Bao Blog


à propos...

Liens

Pâle septembre

Publié dans la catégorie Cogitations, le 8 septembre 2006

Ciel top bleu, nuages trop bas et métro trop rempli... il est loin le temps de l’été parisien, de ces mois où l’on avait un peu le temps. La course a repris. Taper plus vite sur le clavier, passer les messages, s’organiser, planifier cette année qui redémarre, sans savoir si on aura le temps pour telle ou telle chose.
Et puis notre petit(e) lutin qui arrivera en février et qui va chambouler notre vie... difficile de prévoir comment sera la vie à trois.
L’aventure ! On appréhende, mais on se réjoui aussi, car on en a envie. C’est comme s’imaginer à l’autre bout du monde, avec une autre vie, d’autres priorités... D’ici là, il y a ces quelques mois à passer, les plus pénibles et plus fous ; ceux où il va falloir tenir grâce aux vitamines, tenir le stress, tenir en équipe soudée (parce qu’on ne choisis pas avec qui l’on travaille).
Décembre sera plus zen, je le souhaite, en vue de ce congés maternité...

Je ne réalise pas à quel point nous avons grandi, à quel point nous avons appris l’un de l’autre, à quel point nous nous aimons chaque jour d’avantage. "Comment savoir si c’est le bon ?" c’est la question qu’une pote me posait l’autre jour au téléphone... on le sait, c’est tout... ça ne s’explique pas quand on est heureux.


7 commentaires

  • 8 septembre 2006 15:56, par Sblabla

    Tu verras c’est tout beau, c’est tout chaud !
    Votre vie ne pas changer aussi vite, ni radicalement juste evoluer !
    Beaucoup de joie et de bonheur BAO !


  • 8 septembre 2006 16:46, par fred37

    c’est le genre de post qui redonne espoir aux célibataires comme moi...
    Merci Bao !!!


  • 10 septembre 2006 21:03, par Korgy

    Content de voir que tout roule...malgré la rentrée !

    Je me souhaite la même chose pour dans quelques années ! ;)


  • 11 septembre 2006 10:24, par Blandine

    C’est quand on n’a pas besoin de justifier nos choix, et de toutes façons on ne saurait pas le faire le coeur n’a pas besoin de raisons pour aimer, qu’on se rend compte qu’on est à sa place, dans notre univers et que tout va bien.
    Plein de bonheur à vous 2+1


  • 11 septembre 2006 11:49, par Jen

    Ce qui est effrayant, c’est justement de savoir que c’est le bon alors du coup tu préfères te réfugier dans le doute tellement tu flippes de te voir enceinte dans un an ou deux... et en même temps, on a tellement en vie que ça arrive très vite... vivement les congés maternité ;)) bisous


  • 11 septembre 2006 22:00, par Bao

    Milles merci !! Je vous souhaite de pouvoir vivre des bonheurs semblables :-)

    "Le bonheur n’est pas le droit de chacun, c’est un combat de tous les jours. Je crois qu’il faut savoir le vivre lorsqu’il se présente à nous" Orson Welles.


  • 24 septembre 2006 14:55, par Alexandre H

    Hello,

    Je n’étais pas courant de la situation :) Félicitations à vous deux et bon courage pour votre nouvelle vie "bousculée".

    Après quelques mois sans doute difficiles à tenir (le temps que le lutin prenne ses marques et commence à dormir... le soir) il n’y aura que du bonheur !

    Alex




modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?




(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)