Bao Blog


à propos...

Liens

My dream job

Publié dans la catégorie Cogitations

Je suis en pleine recherche d’emploi, ce n’est un secret pour personne. Mais comme j’ai un peu de temps devant moi, j’ai envie de préciser au mieux ma recherche, afin de pouvoir travailler dans une entreprise qui me fait rêver.

Quand on me demande où je rêverai de travailler, "Google" est ma première réponse ; c’est une entreprise qui me fait rêver depuis longtemps.
Viennent ensuite des boîtes comme Starbucks, Foursquare, Patagonia, Danone, Zappos, Ubisoft, Flickr. De grands noms dans leurs secteurs, où il semble faire bon travailler, dans un environnement stimulant.

Après ces grosses entreprises, d’autres plus petites me font envie. Elles sont en plein décollage, innovent et je suis convaincue par les services qu’elles proposent : Plyce, RunKeeper et Evernote. S’en sont trois parmi d’autres, que je suis avec attention.

J’ai toujours trempé dans l’univers des nouvelles technologies et mes expériences avec Apple et HTC m’ont donné envie de rester dans ce milieu. Une actualité constante, des innovations tous les jours, c’est un secteur où l’on ne s’ennuie pas et c’est justement ça que j’aime !

Après avoir été attachée de presse en agence, pour de superbes marques (un peu grâce à mon blog), j’ai participé aux débuts du pôle digital d’une autre agence de RP. Un début difficile où il a fallu convaincre, démontrer et éduquer autour de nous.
Il y a 3 ans, proposer une stratégie de communication sur le web, c’était un extra que peu de boîtes acceptaient de payer (crise oblige). Dans leur esprit, Internet était gratuit. Mais de nombreuses plateformes s’y développaient très rapidement, comme Facebook, Linkedin, Twitter et il fallait y être pour écouter et prendre la parole. Mais faire ça, ça avait aussi un prix et ça prenait du temps (aujourd’hui on en est sûrement plus conscient).
Il a donc fallu convaincre les clients, leur expliquer, les guider sur ces terrains là. A priori, ils venaient pour des RP et tout cela leur paraissait bien obscure.
Nous avons aussi du convaincre en interne et éduquer les gens aux Nouveaux Médias. Parce que, comme son nom l’indique, pour tout le monde, c’était très nouveau comme prestations et il valait mieux savoir de quoi on parlait avant d’aller vendre des "nouveaux médias" à ses clients.
C’était passionnant, on n’arrêtait pas, les problématiques étaient très diverses et il fallait faire preuve de beaucoup de créativité pour inventer de nouveaux dispositifs.
J’ai adoré cette période ultra créative, sur des dossiers pas toujours simples et funky.

Demain, j’aimerais me lever de bon matin en sachant que je vais passer une journée passionnante, avec une équipe stimulante, dans un job où je peux exprimer ma créativité.

Avec la qualité des intervenants, participants et exposants présents à LeWeb 10, je pense pouvoir rencontrer pas mal de gens passionnants, dans des domaines qui m’intéressent vraiment.
Mes cartes de visites sont prêtes, je suis parée.

25 novembre 2010 | 5 commentaires | Permaliens


MobiGo, la première console de ma puce

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

En bons gamers que nous sommes, nous avons bien évidement toutes les consoles de salon et même une PSP, une DS et une DSi. Ma grande sait donc manipuler la PS3 pour mettre des DVD et les manettes de la Wii pour jouer à Wii Music. Mais la console ultime, celle dont elle rêve et que j’ai du planquer dans le tiroir à chaussettes, c’est la DS.
Quand ebuzzing m’a proposé de recevoir une console MobiGo de VTech, j’ai sauté sur l’occasion.

La MobiGo est une console éducative juste à la bonne taille pour les petites mains de ma puce et a vraiment l’air d’une console de grands, avec son clavier coulissant.

Nous avons donc découvert les différents mini-jeux de Shrek 4, disponible avec la MobiGo bleu. Un jeu de bowling, un jeu musical (qui m’a fait pensé à Elite Beat Agent d’ailleurs), un jeu de balais volant, un mémory et un jeu pour apprendre les lettres.

Ma grande a tout de suite trouvé ses marques avec l’écran tactile, sur le jeu de bowling, puis elle a été voir le jeu des lettres, qui utilise le clavier. Shrek et l’âne se baladent dans une caverne et on doit les aider à casser des pierres en appuyant sur les bonnes lettres.
Ce jeu lui a drôlement plu, car elle commence à connaître presque toutes les lettres et que c’est la classe de pouvoir taper sur un clavier comme papa et maman !

Son seul regret : le fait qu’il n’y ait pas de stylet, comme sur la DS. Elle est cependant ravi d’avoir sa console et commence à apprendre à l’utiliser en limitant le temps de jeu.
On accepte qu’elle joue le week-end pendant 10 minutes, ça se passe bien.

La MobiGo existe en bleu (avec Shrek 4) et en rose (avec la fée Clochette). Elle peut aussi se connecter à un ordinateur pour récupérer des jeux sur Internet. On n’a pas testé, mais ça semble une bonne idée pour ne pas acheter plein de cartouches de jeux MobiGo.

Une nouvelle activité sympa, pour les jours de pluie, mais qu’il faut apprendre à apprivoiser avec elle.

[CONCOURS]

Ils sont trop sympa chez V-tech et ils proposent de faire gagner 1 MobiGo de VTech, à l’une d’entre vous. Pour gagner, vous devez me donner le nom d’un jeu disponible sur la MobiGo. Je tirerai au sort un commentaire parmi les bonnes réponses, le vendredi 26 novembre.
Si vous partagez le lien de cette note sur Twitter, Facebook ou votre blog, n’hésitez pas à déposer un 2e commentaire avec le lien adéquate.

A vous de jouer !

Article sponsorisé

23 novembre 2010 | 18 commentaires | Permaliens


[Résultats] Les bébés débarquent

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Vous avez été 12 à participer au concours pour gagner 5 DVD du film "Bébés". Mon homme a désigné 5 d’entre vous :

- Cecom
- MissBrownie
- f4iry
- Stéphanie
- Fafette

Merci à tous pour vos commentaires, vos expériences et votre créativité. Merci à Studio Canal pour ces DVDs qui seront envoyé aux gagnants, dès que je leur aurait envoyé vos adresses emails.

A très vite pour un autre concours, avec une belle marque de produits pour bébés.

22 novembre 2010 | 3 commentaires | Permaliens


Faire une pause pour mieux repartir

Publié dans la catégorie Cogitations

Pas blessée, un poil déçue par les concours de circonstances qui n’ont pas joué en ma faveur.
Le pôle digital que j’ai eu la chance de monter, en partie, a fait beaucoup de chemin et abattu bien des préjugés, pour en arriver là. Je suis fière et heureuse d’avoir pu participer à ça, d’avoir su convaincre et développer la communication online des clients de l’agence Ketchum.
J’ai eu la chance de côtoyer de nombreux clients, de me confronter à de multiples problématiques, qui m’ont fait avancer, mûrir.

Aujourd’hui, je pars avec un petit pincement au cœur, de n’avoir pas pu évoluer là. Il faut rebondir, repartir, pour trouver le job où je pourrais apporter mes compétences et ma créativité.

Pour le moment, je vais m’octroyer un moment de pause pour analyser le chemin parcouru et décider de la voie que je veux prendre maintenant. Un vrai moment de pause, comme on en a rarement. J’ai déjà commencé à réfléchir à tout ça en congés maternité, reste à terminer et à décider.
Je me mets en route, plus motivée que jamais !

En attendant d’avoir un beau portfolio qui récapitule tout ce que j’ai fait, il y a toujours mon profil Linkedin.

16 novembre 2010 | 6 commentaires | Permaliens


Une vraie fille !

Publié dans la catégorie Actualités

Pendant que je me torture l’esprit pour être un peu plus féminine, ma grande, elle, me nargue avec ses obsession de petite fille.
Je ne sais pas où elle a bien pu choper ça, à l’école sûrement, mais elle est omnibulée par tous les trucs gnan-gnan de petite fille. C’est de son âge, me direz-vous.

Le matin, c’est la guerre pour lui faire enfiler un pantalon : mademoiselle ne veut plus mettre que des robes. Si, elle tolère les pantalons s’ils sont assortis d’un pull ou gilet rose (ou violet, au pire). Le summum étant de mettre une jolie robe et ses bottes en caoutchouc roses (of course). Avec le temps qu’il fait, je ne vais pas la contrarier, bien au contraire.

Son autre truc du moment c’est le maquillage. Là aussi, je me demande où elle pu voir ça, car mon nécessaire personnel tient tout juste dans une petite trousse à lentilles.
Je vois mal les gamines de sa classe se pointer avec du maquillage, mais sait-on jamais. Du coup, à défaut de vrai maquillage, elle prend ses feutres ou ses crayons de couleur, ce qui ne nous enchante pas forcément (je vous laisse imaginer ce que des doigts mouillés de bave colorée, peuvent donner sur les murs). Bref, on évite les dégâts matériels, mais on reste circonspects.
Pour simplifier les choses, elle a opté pour un petit jouet en plastique, qui lui sert de rouge à lèvre. Incolore, inodore, inefficace, mais elle y croit, alors tant mieux !

Dernière lubie en date : les sacs. Elle ne veut plus franchir le pas de la porte sans un petit sac en bandoulière (exit les sacs à dos, bien sûre). Ridiculement petit d’ailleurs, qui n’a donc aucune utilité que de "faire fille". C’est vrai que pour aller au marché avec son papa, c’est in-dis-pen-sable !
Comme elle ne range pas ses petites affaires, elle perd systématiquement les dits sacs et c’est un mini-drame à chaque fois qu’il s’agit de sortir.

Elle me demande si quand elle sera plus grande, elle pourra m’emprunter mes chaussures (Quéchua), mes sacs (Quéchua aussi) et mes robes. Je lui réponds que bien sûre, se sera avec plaisir, mais elle risque d’être un peu déçue...
Quant à mes dernières chaussures, elle s’y est trouvée naturellement très à l’aise.
Il va falloir que je fasse gaffe quand elle fera du 39, à ne pas me faire piquer mes pompes !

Je me demande ce que ça aurait été avec un petit garçon, est-ce que eux aussi ont leurs obsessions ?
Je pense que oui, ça doit juste être différent.

15 novembre 2010 | 3 commentaires | Permaliens


Considérations superficielles

Publié dans la catégorie Cogitations

Ceux qui me connaissent bien vous le diront : je ne sais pas m’habiller.

Assortir les choses, accessoiriser, mettre en valeur certaines parties de mon corps, tout ça, c’est bien trop compliqué pour moi. En tous cas, je m’en convaincs pour ne pas avoir à me lever 2h plus tôt le matin !
Pour moi, les fringues sont juste là pour que je ne me balade pas à poils dans la rue, mais n’ont aucun intérêt sinon.

Bien sûre, je regarde comment les nanas sont fringués dans le catalogue de la Redoute, ça me fait même un peu rêver parfois, mais je ne suis pas fine et élancée comme toutes ces mannequins. Du coup, je me décourage et je préfère ne plus les regarder, au lieu de me faire du mal.

Les fringues que je mets ont l’avantage d’être pratiques, c’est tout ce que je recherche. Simples, confortables, qui ne serrent pas, ne grattent pas, me protègent de la pluie et du froid. Le tout, n’est pas forcément hyper féminin, mais bon (quoique ma veste Quechua rose, c’est pas mal non ?!).

De temps en temps, mes amies me prennent par la main et m’emmènent faire les boutiques, histoires de diversifier ma garde-robe, presque exclusivement sponsorisée par Quechua Décathlon. Du coup, j’ai quelque trucs sympa à mettre, pour faire un peu plus femme, un peu moins ado et affronter le monde des adultes.

Parce que c’est là tout le problème. J’ai presque 30 ans et si je ne fais pas mon âge c’est qu’en 10 ans, je n’ai pas changé de style. Or, si je veux que l’on me considère, que l’on respecte mes idées, je suis obligée de les "emballer" un peu et donc de mettre des choses plus féminines.
Du self marketing en somme.

Le pire, c’est que ça me plait d’être bien sapée, qu’on me fasse des compliments parce que j’ai mis une robe ou que je me suis maquillée. J’ai juste la flemme d’enfiler ce costume, chaque matin, de me prendre la tête pour assortir les choses entre elles. C’est tellement plus simple d’attraper un tee-shirt, un sweat à capuches et un fut informe.

L’autre souci quand on a l’habitude de ne porter (presque) que des baskets l’hiver et des sandales l’été, c’est que l’on peut courir sans se poser de question, après un métro, un bus ou autre.
Mais avec des talons, comment court-on ?

Je vais apprendre et me "travestir" un peu, car je compte bien mettre mes nouvelles bottines cet hiver et je suis ultra motivée !
Next step : trouver les accessoires qui vont bien, mais ça, c’est un autre challenge...

11 novembre 2010 | 5 commentaires | Permaliens


Les bébés débarquent

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Quand il était sorti, j’avais été ravi de découvrir Bébés. Un film touchant, où l’on découvre la première année de quatre bébés, aux quatre coins du monde. Beaucoup de tendresse, de superbes paysages, des cultures toutes très différentes et des enfants heureux.
Un film qui redonne confiance et sourire.

A l’occasion de sa sortie en DVD, Studio Canal m’a proposé de vous faire gagner 5 DVD de ce film.

Pour les gagner, c’est simple : racontez moi une anecdote qui vous a marqué lors de la première année de votre bébé. Si vous n’avez pas d’enfant, ça marche aussi, soyez imaginatifs ;-)

Je demanderai à mon homme de choisir les 5 meilleures anecdotes le samedi 13 novembre. Les résultats seront annoncés la semaine prochaine. C’est un jury impitoyable, croyez moi !

A vos claviers !


BÉBÉS - BANDE-ANNONCE HD - de Thomas Balmès
envoyé par baryla. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

10 novembre 2010 | 12 commentaires | Permaliens


Espoir en tête vous invite à découvrir Raiponce

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

A l’occasion de la sortie du dernier Disney "Raiponce", le Rotary Club propose aux spectateurs de reverser 8 euros (sur une place à 15 euros) à la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC), pour chaque place achetée en avant-première.

Tous les détails sur cette opération sont disponibles sur le site Espoir en tête.
N’hésitez pas à acheter votre place sur le site, vous pourrez ainsi voir ce nouveau Disney avant tout le monde !

9 novembre 2010 | 0 commentaires | Permaliens


Occupations pour week-end pluvieux

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Ce temps de chien ne nous a pas donné envie de mettre le nez dehors du week-end. Il a donc fallu trouver des choses à faire, avec notre grande, à la maison. Les dessins animés ont permis de l’occuper pendant le petit déjeuner, avant qu’elle ne file jouer aux légo ou au playmobiles.
Le vrai challenge, c’est surtout d’occuper l’après-midi. On n’a pas eu envie de se planter devant un Disney ou un Pixar, du coup, on a opté pour les activités manuelles.

Coloriages le samedi, grâce aux superbes coloriages de Joel. On s’y met ensemble, on colorie, on discute, on écoute les histoires qu’elle se raconte et on passe un bon moment, en regardant la pluie tomber.

Dimanche, on a opté pour une activité pâte à sel. Tripoter de la pâte, faire des boule et des boudins, ça nous a au moins autant amusé que notre puce ! C’est simple, facile à manipuler et sans risque si elle en met dans sa bouche. Une activité idéale en ces week-ends d’automne, pluvieux.
La recette est simple en plus : 1 verre de sel, 2 verre de farine et 1 verre d’eau tiède.

On a fait trois boules de pâte et on en a coloré deux : une avec du piment rouge, qui était un peu ocre/marron et une avec du curry, qui était donc un peu jaune.
On a fait des escargots, des décorations pour le sapin de noël, des pingouins, des couronnes, etc.
Un bon moment ensemble, à refaire lors d’un prochain week-end pluvieux. On a tout de même regardé un petit Pixar (Ratatouille) en fin de journée, histoire de faire une pause ;-)

Et vous, vous faîtes quoi avec les enfants, quand il pleut ?

8 novembre 2010 | 0 commentaires | Permaliens


LeWeb’10 : le programme

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

On savait déjà que le thème pour cette édition de LeWeb’10 était les plate-formes, on en sait un peu plus avec cette vidéo, qui présente les principaux speakers, les détails sur l’organisation et le programme.

A note que cette année, une plage horaire est disponible pour ceux qui voudraient s’exprimer, de façon originale et pertinente, sur la scène. Une idée très enrichissante, qui permettra peut-être à des inconnus de se faire connaitre... peut-être de futurs speakers pour TED, qui sait ?!

Dépêchez vous de prendre vos places !

4 novembre 2010 | 0 commentaires | Permaliens


Muffins au Nutella

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Dimanche, j’ai eu une soudaine envie de cuisiner quelque chose avec du Nutella. Oui, ça m’a pris, comme ça.
J’ai donc fouiné un peu sur le web pour trouver un truc sympa et je suis tombée sur une chouette recette de Muffins au Nutella.

Voilà donc la recette que j’ai suivi, en l’améliorant un peu. Ca ressemble presque à une recette de gâteau au yahourt...

Pour 12 muffins il faut :

- 200 g de farine
- 80 g de Maïzena
- du Nutella
- 2 oeufs
- 5 cuillères à soupe d’huile
- 100 g de sucre roux en poudre
- 2 cuillères à soupe de lait
- 1 yaourt nature
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 sachet de levure chimique

Préchauffer le four à 180°C.
Mélanger dans un saladier la farine, le sel et la levure chimique. Dans un autre saladier, battre les oeufs avec un fouet puis ajouter le sucre et le sachet de sucre vanillé, bien mélanger.

Verser l’huile sur ce mélange sans cesser de remuer, puis ajouter le lait et le yaourt. Quand le mélange est bien homogène, le verser sur la farine/levure.
Beurrer et fariner les moules à muffins. Les remplir au 1/3 avec la préparation, y déposer une noix de Nutella bien au centre puis recouvrir en répartissant le reste de la pâte.
Mettre à cuire les muffins au four 20 minutes environ. Les sortir et attendre 5 minutes avant de les démouler.

Si vous les mangez tièdes, c’est encore meilleure !
On peut varier la recette en mettant de la confiture, un carré de chocolat noir, de la pâte de specullos, à la place du Nutella.

3 novembre 2010 | 4 commentaires | Permaliens


On n’a pas toujours le choix

Publié dans la catégorie Cogitations

A l’heure où vous lisez ces lignes, je suis sur le chemin du boulot.
Après 8 mois d’absence (congés maternité + congés parental), je dois bien me résoudre à y retourner. Gagner ma vie, avancer, reprendre une activité professionnelle, je n’ai pas le choix.

En 8 mois, j’ai mis au monde une petite puce, allaité, suivi l’évolution de mon métier, continué à faire de la veille concernant le marketing online et je ne me suis jamais déconnectée.
En 8 mois j’ai changé et grandi. Voilà aussi pourquoi mon retour au boulot s’annonce complexe...

Reprendre une place qui n’existe plus, rattraper un virage que j’ai loupé à cause de mon absence et tenter de me re-insérer dans une équipe qui a continué, sans moi.
Chacun pense retrouver l’autre comme il l’avait quitté, mais ça ne sera pas le cas.

Retrouver le rythme un peu speed du matin, où il faut déposer les filles avant d’attrapper le train pour Paris. Devoir faire mes luch-box la veille, pour continuer mon régime, arrêter la course car je n’aurais pas le temps...
J’aime mon job pourtant, j’aime les challenges et la créativité qui me sont donné de côtoyer quotidiennement. Mais ma position par rapport à mon job actuel me laisse un peu perplexe.

Je tente de me persuader qu’il y a sûrement des trucs super sympa qui m’attendent, des clients passionnants, des dispositifs à inventer !
J’espère ne pas être trop déçue ou blessée...

2 novembre 2010 | 9 commentaires | Permaliens