Bao Blog

Accueil > Cogitations > Up and down de Janvier

Up and down de Janvier

lundi 3 février 2014, par Bao

Ce premier mois de 2014 a été chargé et comme il démarrait assez mal, je pense qu’un petit point s’impose :

- Côté taf, rien de nouveau. Des challenges et une incertitude pesante... Bref. #down

- Après des semaines de pluie et de grisaille, on a enfin eu 2 jours de soleil ce week-end et ça a tout changé ! Balade en "forêt" avec ma petite puce dimanche matin, de quoi patauger dans la boue, regarder les vers de terre et papoter. #up

- Remonter sur des rollers (pas exactement des quads mais presque) et aller rouler avec ma grande. En une semaine, elle a bien progressé et a compris le mouvement. Elle a fait quelques chutes mais étant bien protégées, tout s’est bien passé. J’ai également fait une jolie chute (à l’arrêt comme d’hab) qui m’a bien abîmé le genoux droit. Mes 15 ans m’ont semblé loin tout à coup... #up

- J’ai participé à mon premier tournois de tennis samedi et me suis faite battre par un gamin de 9 ans. Bon en même temps, il a sans doute plus de leçons de tennis à son actif que moi, donc c’est certainement logique. Faire un service relève de l’impossible, toutes mes balles arrivent systématiquement dans le filet. Bref, j’ai du chemin à faire et c’est tant mieux. #up

- J’ai beaucoup aimé cette vidéo de Cyprien car je me fait régulièrement ce genre de reflexions par rapport aux marques. Tellement ça pour IKEA ! #up


- Encore et toujours des allers-retours à Paris. C’est à la fois stimulant car je peux voir mes clients, mais également épuisant car je dors peu et je n’ai pas le temps de me poser pour réfléchir. #down

- 7 mois que je ne me déplace presque qu’en vélo. Je prends les transports le week-end quand on est tous les quatre. J’ai appris à faire avec la pluie, le vent, la grêle... comme il y a toujours une douche chaude qui m’attend au bout du chemin, la météo n’est plus vraiment un problème. #up

- J’ai posé quelques jours de vacances pour la venue d’une amie et de sa fille (la meilleure amie de ma grande). On attend tous ces quelques jours avec impatience et les filles comptent les jours (littéralement). #up

- Il faudra que je vous raconte mes "dimanches cuisine" et mes petits projets de bricolage, car ça devient une habitude et j’en profite pour tenter de nouvelles choses. #up

En relisant quelques notes de mon blogs, je réalise que souvent on aspire à un peu de stabilité, que l’on court après presque... En fin de compte, on l’a et on la transmet à nos filles naturellement. La stabilité on ne l’a jamais vraiment dans notre quotidien, dans nos jobs, là où on habite, mais on essaie de transmettre à nos enfants que quand on est stable dans sa tête, on est prêt à tous les changements.
Voilà, c’était la pensée philosophique du jour !

Messages