Bao Blog


à propos...

Liens

Mes matins sont épiques

Publié dans la catégorie Cogitations

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, surtout quand il s’agit d’emmener la puce chez son assistante maternelle. Tous les matins, on l’habille en 10 minutes, elle mange en 5 minutes, on enfile les chaussures, le kway et c’est parti !
Avant on allait jusque chez l’assistante maternelle à pieds ou en poussette, mais maintenant qu’on habite un peu plus loin, on est tributaire du bus... Mais le bus le matin, c’est un peu un monde à part. Un monde où l’on se retrouve tous tassés pendant 30 minutes, entouré par des gens enfermés dans leur iPod (musique de merde à fond) et qui essaient de ne pas prêter attention à ma puce, qui fait tout pour se faire remarquer.
Bon là dessus, il ont raison, il vaut mieux l’ignorer car elle fini par se lasser. En revanche, là où j’aimerai qu’ils ne nous ignorent pas, c’est quand on entre et que l’on cherche 2 places ou 1 place 1/2.

Stratégiquement, je repère dès que le bus approche, où nous pourrons nous poser. Je vise généralement les places pour 1 personne 1/2, qui sont situées sur les roues. Emma se cale contre la vitre et moi je me tasse à côté d’elle. Elle regarde dehors, on papote, on chante, on fait un câlin et généralement ça se passe bien.
Si ces places sont prises, je tente le fond du bus pour avoir deux places côte-à-côté, dont une près de la fenêtre. Je suis exigeante je sais et ma puce l’est aussi.
Mais certain jours, nous laissons nos exigences de côté, car personne ne daigne nous céder une ou deux places dans ce foutu bus... Nous sommes censés avoir des places, mais nous n’en avons pas. Je n’ose pas demander et je sais que je devrais. Du coup, je cale ma puce sur un siège et je me pose dans le couloir. Evidement, elle embête son/sa voisin(s) qui est ravi d’être dérangé (au moins pendant les 2 premières minutes). Jusqu’à ce qu’elle dépasse les bornes, qu’elle se transforme en monstre et que je devienne rouge écarlate en la remettant à sa place. Franchement, 30 minutes comme ça, c’est le truc qui m’achève ma matinée.
Je crois qu’il va falloir que je saute le pas et que j’ose dire aux gens de nous céder leurs places (celle qui nous sont réservées). Mais ils ont l’air tellement absorbés par leurs bouquins ou leurs musiques (de merde) que je ne sais pas comment les aborder. Quoiqu’il en soit, il faudra que je me décide avant de péter un plomb et de faire surgir le petit monstre qui est en moi.

30 avril 2009 | 7 commentaires | Permaliens


Au galop !

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Que faire en famille un dimanche de printemps quand on habite pas loin de Paris ?
Aller voir des courses de chevaux oui, mais s’il y a des activités pour les enfants c’est encore mieux.
Grâce à Isabelle, nous nous sommes retrouvés attablés pour un brunch avec Damdam, Vinvin et Thomas ce dimanche. Suite à cela, nous avons assisté à la présentation des chevaux et la première course a commencé. C’est comme les 24h du Mans mais version champêtre (et en moins bruyant).
J’ai misé sur deux chevaux en couplés/classés mais seul l’un d’eux est arrivé dans le trio de tête. Je n’aime pas les jeux d’argent dus au hasard, mais parier lors de courses de chevaux, ça pourrait presque me passionner !

On a fini ce bout d’après-midi au manège et dans l’air de jeux. Trop de monde pour la balade en poney mais se sera pour une prochaine fois.

En tous cas j’ai bien apprécié cet événement qui vise en premier lieu les familles et qui propose des activités pour tous les âges, en nous faisant découvrir le monde des courses hippiques.
Les dimanches au galop se poursuit à Auteuil et St Cloud en avril et mai 2009. L’entrée est libre et vous trouverez toutes les infos pour vous y rendre sur leur site internet.

27 avril 2009 | 0 commentaires | Permaliens


Une tranche de lucidité

Publié dans la catégorie Actualités

Peut-être que parfois, il vaudrait mieux ne pas ouvrir les yeux et rester dans son quotidien. Si c’est ce que vous pensez, alors je vous déconseille de lire L’Open Space m’a tuer.
Ce livre revient sur le management à la cool, le fun oblige, les managers sympa et la pression que subissent les jeunes cadres. Il va même plus loin en analysant ce phénomène d’insatisfaction chronique dans les professions de conseils, de communication et de marketing. 79% des français rêvent de changer de vie et la plus part travaillent dans la communication et le marketing... pas étonnant.

Ce livre pointe du doigt les relations faussées par cette cool-attitude qui règne dans les grosses agences. Les managers en font trop, les emails sans formules de politesse, les cadres qui refusent les promotions pour garder un semblant de vie privée et leur entourage qui ne les comprend pas car ils ont un job et devraient s’estimer heureux. Hors pour l’avoir testée, la vie en open space n’est pas un long fleuve tranquille...

Je l’ai dévoré en quelques heures et même si le style n’est pas génial, le thème et les analyses des témoignages rapportés sont vraiment intéressants. Cela m’a permis de mettre des mots sur des réflexions que je me faisaient déjà depuis quelques temps, en observant mon cercle de potes.
A lire si vous êtes cadre (ou pas) et que vous avez le moral !

26 avril 2009 | 3 commentaires | Permaliens


Parce que je suis aussi une maman...

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Quand on est maman, on veut ce qu’il y a de mieux pour ses petits (dans la limite du raisonnable). On est faibles et les publicitaires l’ont bien compris. On est abreuvé de promos, de coupons dans nos boîtes aux lettres, de petits pots gratos, etc.
Si bien que l’on ne se préoccupe pas de l’impact que peuvent avoir nos achats sur l’environnement. Je ne sais pas en combien de temps une couche Pampers se dégrade, mais ça doit pas se faire en 5 minutes... Alors certes, il y a les couches lavables, que j’ai testé, mais faire 1 lessive chaque jour, est-ce vraiment écologique ?

Ma fille met encore des couches et j’ai donc eu le plaisir de tester les couches Nature Babycare ainsi que toute une gamme de chouettes produits pour les petits. Du coup, j’ai envie de vous partager un peu mon expérience avec ces produits écologiques.
Les couches sont pas mal, simples, absorbantes et quand on sait qu’elles sont à 60% bio-dégradable, ça donne envie. Pas forcément plus chères que des couches de grandes marques en plus. Ma fille ne met hélas plus de couches avec des scratch sur les côtés mais pour la nuit, ça a été très pratique et sans fuites.
Le lait hydratant sent hyper bon et Emma a bien aimé se le mettre toute seule sur le ventre. Je n’ai pas encore testé les lingettes (j’en utilise rarement) ni les produits de bain, mais le shampooing sent déjà très bon :)

Disponible chez Auchan (ça tombe bien c’est là que je fais mes courses), la marque Nature Babycare est déjà présente en Australie, Etats-Unis, Finlande et arrive tout juste chez nous. Je crois que c’est la première marque qui se veut écologique avec des produits biodégradables qui ne rebutent pas et qui sentent bon.
J’ai été agréablement surprise par les couches et si elles existent en "couche-culottes" qui s’enfilent, je prends !

Ca vous donne envie d’essayer aussi ? Tant mieux car je peux vous faire gagner un lot de produits Nature Babycare.
Pour gagner, c’est simple : postez un commentaires avec un haiku sur le thème de l’écologie (ouai j’adore les haikus ^^). Vous avez jusqu’au dimanche 3 mai à minuit !
Amusez-vous !

22 avril 2009 | 4 commentaires | Permaliens


On ne tape pas dans une balle et pourtant ça a du ressort

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Je ne vais pas vous parler de ce jeu débile auquel je jouais seule, étant enfant, et qui me valait de jolis bleus un peu partout sur le corps, à force de courir après une balle fixée à un élastique. Non, je ne vous parlerai pas du jokari car je n’en ai pas de superbes souvenirs.
En revanche, j’ai testé ce week-end le Jukari. Un sport qui se pratique en salle, avec un trapèze. Original non ?!

Reebok n’a pas fait les choses à moitié en invitant tout un parterre de bloggeuses, en nous offrant une tenue de sport complète et une séance de Jukari. On s’est toutes retrouvées samedi, relookées sport’s wears de la tête aux pieds, innocentes et très excitées par ce drôle de sport.
Et se fut vraiment drôle ! On pousse, on tire, on se suspend, on tourne, un peu comme des mômes qui découvriraient le trapèze.
On s’est retrouvé dans des positions scabreuses mais finalement, plus de rires que de larmes à l’issue de cette séance de sport, qui n’était pas des plus pénibles. Je n’ai pas eu la sensation de faire du sport et pourtant j’ai un peu mouillé le maillot quand même. Faire du sport en s’amusant, un peu comme les enfants, c’est super agréable :-)

Ca m’a changé du C*** M** G** où je souffre quand même le martyre aux cours abdo-fessiers et si ça tire pas assez c’est que je le fais mal (dixit mon prof). Souffrir pour être belle, mouai, à petite dose.

Une belle découverte en tous cas, que j’aurai bien re-tenté si le jukari était disponible là où je suis inscrite, mais malheureusement, ce sport n’est disponible que dans les Fitness First.
Merci à toutes pour l’ambiance et particulièrement à Angie et Amandine. Si vous avez une belle plume, vous gagnerez peut-être des abonnement Fitness First et des lots Reebok, ici.

20 avril 2009 | 1 commentaire | Permaliens


Papilles en éveil

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Malgré mon régime, je reste une grande gourmande et j’aime les choses simples (fromages, chocolat, cornichons, etc). C’est donc tout naturellement que j’ai descendu le bac de glaces Carte d’Or Noir Intense que j’ai récupéré à l’agence.
Comme beaucoup d’autres bloggeurs, j’ai joué le jeu de créer un cocktail glacé à base d’abricot et de chocolat noir. Pendant une semaine, j’ai cherché, cogité, discuté afin de trouver une idée géniale pour mon cocktail. Je ne pensais pas que se serait si compliqué de créer une boisson !

Finalement, voici ma recette :
Dans un shaker, mettre une boule de glace à l’abricot et deux boules de noir intense. Ajouter 1 ou 2 cuillères à soupe de thé infusé (thé de Noël de Mariage Frères). Remuer/shaker/danser le tout énergiquement (ça fait les bras, je peux vous dire !). Verser dans un verre, saupoudrer d’un peu de cannelle et d’amandes effilées. Déguster.

Objectivement, après avoir goûté les cocktails des bloggeurs présents mardi soir, je peux dire que le mien n’est franchement pas génial. Je sais suivre une recette mais inventer n’est pas encore à ma portée.
Quoiqu’il en soit, la glace framboise + feuilleté de chocolat est exquise et a conquis mon homme ! Quant à moi, je me suis laissé tenter par banane + coulis de chocolat pour comparer avec l’incommensurable Chunky Monkey...
Et justement, en parlant de Ben&Jerry, eux aussi nous proposent de nous mettre au parfum pour l’été et de créer une glace qui sera peut-être le prochain parfum de la gamme Ben&Jerry !

Même qu’on s’est gavé de glaces avec quelques copines et qu’une soirée animée avec un lecteur vinyle Fisher Price, c’est la classe :)

15 avril 2009 | 1 commentaire | Permaliens


Comment organiser ses RSS ?

Publié dans la catégorie Bao Geek

Hier, prise d’un ras-le-bol blogguesque, j’ai dégagé tous les flux des blogs que je suis habituellement en RSS. Un profond soulagement.
J’ai beau bosser dedans toute la semaine, il y a des "blogs à opé" qui m’agacent. Ce ne sont plus des blogs d’ailleurs, se sont juste des inventaires d’opérations bloggeurs, rédigés de manière pitoyable et sans aucun recul.
J’ai donc tout envoyé balader. Mais il y a des blogs que je lis depuis le début et auxquels je tiens... il y a même des petits nouveaux très bien écrits, des blogs de mamans, des blogs de créatifs insolites, des blogs de podcasteurs très drôles, etc. Je ne pouvais pas rester sans lire un seul blog !
J’ai tout recommencé à zéro et suis partie surfer de blogs en blogs, retrouvant mes perles et en découvrant de nouvelles. Quel plaisir de re-découvrir les blogs, leurs jolies interfaces (que l’on oublie quand on lit tout en RSS), leurs contenus émouvants, parfois très marrants.

J’ai tout repris, les vieux, les nouveaux, les moches, les vendus pour tout ré-organiser différemment, afin de ne pas tomber sur ces blogs (pourris par les agences) que j’évite quand j’ai envie de lire de belles choses.

Je serais curieuse de savoir si vous lisez beaucoup de blogs en RSS (je suppose que oui) et comment vous les organisez.
J’ai compté, j’en lis à peu près 200.

6 avril 2009 | 7 commentaires | Permaliens


Tu cliques, il s’envole

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Il fait beau et il commence même à faire chaud, du coup on pense sérieusement à se faire un petit week-end au bord de la mer, pas trop loin de Paris. Notre WE à Dieppe en octobre avait été un peu humide et on remettrait bien ça au printemps.

Cet automne, pour monter le cerf-volant avec le vent et la pluie qu’on a eu, c’était l’enfer. Les lignes s’emmêlaient, les tendeurs ne tendaient rien, bref une catastrophe. On a mis bien un quart d’heure à tout rembobiner pour pouvoir faire voler la bête. Frustrés.

Grâce à Buzzparadise et Decathlon, j’ai découvert le cerf-volant WClic qui se monte un un clic. Qu’il vente, qu’il pleuve, vous pourrez le monter et le faire voler facilement et rapidement.
Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, je vous propose d’en gagner un ici. Pour gagner, c’est très simple : rédigez un commentaire sous forme de haïku, sur le thème du vent, de la mer et casez y le cerf-volant WClic.

Pour les moins poètes d’entre vous, il y a aussi un WClic à gagner ici.

On se retrouve sur la plage !

3 avril 2009 | 3 commentaires | Permaliens


Dans une vie idéale...

Publié dans la catégorie Cogitations

J’ai fait cet exercice de Vinvin hier, ça m’a pris 30 minutes. 30 minutes à cogiter sur ma vie, sur le fait que j’ai l’impression d’être au milieu de quelque chose, à la porte des grandes décisions de ma vie. J’ai ce sentiment que si je ne fais pas les trucs dont je rêve maintenant, si je n’enclenche pas le processus, je vais me retrouver à 40 ans déçue et frustrée. Alors comme on n’a qu’une vie (et que je suis peut-être à la moitié de la mienne) j’ai pris ces 30 minutes, seule devant une feuille blanche pour réfléchir.
Je ne veux pas me retrouver au seuil de ma vie en me disant que je me suis laissée porter par les événements, par la société de consommation et que j’ai oublié mes rêves.

Ce qu’il en ressort est assez fidèle à ce dont j’ai envie depuis longtemps :

- Elever mon/mes enfant(s) dans un autre pays

- Faire un job utile

- Prendre du temps avec ma famille/mes amis et arrêter de courir

- Travailler dehors

- Avoir plein d’enfants

Voilà, c’est basique, je ne changerai pas le monde, mais si je peux au moins changer ma vie et celle de ma famille, se sera déjà bien.
Maintenant il faut que je me mette en marche pour transformer ma liste en réalités.

2 avril 2009 | 1 commentaire | Permaliens