Bao Blog


à propos...

Liens

Le Discour d’un roi : mon Oscar à moi

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Article écrit par Amélie, qui a pu aller voir ce film à ma place, au Club 300 Allociné

Allez pour clôturer cette semaine chargée

si on parlait un peu de ciné ?

Et c’est avec une émotion non dissimulée

que je vais vous analyser

ce petit bijou que j’aimé

et qu’il faut absolument voir sans hésiter

Quand sa semaine est une torture, rien de mieux que les salles obscures !

(rime riche)

Il y a des films qui marquent et laisse une empreinte, des films dont on se souviendra longtemps pour on ne sait pas bien quelle raison propre à soi !

Le discours d’un Roi restera l’un de ceux là !

Le pitch officiel : Le film raconte l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Élisabeth. Celui-ci va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI, suite à l’abdication de son frère Édouard VII. D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI affrontera son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et surmontera ses peurs grâce à un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles. Sa voix retrouvée, il réussira à convaincre le peuple anglais de déclarer la guerre à Hitler.

(et moi j’avoue que les têtes couronnées anglaises, c’est pas mon dada)

C’est donc sans grande conviction, avec seul gage de garantie la présence de Colin Firth, que je suis allée le voir invitée par AlloCiné (jouant la doublure de ma copine Lamia exilée chez les rosbifs) et… Ô surprise, ces 158 minutes sont passées à la vitesse de l’éclair !

(Buzzzz)

Thème totalement maîtrisé (sans doute aussi parce que le scénariste lui même souffrait de bégaiements jeune), dimension historique archi documentée (et j’aime de plus en plus les têtes couronnées… Stéphane Bern sort de ce corps), un jeu d’acteurs phénoménal avec une mise en scène et des jeux de caméras de toute beauté (on a même l’impression d’être dans leurs têtes), de l’empathie à gogo, de l’humour so british… Un vrai régal à déguster dès le 2 février !

(12 nominations aux Oscars prochain)

Date de sortie cinéma : 2 février 2011

Réalisé par Tom Hooper

Avec Colin Firth, Helena Bonham Carter, Derek Jacobi

Alors convaincu ou vaincu ?

31 janvier 2011 | 4 commentaires | Permaliens


Train-train

Publié dans la catégorie Cogitations

Je m’étonne chaque matin de ce vent glaciale qui me refroidi jusqu’aux os, en sortant du tube. Traverser Leicester Square est devenu mon quotidien. A cette heure-ci, il n’y a encore personne, les camions de livraison se chevauchent, les restaurants s’éveillent. Je passe prendre mon hot chocolate et je remonte Regent Street, jusqu’au bureau.

Allumer le Mac, mettre tout en route, faire un tour sur les comptes Twitter, la page Facebook et attaquer.

Travailler dans un bureau exclusivement masculin me plait beaucoup. On va à l’essentiel, pas de futilité, pas de bavardages inutiles, on avance. Cela ne nous empêche pas de rigoler, heureusement.
Ca me change des agences où j’ai travaillé précédemment et ça fait du bien.

Comprends l’historique des évolutions du produit, les développements à venir et un regard sur ce que l’on fait en temps réel, c’est tout nouveau pour moi. Ça me plait de pouvoir imaginer, suivre les évolutions, les accompagner et innover.
Tout ce que j’ai appris avant me sert énormément ici, sans compter que mon anglais s’améliore significativement chaque jour.

Il y a des coups de blues, la famille qui me manque et il y en aura encore.
Mais je sens qu’ici, je peux trouver ma place et être moi-même. Ça vaut le coup.

28 janvier 2011 | 9 commentaires | Permaliens


Comme à la maison

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Ce matin, en passant prendre mon Grande Hot Chocolate with soy milk au Starbucks, j’en ai profité pour prendre la carte Starbucks. Avec ce sésame, je serai un peu chez moi, dans tous les Starbucks d’Angleterre !

Elle n’est pas encore arrivée en France, mais marche déjà fort aux USA et ici.
Mais à quoi sert ce petit bout de plastique ?
Plusieurs choses interessantes. D’abord je ne paierai plus les extras, comme le sirop, le lait de soja, les expresso shots. Etant donné que je ne bois presque plus de lait de vache, c’est plutôt économique.
L’autre avantage, c’est l’accès à tous les Wifi payants, disponibles dans les Starbucks, via BTopenzone.

La carte est gratuite, il faut juste mettre £5 dessus et elle sert de porte monnaie électronique. Plus besoin de trimbaler de lourdes pièces dans sa poche (croyez moi, les pounds sont lourds !). On peut vérifier son solde, remettre de l’argent (Top-up) sur la carte, la désactiver, en activer une autre pour faire un cadeau à un ami, depuis la gestion du compte online.

Très pratique pour moi, qui adore trainer dans les Starbucks !
L’idéal serait qu’elle soit valable dans tous les pays d’Europe et que l’on puisse cumuler des points pour des boissons gratuites (un peu comme la carte en carton de Caffè Nero), ... mais patience, ça viendra !

26 janvier 2011 | 2 commentaires | Permaliens


Une semaine, un week-end

Publié dans la catégorie Cogitations

En une semaine, j’ai eu le temps de comprendre un peu mieux le produit sur lequel je travaille, de réaliser l’ampleur de mon job et de commencer à manager. On m’attendait de pied ferme ! Un peu la pression.

Le week-end m’a paru court par rapport à cette première semaine très riche et très intense. Balades à Covent Garden et grasse matinée. Ce matin, je ne me sens pas plus reposée. Les nuits sont entre-coupées de cauchemars et le réveil ,n’est pas le bienvenu.

Ma famille me manque. Les avoir sur Skype, c’est chouette, pouvoir parler à ma grande, voir ma petite puce qui grandi... mais sans pouvoir les serrer dans mes bras, je commence à trouver ça hard.
Je sais, ça passera vite, 3 mois c’est rien, etc. N’empêche que changer de vie, changer de ville et quitter sa famille, ce n’est pas aussi simple que ce que j’avais imaginé.
Bien sûre je ne regrette rien, mais je réalise que ce sacrifice n’est pas évident.
Les raisons sont toutes bonnes. Il faut que je m’accroche, que j’accepte l’ampleur de la tâche qui m’attend, que je sache confronter et porter mes idées, pour avancer.

Avancer, avancer... parfois, se serait tellement bon de faire un peu de sur place.

25 janvier 2011 | 2 commentaires | Permaliens


The Breakfast Club, un brunch inoubliable

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Classé parmi les meilleurs brunch de Londres dans le TimeOut, j’y allais sûre de moi. Nous nous étions fixé rendez-vous à 11h devant. A 11h, il y avait déjà 5 personnes devant nous. 15 minutes plus tard, ils étaient 10 à faire la queue derrière nous, devant cette jolie façade jaune.
Vous l’aurez compris, ce petit établissement est connu et réputé.

Au menu de The Breakfast Club, un tas de brunch tous l’air appétissant : des brunch aux œufs, des brunchs avec des pancakes, des brunchs pantagruéliques avec un peu de tout, il y en a pour tous les goûts !

Nous avons choisi The All American (Pancakes, eggs, sausage, hashbrowns, streaky bacon and maple syrup). Complet, classique et copieux. Comme boisson, j’ai pris un chocolat chaud, qui m’est arrivé recouvert de petit marchmallow, yummy !
On s’est assis à une grande table, avec quelques autres touristes, aussi impressionnés que nous par leurs assiettes et on a dégusté ce brunch.
L’endroit n’est pas très grand, on est assi sur de simples tabourets devant des tables en bois. Les serveuses sont très sympa, souriantes, de bon conseil. Le lieu est très réputé et il semble qu’il y ait du monde qui fasse la queue devant, toute la journée !

Je vous recommande ce lieu à 200% et j’ai hâte d’y retourner pour essayer les plats servis au déjeuner ou au dîner.

Le menu des brunchs
Leur Twitter

The Breakfast Club Soho
33 D’Arblay Street
W1F 8EU

Il ont d’autres restaurants dans Londres, dont un à Angel et un vers Camden Town

24 janvier 2011 | 3 commentaires | Permaliens


Mooli’s, le snack a l’indienne

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Recommandé via Twitter, j’ai eu envie d’aller tester Mooli’s, pour dîner, cette semaine.

En plein Soho, juste derriere China Town, Mooli’s se distingue par sa façade couleur vert pomme.
Dedans, c’est tout petit. Un coin avec de hauts tabourets, des tables qui longent les murs et la vitrine, et une grande table au milieu. On passe commande au fond de la boutique.
La spécificité de Mooli’s c’est que leurs snacks ressemblent à des sortes de burritos. En fait, toute la nourriture se trouve dans une galette roulée, type chapati. J’ai d’ailleurs trouvé qu’ils avaient un goût proche de ceux que je mangeais quand j’étais petite.
Si on a peur de s’en mettre partout, on peut prendre la même chose, sans la galette, dans une barquette, un peu comme une salade.

Ce soir là, j’ai testé le mooli au poulet car c’était le seul qui n’était pas épicé. Dans le mooli, on trouve donc du poulet délicieusement assaisonné avec de la coriandre, de la menthe, du chutney, des morceaux de pommes et de la salade. Un régal ! Je lui reprocherai tout de même d’être un peu petit.
Mon amie a choisi le bœuf épicé, sur les conseils de la vendeuse. Il n’a qu’un seul indice "spicy" mais connaissant les anglais et les indiens, je savais qu’il serait trop fort pour moi. Le bœuf est cuit, puis haché finement. On obtient un genre de bœuf rapé, accompagné d’une sauce blanche et de salade (carotte, maïs, sont également dans la salade). Il semblerait que le truc ultime soit la chèvre, dixit la vendeuse, mais avec 2 indices "spicy", on a préféré passer notre tour.

On a accompagné notre dîner d’un Lassi mangue, rafraichissant et vraiment très bon.

Le rapport qualité prix est plutôt pas mal, on a bien aimé ce qu’on avait dans nos assiettes, les produits étaient frais, de qualité, l’assaisonnement n’était pas trop violent et on a passé une bonne soirée.

Si vous passez sur Londres, je vous conseille d’aller y faire un tour, après une belle journée dans Soho, c’est très sympa :)

Leur menu
Leur Twitter

21 janvier 2011 | 1 commentaire | Permaliens


Une rentrée sous la pluie

Publié dans la catégorie Cogitations

Accueillie comme il se doit par un petit crachin londonien, j’ai vite rejoins ma chambre à Clapham, en débarquant dimanche dernier. Premier réveil sous une pluie battante, premier trajet en tube pour rejoindre le boulot, installation du Mac, rencontres avec mes collègues, ma semaine a été riche.
Je prends doucement mes marques. Rencontrer les gens, prendre le temps de comprendre ce qu’ils font, s’assoir et écouter avant de penser aux stratégies à mettre en place. Un job passionnant et pas mal de challenges à relever.

A part ça, je m’habitue à être seule, à faire mes courses seule, à me faire à manger pour moi toute seule, à manger seule devant mon ordi. J’ai l’impression d’être un ermite le soir, quand je rentre chez moi.

Je me sens étrangère dans cette ville que je connais bien. Il me faudra un peu de temps pour re-apprivoiser Londres, j’en profiterai le week-end.
En attendant, je profite de mes soirées, en tête à tête avec moi même, un bon bouquin, un bon film, quelques cookies et une tasse de tisane fumante.
Finalement, rien ne change vraiment.

20 janvier 2011 | 5 commentaires | Permaliens


Manger à Londres

Publié dans la catégorie Actualités

L’une des première choses que j’ai du faire en arrivant, a été de faire les courses, en me perdant dans les allées du Sainsbury. La culture de la nourriture n’est vraiment pas la même que chez nous. Ici, le rayon fromage est rempli de cheddar, les plats tout prêts sont rois et on mange de la soupe en boite.
Faire des courses simples pour une semaine, cela m’a presque pris une heure.

Heureusement, je travaille près de Soho et je commence a découvrir quelques petits restos sympa. Via Twitter, j’ai également trouvé des endroits chouettes où aller déjeuner ou bruncher. Du coup, comme je n’ai pas grand choses à faire ces prochains week-ends, je vais essayer de vous faire découvrir quelques endroits sympas de Londres.
Vous risquez de voir débarquer des articles "foodies" par ici !

Si vous avez de bonnes adresses n’hésitez pas à me les envoyer, que j’aille me faire ma propre opinion.

19 janvier 2011 | 4 commentaires | Permaliens


Premiers pas Londoniens

Publié dans la catégorie Actualités

Trouver une chambre, avoir une adresse finissant par "London SW4", retrouver la petite voix du tube, racheter une Oyster Card, manger des Whooper, remonter Regent Street, découvrir les locaux de l’entreprise où je vais travailler, retrouver un numéro de téléphone anglais, marcher (beaucoup), entendre et parler anglais.

Je suis tellement heureuse de retrouver Londres ! J’y retourne dans une dizaine de jours, pour commencer à travailler et les projets sont nombreux.
D’ici là, je profite de mes derniers jours avec mes puces et mon homme, qui vont beaucoup me manquer.

10 janvier 2011 | 5 commentaires | Permaliens


Nouveau départ

Publié dans la catégorie Actualités

Taper ce titre me fait un peu peur et m’excite terriblement.
Ca fait des mois que j’attends que quelque chose décolle dans ma vie professionnelle, que je me remets en question, que j’échange avec des professionnels du milieu, que je multiplie les rencontres...
Et voilà, un mois après avoir quitté l’agence, j’ai signé dans une belle boîte, pour un job passionnant, à Londres. Je vais pouvoir y exprimer ma créativité, mon sens stratégique, dans un environnement européen qui me plaît beaucoup.

Après 5 ans, je retourne travailler dans cette ville qui me fascine. Cette fois, j’y emmène toute ma famille et j’y aurais un vrai contrat anglais (et pas un stage). Et puis j’y serais pour les JO de 2012 !

Il faudra d’abord passer l’épreuve du feu : les 3 mois de période d’essai. Avant, d’être tous réunis.

Beaucoup de questions d’ordre logistique se bousculent, l’appréhension de laisser les miens pendant ces prochains mois pour ne les retrouver que quelques week-end et la réaction de ma grande qui ne va peut-être pas comprendre ces changements.
En même temps, pouvoir faire découvrir une autre culture à nos filles, retourner vivre dans une ville que nous aimons, travailler sur des projets stimulants avec des responsabilités, tout cela nous motive un maximum !
Nous mettons entre parenthèses d’autres projets, pour vivre pleinement cette aventure.

Une belle page se tourne et j’espère que la suivante sera aussi passionnante.

3 janvier 2011 | 12 commentaires | Permaliens