Bao Blog


à propos...

Liens

Par un beau dimanche pluvieux

Publié dans la catégorie Actualités

Voilà ce qu’il reste de ce dernier dimanche de Mai.
Un bulletin froissé et quelques gouttes de pluie. Un NON claire et sans appel est tombé ce soir. Les français ont renversé la table pour dire qu’ils n’étaient pas d’accord. Avec quoi ? les trois quart ne sauraient le dire !
Ils ont ouvert leur grande gueule, en bons français qu’ils sont, et ont exprimé leur ras le bol. Ils ont une fois de plus perdu une occasion de se taire...
Voilà ce qu’il me reste aujourd’hui : la déception face à ce pays qui n’est pas vraiment le mien et que j’ai du mal à retrouver après 7 longs mois d’exil.

Enfin, je souhaite tout le bonheur du monde aux générations futures et à ma génération, car c’est nous qui allons devoir payer le prix de ce NON. Les politiciens grabataires ne seront pas là pour constater les dégâts.
Ne dramatisons pas, tout n’est pas encore perdu (je l’espère !), mais ce referendum a vraiment quelque chose de fatalement ironique !

30 mai 2005 | 3 commentaires | Permaliens


Mangez des pommes...

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

...Ne sautez plus par la fenêtre !

Un mac, c’est beau, c’est simple, c’est presque parfait, à l’intérieur comme à l’extérieur... Tout ça, les mac-addicted le crient haut et fort.
Un mac c’est si logique ! (un autre genre de logique)
Comme un terrain vague, sans barrières, où l’on peut tout bâtir, tout créer, tout paramétrer ; j’en suis complètement perdue ! (cette logique n’est pas encore la mienne, mais ça vient)
Mais alors pourquoi les 97% des travailleurs de la planète sont ils encore sur des PC ?
Pourquoi cette simplicité ne s’impose-t-elle pas comme une évidence ? Tout cela me laisse perplexe.
Je passe mes journées entre Mac et PC et je ne sais que choisir... au fond, les deux se complètent bien finalement.

Et puis un PC qui ne plante pas, ça n’est plus vraiment un PC : ça perd son charme ! :p

Vous preferez quoi vous ??

29 mai 2005 | 3 commentaires | Permaliens


C’est une maison bleue...

Publié dans la catégorie Cogitations

Ce week-end n’était pas placé sous le signe des blogs pour moi, puisque je ne me suis pas rendue à la soirée Blog & Cacahuètes, qui avait lieu samedi soir.
Au lieu de ça, j’ai pris mon courage à deux mains et ai enfourché mon scooter, direction Meudon, comme au bon vieux temps sur ma belle mobillette.

En arrivant, la trouille m’a saisi, comme en ce fameux 5 septembre 1994, quand j’ai franchis ces portes pour la première fois. La même anxiété. Se retrouver perdu au milieu de tous ces gens que je ne connaissaient pas encore.
Et là, revenir ; ne pas savoir qui sera là, si l’on se reconnaîtra, si l’on se souviendra de tout ce que l’on a vécu ici, derrière ces grandes portes vertes.

Aller saluer tout le monde, retrouver des têtes connues, prendre des nouvelles d’untel qui n’est pas là, voir que chacun s’est fait sa petite vie et puis parler de ce bon vieux temps qui nous fait nous sentir encore plus vieux. Rigoler, boire et se souvenir.
Et être là, tout simplement, heureux d’avoir dépassé cette peur de ne pas se retrouver. Revoir les profs qui sont encore là, et ceux qui partiront bientôt.
Et puis saluer Benjamin, qui nous a quitté il y a 10 ans et dont ce banc en bois, rongé par la pluie et les jeux des enfants, nous rappel qu’il a, lui aussi, vécu tout cela...

On a repris contact, échangé nos emails et on s’est souhaité bonne route, chacun sur son chemin. On se revoit dans un an, et pour certains, un peu avant j’espère.

23 mai 2005 | 5 commentaires | Permaliens


Il n’y a que toi et moi

Publié dans la catégorie Cogitations

Et voilà, c’est donc terminé.
8 mois dans cette ville de fous.
8 mois avec mon homme dans notre premier « chez-nous ».

Aujourd’hui, on a essayé de faire tout ce que l’on n’avait pas fait avant, ensemble. Balade sur la Tamise, à Portobello Market, etc.
Et puis deux, trois coins sympas où l’on a aimé être tous les deux.

Quand on vit dans une ville, on observe, on s’habitue et puis tout devient un réflexe : la langue, la signalétiques, les habitudes des gens.
On se repère, on commence à connaître les quartiers, on sait où sont les Starbucks les plus sympas (ceux avec des canapés !), quels endroits des parcs on aime fréquenter, sur quels bancs on profite le mieux du soleil. Aujourd’hui, je me suis vraiment rendu compte que cette ville je l’avais adopté. Ce mode de vie, ces petits détails que les touristes remarquent et qui ne me choquent plus.
J’ai re-découvert ma ville, comme lors de mes nombreuses balades, mais cette fois ci, je savais que c’était la dernière fois.

Je quitte Londres demain soir, pour Paris.
Une nouvelle ville pour une nouvelle vie.

PS : mon homme me rejoindra vite... je l’éspère :)

14 mai 2005 | 3 commentaires | Permaliens


Une porte entrouverte...

Publié dans la catégorie Actualités

J’aime ces journées sans prise de tête, sans plantage de PC (vive Apple !).
Ce genre de journées qui laissent entrevoir un futur motivant, un défi.
Ces journées où je redécouvre Paris en scooter... la conciergerie nettoyée, Sébastopol en travaux, etc
Ces après-midis à bouquiner, entourée d’étudiants en pleines révisions, ou au soleil, à tirer des plans sur la comète de ma petite vie.

Et puis j’aime me dire que c’est grâce à vous, à tous ceux qui me font confiance, que j’en suis là.

« Close the world, open the next », dit mon wallpaper...
je dirais tout simplement « un baobab qui pousse, ça s’arrose ?! »

4 mai 2005 | 3 commentaires | Permaliens


Je vivrai, vous verrez !!

Publié dans la catégorie Cogitations

Quand tout s’arrête et que seul un objectif compte pour vous, les secondes deviennent des heures.
On guette le coup de fil salvateur, la sonnette libératrice, le bruit de clé annonciateur...
Toute la vie on attend.
Mais pourquoi se focalise-t-on là-dessus ? Pourquoi est ce que nous nous torturons tellement l’esprit ?

Attendre un bon moment, une situation propice... qui n’arriveront jamais.
Attendre l’amour de sa vie, le prince charmant... qui n’arrivera pas non plus.

Vivre c’est un désir.
Une envie d’avancer, de ne pas attendre inutilement le bonheur, ou quoique se soit d’autre. Avancer sans être égoïste, en restant humble, attentif.

Après ce week-end estival à gambader dans la nature, une petite pluie est bien agréable, et elle n’a pas attendu le Frat pour tomber !
*levant les yeux au ciel* Merci !

2 mai 2005 | 0 commentaires | Permaliens


Bloc on blog...

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

... pour reprendre cette formule très répandue.
Pourquoi le bloc ? C’est une pratique un peu à part en escalade. On grimpe sur de petits volumes (en salle et en extérieur).
Pas besoin de matériel de sécurité, à part le Crash Pad (tapis amortisseur en cas de chute) et de bons chaussons d’escalade (je vous recommande les indémodables Anasazy Velcro ! (et non, je n’ai pas d’actions chez Five Ten).

L’escalade, c’est une philosophie avant tout, c’est l’envie d’aller plus haut, d’atteindre le sommet (même à 5 mètres de haut, croyez moi, cela n’est pas toujours facile !), de se dépasser.
Le bloc, c’est plus sympa, plus accessible, plus dynamique.

Non, je ne fais pas ma pub, mais bon, si cela peut intéresser certains, je recherche du monde pour aller grimper à Antrebloc (Villejuif) les soirs de semaine...
affaire à suivre.

Pour les plus téméraires, nous avons le projet de faire une nuit « un bloc = une bière » (bivouac, bien sûre), à Fontainebleau.
De quoi motiver les plus réticents !
Plus on est de fous plus on rit ! :)

1er mai 2005 | 3 commentaires | Permaliens