Bao Blog

Accueil > Cogitations > Ne plus toucher terre

Ne plus toucher terre

vendredi 7 mai 2010, par Bao


Parce que ses sourires nous remplissent de bonheur ;
Parce que l’allaitement est quelque chose de magique ;
Parce que j’ai l’impression de flotter tellement je suis fatiguée ;
Parce que mes nuits me crèvent et que je ne pensais pas que se serait si difficile la deuxième fois.

J’ai fait l’expérience de sortir un soir, de la laisser à son papa et je crois que c’est encore trop tôt, j’en paie encore le prix (en demi-nuit). Elle a encore trop besoin de moi, j’attendrai donc un peu avant de sortir avec les potes, en soirée.

Il me reste mes journées, où je peux sortir avec elle, aller à Paris ou ailleurs. Être ensemble, c’est un vrai plaisir !
Je n’ose pas penser à la rentrée, je sens que la séparation va vraiment être difficile... mais j’ai confiance dans l’assistante maternelle avec qui elle passera ses journées.

D’ici là, le paracétamol est devenu pour meilleur ami.