètement confirmé, mais c’est dans les tuyaux. J’entrevoie également pas mal de changements lié à cette news, mais j’en reparlerai plus tard dans l’année.

- Up : Ma grande a troqué le cor pour le violon. Elle trouvait le cor trop lourd et ça lui faisait mal au dos quand elle en jouait. Le violon est plus léger et j’apprécie qu’elle n’en soit encore qu’aux pizzicati... j’appréhende un peu les débuts avec l’archet, mais je suis sûre qu’on y survivra.

- Up : J’essaie de reprendre un rythme normal, de retourner au boulot en vélo et d’aller au sport faire du NTC. Les muscles sont là, mais en 3 mois j’ai perdu le souffle... Le vélo devrait m’aider à travailler la cardio.

Pas de train, ni d’avion ce mois-ci, ça change ! Ces prochains mois vont être animés et je risque de voyager entre l’Allemagne, la Biélorussie, la Hollande, etc. Le moral remonte, les nez se débouchent, reste plus qu’à vaincre les poux et ce sera parfait :)

19 janvier | 0 commentaires


Pas de larme, pas de mot

Publié dans la catégorie Cogitations

Comme tout le monde, je suis choquée par ce qu’il s’est passé à Charlie Hebdo cette semaine. J’étais dans l’open-space au taf, quand j’ai vu ma timeline Facebook s’agiter et les articles arriver. J’ai commencé à en parler avec des copains via le chat, n’ayant personne autour de moi qui puisse comprendre ce qu’il se passait à Paris. Assez vite, je me suis détachée des faits, de la tristesse et j’ai commencé à penser à l’après.
Comment vont le vivre les musulmans de France ? Est-ce que le gouvernement ne va pas se mettre à renforcer la surveillance de la population ? Est-ce vraiment une solution ? Qu’attend-on du gouvernement dans un cas pareil ?

Tant de questions sans réponse...

J’ai suivi la vague d’émotions et d’unité qui a saisi les français, j’avais envie d’y être ! Mes collègues américains que je vois tous les soirs en video-conférence ne peuvent pas imaginer une seule seconde de ce qu’il se passe ici. Parfois je me sens vraiment seule...
Alors à défaut de pouvoir aller à Trafalgar Square, j’ai été évacuer ma rage et ma colère à la salle de sport hier matin.

Je confie ces morts et leurs famille dans mes prières. Je prie aussi pour que la France reste unie et pour ces 3 fous, car j’ose espérer qu’ils ont été manipulé et qu’il leur reste un peu d’humanité.

Cet événement doit nous pousser à être encore plus ouverts, plus tolérants envers les autres et à passer au dessus de nos préjugés. Nous devons en tirer quelque chose de positif, pour que ces hommes et ces femmes ne soient pas morts en vain. Je veux croire que la France est sur la bonne voie et j’espère qu’elle inspirera ses voisins européens.

Et puis continuez à rire, surtout !

9 janvier | 0 commentaires


Vivre ensemble

Publié dans la catégorie Actualités

Vivre ensemble n’est pas toujours quelque chose d’inné, même quand on est tous de la même famille. Alors pour mieux vivre tous les quatre, nous avons discuté avec les enfants et rédigé des règles de vie qui sont désormais accroché dans toutes les pièces de la maison.

On a essayé de rassembler toutes les situations qui peuvent aboutir sur des conflits, en 3 catégories : le respect, l’écoute et la patience. Ca vaut pour les enfants et pour nous évidement.

Parce que s’il on arrive à se respecter les uns les autres, à écouter quand quelqu’un a quelque chose à dire et à attendre lorsque l’on veut quelque chose, normalement on devrait un peu mieux vivre tous les quatre.

Nos règles de vie sont en anglais mais je vous laisse télécharger ce PDF si ça vous tente de les adapter en français pour vos familles.

6 janvier | 1 commentaire


À mes souhaits

Publié dans la catégorie Cogitations

souhaits Parce que rêver c’est avancer et que formuler ses rêves aide à les réaliser, voilà en vrac ce que je souhaite pour cette année :

- Du calme, moins de cris et d’énervements dans la maison,
- Une ainée qui s’épanouie et prend confiance en elle,
- Une cadette qui écoute un peu plus et regarde où elle met les pieds,
- Un homme heureux de prendre du temps pour ses dessins et ses peintures,
- Découvrir les Cinque Terra tous ensemble (en février peut-être) et aller faire un trek avec des mules dans l’Atlas,
- Intégrer une équipe passionnée et m’y sentir à ma place en travaillant pour un produit auquel je crois (oui, ça existe !),
- Réussir à laisser couler un peu plus les choses, prendre la vie comme elle vient...

Voilà, c’est pas dingue mais ça ferait du bien que l’on puisse avancer sur ces petites choses, que tout le monde se sente à sa place dans la famille et que l’on puisse aller découvrir d’autres contrées.
En arrière plan de tout ça, il y a aussi pas mal de questions sur le fait de rester à Londres ou de s’éloigner. Quand le loyer risque d’atteindre un salaire complet dans 6 mois, il n’est pas certain que l’on puisse continuer à suivre... Et comme une telle décision ne peut pas se prendre à la légère, on attendra quelques mois pour voir où l’on va. Sans doute toujours aux UK en tous cas.

Je vous souhaite une belle année, remplie de projets :)

5 janvier | 0 commentaires


En route pour 2015 !

Publié dans la catégorie Actualités

2015 !

J’attends que cette année se termine presque depuis qu’elle a commencé... depuis le mois de mars pour être exacte.

2014 a été rude, a mis à l’épreuve notre équipe, a bouleversé mes plans et m’a poussé à me remettre en question. Avec 2014, c’est mon aventure Wildfire qui se referme puisque notre produit sera off-line ce soir.

2014 m’a aussi beaucoup appris sur moi. Des amitiés qui comptent malgré la distance, l’apprentissage de la vie au jour le jour, la découverte de terres inconnues en famille et l’approfondissement de la méditation. Et puis l’écriture ici et .

Avant de refermer cette année, je nous souhaite une année 2015 un peu plus douce, un peu plus calme. Il y aura des challenges c’est certain, mais j’espère être prête à les accueillir avec sérénité et à y conduire ma famille dans la douceur.
Je vous souhaite une belle année à vous aussi, qui me lisez depuis près de 10 ans pour certains ; qu’elle vous apporte ce dont vous avez besoin pour avancer dans vos vies.

Mon Dieu,
Donnez-moi la sérénité
D’accepter
Les choses que je ne puis changer,
Le courage
De changer les choses que je peux,
Et la sagesse
D’en connaître la différence.

31 décembre 2014 | 0 commentaires


Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...