Bao Blog

Accueil > Cogitations > The sound of silence

The sound of silence

vendredi 5 décembre 2014, par Bao


Je vis dans le silence depuis 24h. Tous les petits bruits, chants d’oiseaux, frottements, grincements me sont inaudibles. Je n’entends même plus les petits pas feutrés des enfants le soir, quand elles n’arrivent pas à dormir. Quand mon homme me parle, je le comprends mieux en lisant sur ses lèvres.
Vendredi soir, mes deux tympans se sous ouverts sous la pression d’un liquide qui bouchait mes trompes d’Eustache (l’instant glam). Après plusieurs heures de souffrance (l’accouchement à côté, c’était easy) et pas mal de nurofen, les vannes se sont ouvertes et la peur m’a envahie.
Peur de retourner à l’hôpital (alors que je n’ai même plus de secu), peur que l’oreille interne s’infecte, peur de revivre ce que j’ai si souvent vécu quand j’étais enfant... une peur paralysante qui m’a fait relativiser toutes les petites conneries du quotidien.

J’essaie de trouver un sens à tout ça, mais c’est simplement le stress, la pression. Je dois "laisser couler", comme mes oreilles savent si bien le faire depuis 24h. Laisser couler la vie, accepter de ne pas contrôler (et rester positive).

Ce silence me fait du bien en fin de compte. Il m’apaise. Je n’ai pas besoin de sélectionner ce que je veux entendre ou non, je n’entends plus rien (ou presque). Le stress se dissipe doucement, peut-être que je ne pourrais pas prendre l’avion la semaine prochaine, mais ça n’est pas de mon ressors, alors on verra bien. Ce week-end au chaud et en silence devrait me faire du bien.

Messages