Bao Blog


à propos...

Liens

Tout juste en vacances

Publié dans la catégorie Cogitations

Les enfants sont tout juste en vacances et profitent de leur dernière semaine à Londres avec leurs copains du Holiday Club (centre aéré) qui a lieu à l’école.
Une belle année scolaire qui se termine pour nos deux puces ! Ma grande a fait un Year 2 formidable, entourée de super copines, avec des résultats largement à la hauteur de l’attente de ses professeurs. On la sent aussi plus posée, plus épanouie. Elle a obtenu un dernier certificat pour son comportement toujours optimiste, le dernier jour d’école. Elle passe donc en Year 3 et changera de playground pour aller dans celui des Juniors. Le début d’un nouveau cycle puisqu’elle sera avec les grands de l’école et qu’elle aura un peu plus de homework. Elle commencera également à apprendre un instrument et est super contente de son choix (j’en reparlerai).
Ma petite puce termine aussi un cycle puisqu’elle rentrera en Reception en septembre. La séparation avec sa maîtresse de Nursery ne vas pas être simple, sachant qu’elle l’a eu pendant 2 ans et y est très attachée, mais je pense que la transition est déjà bien amorcée. Et puis elle est fière de pouvoir rejoindre sa soeur à la "big school" comme elle dit.

Je pense surtout que c’est moi qui vais avoir le coeur gros de la voir rentrer en Reception, avec son book bag sur l’épaule...

Pendant qu’elles seront en vacances, nous en profiterons pour vider un peu les jouets de petits (déjà pré-triés avec elles), les uniformes trop petits et lancer les commandes M&S pour la rentrée.

Elles n’ont qu’une hâte ces jours-ci : aller à la mer et jouer dans le sable avec leur grand-mère. Plus qu’une dizaine de jours et elles y seront toutes ensemble pour deux semaines.

Nous allons pouvoir profiter de quelques semaines tous les deux, aller au ciné, se balader dans Londres, etc. On a hâte nous aussi !

23 juillet | 0 commentaires


Bienvenue Cody !

Publié dans la catégorie Actualités

Cela faisait quelques années que l’idée d’avoir un chien me travaillait mais ça n’était jamais le bon moment. Et puis, après reflexion et voyant que les enfants gagnent en autonomie, je me suis dit que c’était peut-être enfin le bon moment.
Les points déterminants ont été le fait que ce projet soit vraiment fait en commun (à 2) et dans le respect du temps que l’on passe avec les enfants, que l’on ait un parc, des dog-sitters et un véto aux pieds de la maison et qu’on puisse vraiment subvenir aux besoin d’un cinquième membre dans la famille.

C’est ainsi que nous avons accueilli Cody (dont nous n’avons pas choisi le nom). Elle a 4 mois, une maman caniche (grand) et un papa labrador. Cela lui donne une silhouette assez fine avec une bouille de labrador.
Trouver un labrador a Londres n’a pas été chose facile mais je ne me voyais pas accueillir un bull-terrier (la race la plus abandonnée ici). Je voulais que l’on puisse prendre un chien pas forcément petit, qui ait vraiment besoin d’une famille. Cody était exactement dans cette situation la et le contact est bien passé entre son maître et moi. En une semaine, c’était plié et elle nous rejoignait. Je vous passe les détails de la traversée/épopée en train et métro pour la ramener à la maison, mais ça nous a soudé tout de suite (vous m’imaginez avec un grand chiot de 20 kilos dans les bras sur un escalator qui s’enfonce dans la terre ?!).

Elle s’habitue bien à la maison, au rythme des balades et aux enfants. Elles jouent toutes les trois mais gardent aussi leurs temps en solo. En quelques jours, j’ai trouvé que les filles faisaient les choses un peu plus rapidement (les trucs basiques du genre se laver, s’habiller etc.) et que cela leur faisait du bien de devoir faire attention à un autre être vivant (ne pas la déranger quand elle dort, etc.).

On est super heureux de l’avoir, elle est source de beaucoup de fou-rires avec sa démarche encore un peu pataude et ses grosses pattes. Tout le monde aime lui faire des câlins et elle nous le rend bien.

7 juillet | 0 commentaires


De vrais aventuriers !

Publié dans la catégorie Actualités

Samedi, nous avons reçu 10 petits anglais de 7 ans prêts à devenir de vrais aventuriers. Quand on a lancé les invitations, les prévisions météo étaient positives mais ça n’a pas duré et la pluie était au rendez-vous.

Nos petits aventuriers ont joué le jeu, ont tiré à la corde, ont couru, on encouragé leur équipe pour enfin remporter de superbes chapeaux d’aventuriers. Il y a eu quelques déceptions et quelques chutes, mais au final ils ont compris qu’être des aventuriers c’est être dehors, sous la pluie, jouer dans la joie et la bonne humeur.
Heureusement que nos amis étaient venus nous donner un coup de main, à deux ça aurait été un peu juste.

Nos bandanas de l’an dernier ont bien servi et l’on avait prévu de l’Eton Mess pour le goûter, servi dans des verres en plastique. Pratique et original, ça a plu aux grands et aux petits.
J’ai commencé à réfléchir à quelques idées pour l’an prochain et j’aimerais bien réussir à faire quelque chose d’un peu plus intellectuel plus que des épreuves sportives... Peut-être des équipes qui tourneraient sur des stands, ils auront le bon âge.

Ma grande était ravie et a été gâtée. Faut dire qu’elle avait bien passé le mot à ses copains sur ce qu’elle voulait et a donc reçu, entre autre, le CD et le DVD de Frozen...
Vous la sentez l’overdose là ?! Elle chante les chansons à tue-tête depuis 3 mois et je sens que ça n’est pas prêt de s’arrêter...

Encore un mois avant de partir en vacances en France où ce n’est plus nos oreilles qui souffriront de Frozen (yay !).

30 juin | 0 commentaires


Ça sent la fin de l’année

Publié dans la catégorie Actualités

Les jours rallongent, on profite de plus en plus du jardin et on a même sorti la petite piscine gonflable. L’été est là et démarre bien mieux que l’année dernière.

Ce week-end, pas d’aventure ou de camping juste du skate et du vélo derrière la maison. Je prépare activement la fête d’anniversaire de ma grande qui aura lieu prochainement et je me remets dans ce que j’adore faire : organiser des jeux et animer des enfants. J’ai toujours aimé organiser des jeux, des grands jeux même. Dès les jeannettes, j’avais un carnet sur lequel je notais toutes mes idées de grands jeux à organiser quand je serai chef d’équipe ou cheftaine. Monter toute une aventure, des épreuves, des quêtes autour d’un thème m’a toujours amusé.

Cette année, je risque d’être un peu en rade de main d’oeuvre mais ça va aller, on va gérer. J’espère que ma grande et ses copines s’y amuseront et que le soleil sera au rendez-vous.

J’ai hâte que cela soit passé car c’est beaucoup de préparation et de stress pour faire rentrer ces enfants dans un imaginaire, le temps d’une après-midi.
Après ça, je nous ai prévu un petit week-end sous la tente à New Forest, histoire de repartir un peu tous les quatre avant le départ des enfants en vacances fin juillet.

La fin de l’année est là et pourtant je ne me sens pas détendue. Espérons que cet été m’apporte de bonnes nouvelles côté professionnel...

23 juin | 0 commentaires


Notre premier week-end campé

Publié dans la catégorie Actualités

On le préparait depuis quelques semaines ce fameux week-end et les filles avaient hâte ! Parce que ce serait trop long à raconter, voici en bref ce que j’en retiendrais :

- Près de 15km marchés dans la joie et la bonne humeur ; souvent sur les épaules de son papa pour ma loupiotte, mais ma grande a fait preuve de beaucoup de courage

- 16km roulés sur nos vélos de location, qu’il a fallu remettre un peu en état au démarrage. De belles pointes de vitesse tous ensemble, beaucoup de vent et un pic-nic à Hampton dans un playground qui tombait à pic !

- 2 nuits sous tente au Seaview Holiday Park qui se sont déroulées merveilleusement bien. Les filles étaient ravies et se sont endormies comme des bébés malgré le bruit. Et puis se faire réveiller à 8h par une petite voix qui dit "Ecoute Maman, y’a les oiseaux qui chantent !" ça n’a pas de prix

- Pas mal de repas froid préparés à l’avance et stockés dans des petites glacières. Ils ont eu dépassé mes espérances et ont même été apprécié par ma grande qui n’aime pas trop manger froid en temps normal. Cependant, elle a bien savouré son fish’n chips au restaurant le samedi soir

- Des "Frère Jacques" chantés à tue-tête en canon pour parcourir les derniers 4km qui nous séparaient de Whistable, avec les sacs et la tente sur le dos. Quelques rayons de soleil appréciables et des coups de soleil pour mon homme.

- Une mer un peu fraîche mais qui n’a pas empêché ma grande d’aller tremper ces petons. Des tas de cailloux jetés et de miettes de gâteaux éparpillées dans les galets.

Un chouette week-end dont on revient déconnectés (pas de mobile pendant 2 jours) et en pleine forme. Je me suis surprise à ne pas penser au boulot, à savourer ces instants tous ensemble, le nez au vent, sans se soucier que demain il faudra retomber dans le quotidien.
La prochaine fois, on essaiera de partir un peu plus loins et un peu plus longtemps, dans les Cornouailles sans doute !

15 juin | 3 commentaires


Des envies de promenades

Publié dans la catégorie Cogitations

Après notre journée à Brighton, je me suis mise à arpenter Google Maps afin de trouver des coins sympas et accessibles pour se promener, sur une journée ou un week-end. Trouver des lieux où dormir est parfois un vrai casse-tête, alors j’ai fini par acheter une tente Quechua en promo.
Du coup, voici toutes idées que j’ai en tête en ce moment (comment ça j’ai envie de vacances ?!) :

- Partir un week-end à Lee Valley, au Nord-Est de Londres, en mettant nos vélos dans l’Overground et le train. Planter notre tente là bas et se couper un peu du Monde pendant 48h. Faire des balades en vélo et vivre en pleine nature.

- Babacombe à Paignton. L’idée est d’y aller pour un week-end de 3 jours pour marcher depuis Babacombe et aller jusqu’à Paignton. L’occasion de découvrir les sentiers côtiers et de se baigner.

- Une journée à Whitstable, sur les recommandations de Claire. A 1h30 de Londres, ce serait parfait pour une belle journée à la mer !

- Aller à Poole et découvrir Poole Harbour. Observer les oiseaux et aller sur Brownsea Island, là où Baden-Powell a fait le premier camps scout en 1907.

Au milieu de tout ça, il faudra aussi caler la fête d’anniversaire de notre grande (son anniv était en Février, hum #ParentsIndignes), un jour de soleil (évidement) car cela se fera au Common derrière chez nous. Le jeu de piste avait eu un franc succès l’an dernier et je compte bien remettre ça cette année.

On a la tente (reçue ce week-end ! yay !), les vélos sont prêts, les chaussures de marche aussi, il ne manque plus que le soleil et c’est parti !
Je vous laisse avec la petite vidéo que j’ai fais de notre journée à Brighton il y a quelques semaines...

Ah oui et puis j’ai envie de me lancer sur un vrai défi physique avec des copains : aller du Sud de l’Angleterre jusqu’à la Côte Basque en vélo. Reste à réunir les bons copains et à planifier ça pour 2015.

2 juin | 5 commentaires


Up and down de Mai

Publié dans la catégorie Actualités

Déjà en mai, l’année s’accélère depuis quelques semaines. Est-ce parce que l’on sort enfin de l’hiver ? Possible.
Le mois d’avril a été ponctué par des vacances outre-Atlantique, de quoi nous reposer et souffler un coup. On était heureux de partir, mais encore plus heureux de retrouver Londres.
C’est sans doute la première fois que je me sens vraiment bien quelque part après de nombreux déménagements. Si je devais investir ce serait ici.
Totalement inaccessible malheureusement.

- Les week-ends au soleil s’enchainent et ne se ressemblent pas. Après un beau dimanche à Morden il y a quelques semaines, nous avons passé ce dimanche à Brighton.
A 7h30, les filles étaient habillées et prêtes à partir alors que nous étions à peine réveillés. Si seulement elles pouvaient faire ça les jours de semaine, quand il faut aller à l’école, on gagnerait un temps fou !
En une heure de train, nous étions à la plage ! Voir leurs sourires, le plaisir qu’elles ont eu à jouer au soleil, en maillot, aller nager avec ma grande malgré la fraicheur de l’eau et ramasser des coquillages.
Je prépare une petite vidéo de cette journée, à paraître sur YouTube très prochainement.

- Le beau temps apaise l’ambiance à la maison, c’est assez fou. On est tous plus détendus, les choses sont faites dans les temps, les repas sont mangés en entier, bref ça roule plutôt mieux.

- A force d’être tout le temps dehors, la maison est un peu sans dessus dessous... On a tendance à préférer ranger le linge et la vaisselle que de nettoyer notre maison. Va falloir qu’on s’y mette ou que l’on finisse par trouver une femme de ménage...

- Côté taf, je me détends un peu.
Je bosse sur des projets avec de nouvelles équipes. Je ne sais pas où cela aboutira mais ça m’occupe. Je commence à savoir un peu mieux ce que je veux faire et ce que je ne veux plus faire, surtout. Et je ne veux plus faire du réseau social et essayer de convaincre des marques que c’est rentable. Je veux prendre part à une équipe marketing où mes compétences (strategic vision, problem solving, emotional intelligence, communication) seraient utiles et où je pourrais grandir et "mentorer" des plus jeunes. Je commence à comprendre qu’il faut que je sache un peu mieux qui je suis, pour pouvoir provoquer le destin et trouver ma place.

Plus de UP que de DOWN ce mois-ci, pourvu que ça dure !

19 mai | 2 commentaires


NTC, la gym et moi

Publié dans la catégorie Actualités

Le sport et moi on est un peu fâché depuis quelques années. Non que je n’aime pas ça, au contraire, j’ai toujours été assez sportive (escalade, équitation, roller, snowboard, etc.). Seulement, avec 20 kilos en trop (2 grossesses) j’ai du mal à bouger, à apprécier l’effort, à me sentir bien. Ne pas réussir à me plier en deux en cours de Pilates me rend triste et en colère contre mon corps, j’en pleurerai presque...

Des problèmes hormonaux m’ont fait prendre conscience que je devais réagir. Depuis un an, je fais donc du vélo tous les jours. Au départ, je n’avais que 20 min par jour, mais ayant changé de bureau j’ai maintenant 1h. Ca m’aère et fait fonctionner mon système cardio alors tant mieux.
Je vais de temps en temps à la salle de sport sans trop savoir quelle machine utiliser ou que faire, ainsi qu’aux cours de Pilates ou Boxefit, mais je ne suis pas très régulière.

Un soir, en navigant dans l’app NTC, dont je m’étais servi quelques fois, j’ai découvert un menu "Programme" et j’ai décidé de m’inscrire sur un programme débutant pour m’affiner. Il y a des exercices comme des sqauts, abdo, planches, pompes (cool hein), de la corde à sauter et plein d’exercices que je ne connaissais pas.
Je suis dans ma deuxième semaine et ça se passe bien.
Un jour sur deux je dois courir (un peu) et vu mon aversion pour la course, j’essaie de trouver des petites choses agréables pour me motiver (la vue depuis le tapis de course et le petit dej qui m’attend par exemple). Le jour où je ne cours pas, je dois donc faire mon entrainement de 30 à 45 min. Et je peux vous dire que c’est super intense !
L’app est vraiment bien fait, il y a des vidéos qui montrent les exercices, on peut poser mon tel et juste suivre les "bip" de fin d’exercice sans avoir à regarder le téléphone en permanence (je commence à connaître un peu les exercices), c’est super complet et on fait travailler le haut, le bas et le milieu.
Ce programme me motive et me permet de gagner en régularité. Passée la première semaine de courbatures, j’ai pris le rythme et je m’y sens bien. Au lieu de filer à la douche en arrivant au boulot, je vais faire mon sport et je savoure d’autant mieux la suite de ma journée !

En deux semaines, je n’ai évidement pas perdu un gramme (faut pas rêver) mais je me sens mieux dans ce corps donc c’est déjà un petit progrès. Si vous ne savez pas quoi faire comme exercices de sport, je vous recommande vraiment l’app NTC de Nike ! Il y a des tonnes d’entrainements de tous types, vous y trouverez forcément votre bonheur.

15 mai | 0 commentaires


From where I stand

Publié dans la catégorie Cogitations

Après ce we de 3 jours tous les quatre, je réalise à quel point il est difficile d’être parents (et à quel point nous sommes mauvais sur plein de points). Ce genre de moments tous ensemble me fait ressentir cela encore plus fortement... La société, les médias, rien ne nous y prépare ou ne nous y aide, au contraire. On est sans cesse à se demander si l’on encourage assez nos enfants, s’ils fréquentent les bonnes personnes, si on n’a pas raté un truc... Et des trucs, j’ai l’impression d’en rater des tas.

On a beau lire des ouvrages pour les parents (où a un peu l’impression d’être pris pour des débiles), ce n’est pas évident de faire face aux crises des enfants. Crises aux motifs souvent insignifiants mais que l’on ne peut pas ignorer. Or, dans le tourbillon du quotidien, accueillir leurs émotions est un peu le cadet de mes soucis. J’aimerais que les choses roulent, simplement... qu’elles ne se tapent pas dessus, qu’elles écoutent, qu’elles mangent, des trucs simples ! Mais ça ne se passe jamais comme on le souhaite.

Malgré ça, on arrive à passer de bons moments tous les 4 (heureusement !) comme ce week-end où nous avons été passer une journée à la ferme. Voir des animaux, courir dans un labyrinthe et se gorger de soleil nous ont fait le plus grand bien. On en a profité pour découvrir Morden Hall Park et ses nombreux ponts qui enjambent de jolis cours d’eau.

Plus elles grandissent, plus je réalise à quel point mes filles sont différentes... l’une est aventurière, n’a pas peur des petites bêtes (ni des grosses) et agis parfois avant de réfléchir. L’autre est empathique, très sensible et est capable d’une grande concentration. Avec des animaux, elles n’ont donc pas du tout la même approche et c’est drôle de voir la petite prendre la main de la grande pour la rassurer.

Hier, nous avons fêté nos noces de laine, une jolie analogie à cet amour que l’on tricote un peu chaque jour.
La semaine redémarre et j’espère qu’elle sera douce pour nous tous.

6 mai | 0 commentaires


Du chocolat et 4 bougies

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Ce week-end, nous avons fêté les 4 ans de ma puce (avec un peu de retard) et je nous ai fait un gâteau au chocolat au pied levé. Comme j’ai la recette la plus simple et la meilleure du Monde (au moins), c’était un jeu d’enfant.
Ce gâteau a déjà conquis de nombreuses familles et est toujours un succès. 15 minutes de préparation, 20 minutes de cuisson, dévoré en une journée, vraiment pratique pour les parents pressés.

Vous m’en direz des nouvelles !

22 avril | 1 commentaire


Chercher son chemin

Publié dans la catégorie Cogitations

Quand on est plus jeune, voir ado, on nous apprend à réfléchir, à comprendre (à peu près) le monde qui nous entoure et on accumule des savoirs. Et puis on arrive dans le monde du travail et là, il faut penser ses expériences comme tendant toutes (plus ou moins) vers un objectif. Pour certain, l’objectif est d’aller bosser dans telle ou telle boîte, pour d’autre c’est de pouvoir entreprendre, pour d’autre encore d’atteindre un poste en particulier. Bref, on construit sa carrière pour atteindre quelque chose au final.

Mais que se passe-t-il lorsque l’on n’a pas d’objectif ?

Ma carrière, je la construit au fil des expériences, des rencontres et des opportunités. Je ne parviens pas à trouver de métiers précis que j’aimerais exercer, où je sens que je serais parfaitement épanouie. Chaque expérience a son lot de challenges et d’opportunités. Mais actuellement, je sens que je suis à un virage et qu’il va falloir que je fasse des choix pour "monter d’un cran"... vers quoi ? aucune idée, mais monter quoi. Redescendre, ça ferait mauvais genre vous voyez.

Comme souvent, je piétine, je doute de moi même ... et pourtant, quand je regarde ces 8 dernières années, je me dis que j’ai cravaché et eu beaucoup de chance. J’ai rencontré des gens extras, qui ont eu confiance en moi et j’ai grandis un peu tous azimuts. Il faut que je trouve ce que je veux faire de tout cela, où je pourrais transmettre aussi... ça j’en ai vraiment envie.
8 ans ce n’est rien, je ne suis même pas à la moitié de ma carrière, alors il serait temps que je décide de la direction que j’ai envie de prendre, avec confiance et passion !

1er avril | 3 commentaires


L’été en plein mois de Mars

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Ce week-end, je suis partie rendre visite à une copine à Madrid. Je connaissais un peu Barcelone, mais Madrid c’était la première fois. Je suis arrivée le jeudi soir et j’ai tout de suite été mise dans le rythme de vie des madrilènes ! Dîner de soupe froide et tartines de jambon fromage. Point d’humidité dans cette capitale, de grands monuments, un immense parc et un centre ville bouillonnant.

Le vendredi, j’ai été découvrir le bureau de Madrid, situé au nord de la ville et ai eu plaisir à me fondre dans la masse de travailleurs qui prennent le métro le matin. C’était assez troublant d’être dans une ville dont je comprend à peine la langue. Au bout de 3 jours, je comprenais ce que l’on me disait et j’étais capable de commander un petit dej au Starbucks (y’a un début à tout !). On est sorti le vendredi soir avec tout un groupe de jeunes français, espagnols, allemands, mexicains, une joyeuse troupe. Ils mangent assez tard (22h), du coup le goûter est complètement légitime (héhé !).

Le samedi, nous avons chaussé nos lunettes de soleil, laissé les vestes au placard et sommes parties arpenter la ville. De la Puerta del Sol, au Palais royal, jusqu’au Temple de Debod et Gran Via où l’on a fait un peu de shopping. On a déjeuné léger et on a continué vers le Café Commercial pour un "Chocolate con churros". On est rentré se poser un peu avant de repartir dîner des tapas et boire des volcans dans un bar hawaïen. Beaucoup de marche, de soleil, de rire, de discussions animées et le plaisir de se retrouver après 5 ans.

Le dimanche, on a été dans le parc du Retiro qui fait deux fois la taille de Hyde Park et où les madrilènes vont courir et profiter du soleil. Il y a des pistes cyclables, des aires de jeux pour les enfants, un lacs, des vendeurs de glaces, etc. On a arpenté le parc, regardé les gens jouer au padel, croisé plein de cyclistes et on est remonté jusqu’au lac. Le monde nous a fait fuir le plan d’eau et on a préféré se poser au calme, à l’ombre des pins. 25 degrés, les pieds dans l’herbe, la tête au soleil, on se serait cru en été. Pourtant, les gens gardaient leurs gilets... un anglais aurait été en short et tongues par un temps pareil, on ne vit vraiment pas dans les mêmes contrées !

Et puis il a fallu se séparer et quitter cette ville qui m’a complètement charmé. Dans un mois et demi, on remet ça mais à Londres et ça promet d’être cool... pourvu qu’on ait un peu de soleil.

17 mars | 1 commentaire


La Cour de Babel

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

C’est quelque peu circonspect que j’entre dans la salle où va être projeté "La cour de Babel". Je n’ai pas tellement l’habitude de voir des documentaires au cinéma. Sur Arte, ok, mais si c’est trop ennuyeux, je sais que je peux zapper. La salle est petite, et ne se remplie pas totalement, ce qui me confirme que je ne suis pas le seul à avoir quelque appréhension.

La cour de Babel est une histoire à choix multiples. Il y a un fil rouge, un thème général qui est l’école, la classe, mais la véritable histoire n’est pas là. Elle est dans tous ces destins croisés. Je sais pourquoi j’étais dans mon collège : parce que c’était le plus près de chez moi. Mais les enfants de cette classe ne sont pas là par proximité géographique. Au contraire, ils viennent de Londres, d’Ukraine, du Mali, de Chine ou encore d’ailleurs. C’est justement leur diversité qui les réunie. Dans la douleur de l’adaptation, souvent, mais dans la découverte, surtout.

Croyances personnelles, relation à la religion... les réflexions et regards d’enfants sont souvent drôles. Mais ce film est aussi empli des émotions suscitées par ces histoires personnelles, souvent dramatiques, et par les départs des uns et des autres qui continuent leur voyage, bon an mal an.

Un petit bijou qui nous ouvre les yeux sur ces enfants qui frappent à notre porte. Qui souffrent de n’être plus chez eux, qui n’attendent que de poser leurs bagages.

Le film sort aujourd’hui, courrez-y !

Merci à Benoît pour sa présence à cette avant-première

12 mars | 0 commentaires


Up and down de février

Publié dans la catégorie Cogitations

Février a été un mois réconfortant, me donnant des occasions de me poser afin d’aborder sereinement mars, qui démarre sur les chapeaux de roues :

- Nous avons reçu des amis pendant les vacances de ma grande et cela lui a fait le plus grand bien. On a partagé de super moments tous ensemble, on s’est baladé sur les bords de la Tamise et on a fêté les anniversaires des deux copines inséparables avec du tiramisu aux specullos,

- J’ai repris doucement le boulot après ce break et ai profité de mes matins pour emmener les enfants à l’école et travailler de la maison. Cela m’a permis d’aller à la piscine avec ma grande et de voir constater ses progrès en natation. C’est un bonheur de la voir nager comme un poisson dans l’eau !

- Nous avons profité d’un dimanche pour aller nous balader à Greenwich, monter à l’observatoire, aller au planétarium et passer du temps avec les copains. Les filles ont adoré dévaler les collines, manger des churros et prendre le DLR pour la première fois,

Un mois de février où je me suis recentrée sur les miens et cela m’a fait le plus grand bien. Mars a démarré un peu fort côté taf et les prochains mois s’annoncent intenses (j’ai l’impression que c’est toujours assez "intense" en fait) et il faudra que j’arrive à être à 100% sur tous les tableaux... 2014 est un peu en tournant d’un point de vue carrière, il faut que j’arrive à faire le point sur ce que je veux vraiment faire de ma vie professionnelle.

Le soleil a commencé à pointer le bout de son nez et nous allons sans doute pas mal en profiter ces prochains week-end !
Bon mois de Mars !

7 mars | 0 commentaires


L’âge de raison

Publié dans la catégorie Cogitations

Ma grande a 7 ans aujourd’hui, l’âge de raison dit-on... Elle apprend à faire du roller, chante en anglais, commence à écrire en français, aime jouer aux Lego et lire des BD.
Elle se construit doucement et nous faisons notre mieux pour l’aider à grandir, ne pas se laisser marcher sur les pieds et être capable de se faire son propre avis. C’est une grande fille, pas encore ado (heureusement !) qui se pose pas mal de questions et qui a besoin de nourrir sa curiosité.

Bon anniv ma grande :)

21 février | 0 commentaires


Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...