Bao Blog


à propos...

Liens

C’est quoi une communauté ?

Publié dans la catégorie Cogitations, le 20 septembre 2010

Suite à ma note sur le community management, j’ai vu que nous avions tous une vision différente de ce qu’est une communauté.
Disons plutôt qu’il y a plusieurs types de communautés, que l’on croise ou avec qui on travaille, quand on est community manager.
J’ai essayé d’en décrire certaines que j’ai croisé :

- La communauté à laquelle on appartient : celle dont je parlais justement dans ma note. Celle dans laquelle on est depuis longtemps, avec laquelle on évolue, qui s’agrandi sans cesse, une sorte de réseau perso/pro. A chaque community manager de l’entretenir comme il l’entend. Elle saura lui être fidèle.
On la sollicite pour le compte de clients, pour lui confronter des concepts ou des idées.
Dans le cas d’un blogueur, cette communauté peut également regrouper ses lecteurs, les gens qui le suivent sur Twitter, etc.

- La communauté autour d’un client. Elle était là avant le community manager, elle le sera après.
Constituée d’individus (consommateurs), blogueurs ou non, interessés par la marque, ses problématiques. Ils suivent la marque, son actualité, ont plaisir à échanger, à contribuer. Cette communauté doit cependant être choyée et enrichie régulièrement de nouveaux membres. Il faut faire vivre aux membres de nouvelles expériences, qu’ils soient au centre des innovations/nouveautés de la marque. La communauté ne s’attachera pas forcément à la personne qui l’anime. C’est le genre de communauté que l’on anima via Facebook, des barcamp ou autres rencontres.
Une communauté riche et passionnante où l’on sera sans cesse stimulé, challengé et qui promet un job vraiment sympa.

- La communauté type forum.
Constituée autour de problématiques et de centres d’intérêt communs. Le CM n’y est pas forcément le bienvenu dès le départ. Elle a sa propre hiérarchie, ses anciens (piliers), son fonctionnement, ses règles propres. Le CM doit s’y adapter, apprendre à la connaître et ne pas s’y imposer d’emblée. Quand il aura été accepté, il sera suivi, écouté et pourra communiquer au nom d’une marque par exemple. S’intégrer dans ce type de communauté prend beaucoup plus de temps et demande de la patience et de l’humilité. Adopter le bon vocabulaire, ne pas se prétendre expert sur un sujet mais s’intégrer aux discussions et rester ouvert.

- La communauté que l’on crée pour les besoins d’un client
Crée à l’occasion d’un événement, autour d’une problématique, autour d’une marque, elle n’est pas pour autant éphémère et il faut bien le faire comprendre aux clients. A partir du moment où l’on mobilise des individus, qu’on les regroupe, qu’on les anime, ils s’impliquent et donnent d’eux même. Il est donc important de rappeler au client que cette communauté est le démarrage d’une communication plus poussée, un réel engagement. Créer une communauté et la laisser ensuite à l’abandon par manque de temps ou de budget, est un non-sens. Il faut donc bien s’assurer auprès du client que celui-ci envisage une action à long terme et pas un one-shot.

Il n’est pas rare que les membres de certaines communautés se retrouvent dans d’autres, rien n’est fermé et tout ça évolue constamment. D’ailleurs, les exemples que je cite ne sont pas figés, parfois les choses sont différentes, selon les clients et leurs problématiques.

Voilà ma vision de ce qu’est une communauté.
Ce n’est certainement pas complet, je ne me prétend pas experte, donc si vous avez d’autres exemples, n’hésitez pas !


0 commentaires



modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?




(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)