Bao Blog

Accueil > Actualités > Biberon = libération ?

Biberon = libération ?

jeudi 19 août 2010, par Bao

Le sevrage peut être une vraie libération pour la maman. Il permet de retrouver une vie sociale normale, entre autre, même si trimbaler son bébé quand on va boire un verre, ça n’est pas bien gênant, mais quand même.

Seulement, le sevrage n’est pas une mince affaire, on sort tout juste et on a passé les différentes (et pénibles) étapes, enfin presque !
D’abord il a fallu trouver la tétine, celle qui lui conviendrait, qu’elle ne bouderait pas et qui irait dans l’un des (nombreux) biberons de la maison. NUK, Doddies, Tigex, on les a toutes essayé avant de trouver l’élue. Finalement, elle a choisi la même que sa grande soeur (tout ça pour ça !).
Pour le lait, on a choisi de bannir le lait de vache de la maison car personne ne le digère chez nous. Comme sa sœur, notre petite puce est donc passée du lait maternel au lait de châtaignes et au lait d’amandes. Deux laits un peu particuliers qu’elle a appris à apprécier au cours de cette semaine de sevrage (tant mieux). Il a tout de même fallu un peu de temps pour qu’elle accepte de prendre des biberons avec son papa... Et l’allaitement dans tout ça ? J’ai encore un peu de lait, mais pas grand chose. Juste de quoi assurer une tétée le matin et une le soir.

Finalement, ce sevrage aura été compliqué sur une semaine et ensuite, notre puce s’y est fait et a pris tous ses biberons sans soucis, avec moi comme avec son papa. Seul bémol, elle ne fait plus ses nuits depuis... Du coup, nous sommes face à un nouveau problème.
J’ai bon espoir que d’ici quelques jours, nous ayons trouvé la solution !

Messages