Bao Blog

Accueil > Idées, découvertes > Au Québec, 1 + 0 = 533

Au Québec, 1 + 0 = 533

vendredi 1er juin 2012, par Bao


Un irresponsable de 42 ans vivant au crochet de sa famille. Tel serait le rapide portrait de David Wosniak, qui tente de régler ses problèmes de dettes par divers moyens allant de la culture de cannabis... au don récurrent de sperme à la clinique du coin. Et c’est à l’insu de son plein gré que son sperme, de grande qualité, va servir à la procréation de 533 enfants. De grands changements alors sont à prévoir lorsqu’une bonne centaine de ces/ses enfants décide de lancer une action en justice afin d’obtenir l’identité de leur géniteur commun.

Le résultat est un film comique, un peu naïf mais toujours bon enfant, et le réalisateur flirte avec les clichés du genre, mais réussit tout de même à nous surprendre.

L’histoire est originale, le scénario bien construit, et les acteurs sont sympathiques. Ce n’est pas une suite, ce n’est pas un remake, ni un prequel...
Starbuck est frais, nouveau, surprenant, et ça redonne un vrai plaisir d’aller au cinéma, une sensation qui daterait presque de "La Grande Séduction" (2003), autre film de nos cousins d’outre-atlantique. A noter le plaisir de l’accent québécois, allié aux dialogues sous-titrés environ une phrase sur deux qui nous rappelle que non, définitivement, ce n’est pas un film fait par chez nous.

Alors franchement, allez-y en masse !

Et ça a même donné des idées à certains !

Merci à Benoît pour sa présence à l’avant-première