Bao Blog

Accueil > Bao Geek > Faire buzzer les geeks

Faire buzzer les geeks

mardi 10 juillet 2007, par Bao

Tarif Média vient de rédiger un petit dossier sur les geeks... on y trouve à boire et à manger et au milieu de tout ça, quelques trucs marrants :

"Eric Briones, planeur stratégique chez Publicis et Nous, va même plus loin. Il distingue quatre « communautés » de geeks, les « technos », les « guérilleros », les « geeks de luxe » et les « séries maniacs »"

Je n’avais pas vu ça comme ça, mais pourquoi pas...

"Les technos sont les plus proches de la définition communément acceptée. Ils dévorent les mags informatiques, sont très pointus et très exigeants en matière de technologie, à tel point qu’ils s’informent en dehors du circuit traditionnel, en allant chercher par exemple sur les blogs américains.
Les guérilleros sont un peu les geeks historiques, les « fan de », les obsédés. Ce sont les fils spirituels de Quentin Tarantino, très branchés cinéma de genre, avec un côté « mal aimé ». En France, Yannick Dahan, présentateur sur Ciné Cinéma, est leur icône.
Avec les geeks de luxe, c’est la femme qui pénètre dans cet univers plutôt masculin. Des femmes qui, depuis que l’univers du luxe s’intéresse à la technologie, considèrent les objets hi-tech comme un accessoire de mode à par entière. Les défilés Shalayan et Ballanciaga de cette année, qui s’inspiraient respectivement des Transformers et de C6PO dans Star Wars, sont représentatifs de ce courant.
Enfin, les séries maniacs, les derniers-nés, sont des inconditionnels des Heroes, Lost et autres Prison Break. Ils sont un peu schizophrènes, se prennent pour leurs personnages préférés, et veulent toujours tout savoir à l’avance. L’insuccès relatif de Grey’s Anatomy sur TF1 en est emblématique : tous les fans l’avaient déjà vu quand il est arrivé en télé. "

Le dossier explique de façon succincte comment communiquer auprès de ces communautés et stigmatise (comme tous les médias) les geeks... Je suis d’accord, il y a plusieurs types de geeks, mais je n’aime pas trop cette façon qu’a le Marketing de tout mettre dans des cases : aucun individu ne rentre dans une seule et même case.

Mais bon, malgré tout, l’article est intéressant sans apporter une analyse réellement nouvelles sur les geeks.
A lire avec son café.

Messages