Bao Blog

Accueil > Cogitations > Des rires salés

Des rires salés

vendredi 21 novembre 2014, par Bao

pain beurre sale
Y’a des semaines comme ça, avec des tas de retrouvailles, de bons moments, de bières sirotées sur un trottoir de Paris, comme au bon vieux temps, de regards qui m’avaient manqué. Des discussions passionnantes qui me font réaliser que je ne suis pas la seule maman à galérer avec mes mômes, des conseils échangés, des rires et du beurre salé.

Et au milieu de tout ça, y’a des news décevantes qui remettent tout à zéro et qui relancent la machine à stress. Des larmes qui coulent au milieu de ce bureau où je ne connais presque plus personne et où notre petite startup me manque... À la différence des autres, je n’ai pas tourné la page car je n’ai pas bougé et depuis 6 mois, je piétine. Eux sont partis, contraints et forcés et ils ont rebondis. J’attends que mon tour vienne, moi aussi j’aimerais rebondir au lieu de regarder la grisaille parisienne, loins des miens.

Mais on pense à demain, on rêve que 2015 sera plus douce, mais en fait c’est ça la vie, c’est dur, ça fait mal et rien ne se passe vraiment comme on le prévoit. Alors on prend tous ces coups comme des enseignements, parce qu’il faut voir le verre à moitié plein.
Je me demande comment mes enfants voient la vie à travers celle que l’on mène, quelle image elles ont du travail... Ma grande voit mon bureau comme un parc d’attraction, c’est rassurant.

Vivement ce week-end, que je sois dans la nature, que j’aille présenter tout ça à la chapelle des pionniers, ce lieu qui m’apaise tant. Et puis c’est vrai qu’il n’y a pas mort d’homme hein, c’est juste la vie.

Messages