Bao Blog


à propos...

Liens

Faire du yoga dans un sauna

Publié dans la catégorie Idées, découvertes, le 8 avril 2012

Je ne sais pas trop ce qui m’a pris ce week-end, peut-être ce trop plein de chocolat et de sucre des dernières semaines ou le fait d’être assise sur une chaise toute la journée, mais j’ai ressenti comme un besoin urgent de réveiller mon corps. Il y a quelques semaines, j’étais tombée par hasard sur un article vantant les mérites du Yoga Bikram, qui se pratique dans une salle à 40 degrés... Un peu effrayée, mais curieuse, j’ai donc été me renseigner autour de chez moi.
Quoi de mieux qu’un dimanche matin de Pâques pour aller essayer ça ?! J’avoue que je n’avais peut-être pas réellement pris conscience que j’allais faire du sport par 40 degrés et j’ai pris peur en voyant sortir les gens du cours précédent, tous plus trempés les uns que les autres, la mine déconfite et les muscles saillants. Gonflée à bloc, je me suis dit qu’au pire, j’aurais un peu chaud, rien de bien méchant... Après coup, je peux vous dire que j’ai repoussé les limites de mon esprit bien plus que celles de mon corps.

Quand on entre, les meilleurs se mettent toujours devant, c’est eux que nous allons suivre pendant la séance qui dure 90 minutes (les plus longues de ma vie).
Chacun pose sa serviette sur son petit tapis en mousse et s’installe. Je suis stratégiquement restée proche de la porte, espérant en vain que le prof l’ouvre de temps à autre, histoire de se rafraîchir. Tu parles ! T’es là pour suer et tu le sens.

On commence par des exercices de respiration, puis un peu de stretching. Je regarde ma gourde du coin de l’oeil mais c’est encore un peu tôt pour boire. Je suis, j’imite, je regarde cette fille devant moi, dont la cuisse fait l’épaisseur de mon bras et qui a est capable de se plier en deux (presque) sans effort. Je la hais à cet instant précis. Après réflexion, être si maigre, c’est moche quand même. Mais dans une salle surchauffée, on a tendance à avoir des instincts primaires..
Au bout de 40 minutes, mon regard s’attarde sur la pendule, "encore 1h, il faut tenir". Parfois, les exercices sont vraiment trop difficiles, mes jambes me font mal et je n’arrive pas à me concentrer tellement j’ai de la sueur dans les yeux. Du coup, je m’assoie, respire et bois par petites gorgées.
Enfin, on commence les exercices au sol, je m’y sens plus à l’aise, plus souple aussi. Après 1h20, ma tête commence à tourner, j’ai beau boire, ça ne passe pas. Je m’arrête à nouveau et bois, calmement.

La séance se termine par un exercice où tout le corps se vrille, littéralement. Impossible pour une débutante ; j’admire donc la jeune femme à côté de moi, qui "s’écoule", en continu, en essayant de tenir la position sans glisser. Impressionnant.
Ma serviette est trempée, je me sens vidée, mon visage est rouge et je rêve d’une douche froide, mais j’ai tenu ces 90 minutes et j’en suis fière.

Apparemment, les premières séances ont pour but de s’acclimater à la chaleur, de trouver ses marques et sa respiration. Du coup, comme j’ai un pass de 20 jours, j’envisage d’y retourner demain.

Suis-je masochiste ? Que m’arrive-t-il ?
Non, en fait, j’ai ressenti un profond apaisement en sortant. Plus dans ma tête que dans mon corps d’ailleurs, même si j’ai pas mal sué. La douche froide m’a réveillée alors que j’aurais presque pu m’endormir tellement cette chaleur m’accablait.

Bref, même si cette expérience est vraiment difficile, elle demande un réel dépassement de ses limites et c’est justement ça qui me plaît. On verra si j’arrive à y aller régulièrement et si je fini par y adhérer totalement...


4 commentaires

  • 8 avril 2012 16:45, par shalima

    Je tenterais bien, dommage qu’on ne trouve pas de cours de bikram dans mon bled... petite question con, ça ne pue pas trop dans la salle ?


  • 8 avril 2012 17:24, par Larcenette

    J’ai testé le yoga bikram il y a quelques années. Et j’avais trouvé ça rigolo. Mais trop cher et surtout j’ai lu un peu partout que la chaleur échauffé fictivement les muscles et les articulations. Du coup la possibilité de me faire mal m’a un peu calmé.
    Et je comprends complètement l’envie de se reconnecter à son corps comme dirait une amie, j’ai eu une grosse envie de me défouler physiquement, j’ai repris (une énième fois) la course à pied. Je ne fais pas de compétition mais se réapproprier son corps fait un bien fou ! :)
    Par contre le yoga quelqu’il soit aide énormément pour la souplesse. Tu me diras si t’arrives à mettre tes pieds derrière ta tête ? :D


  • 8 avril 2012 20:32, par Bao

    @Shalima : je confirme, à la fin de la séance, ça pue dans la salle ^^

    @Larcenette : ce qui est fou, c’est que tu es tellement concentré sur le fait de tenir la chaleur et de suivre les positions, que ça te vide la tête. Quant à mettre mes pieds derrière ma tête, je crois que ce n’est pas pour tout de suite :) On verra combien de temps je tiens le choc en tous cas...


  • 10 avril 2012 12:01, par Cé

    J’en ai fait il y a quelques années... j’avais adoré !
    Le prix m’a finalement freiné, sinon j’aurais continué...
    C’est dur en effet mais en sortant (et surtout après la douche !) quel bonheur... !
    Bon courage et accroche toi ! (tu verras, tu vas progresser vite !)




modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?




(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)