Bao Blog

Accueil > Cogitations > Papa

Papa

jeudi 21 juillet 2005, par Bao

Tu vois, j’fais presque ton metier maintenant.
Tu vois je t’ai pas oublié, je suis venue, je t’ai accompagné jusqu’au bout.
On a fait que se croiser dans nos vies, mais là, on s’est pas loupé. J’aurais voulu que tu me dises tes sentiments, tes peurs, comme un papa avec sa fille, mais c’était trop tard. Et puis même, le temps n’aurais peut-être jamais suffit. Faut pas revenir en arrière. Moi j’suis fière de toi, je le serai toujours. Je t’ai pardonné toutes tes absences, tous tes comportements que j’ai pas compris, je t’ai dit que je t’aimais.
C’est con d’aimer si fort et de se le dire si peu...

Je sais que maintenant tu ne souffres plus, que tu es parti en paix avec toi-même.
Je veux me souvenir de toi quand on se promenait au parc des glacières, de quand on était avec maman, tous les 3, comme une famille. C’est ça l’image que je veux garder de toi.
J’aurais peut-être dû te dire tout ça avant, ou te l’écrire, tu m’aurais lu.
Faut pas regretter.

Je t’oublie pas tu sais.
N’ai pas peur, tu es juste passé de l’autre côté.

Messages