Bao Blog


à propos...

Liens

4 ans déjà

Publié dans la catégorie Cogitations

Tu grandis, tu t’épanouis, tu nous tiens tête (un peu trop parfois) et tu aimes venir faire des câlins dans notre lit le matin. Depuis 10 mois, tu es grande sœur et ce rôle te va merveilleusement bien. Tu es attachante, créative et tu continue à chanter tout le temps, toute la journée. On s’y est habitué...

4 ans que tu as fait de moi une maman et même si je ne suis pas beaucoup là ces temps ci, je pense fort à toi.

Bon anniversaire ma grande !

21 février 2011 | 4 commentaires | Permaliens


Un mois. Up and Down

Publié dans la catégorie Cogitations

Un mois que j’ai commencé ma vie ici, mon job et ai pris mes habitudes. Comme je suis un peu flemmarde mais que j’ai envie de vous donnez quelques nouvelles, je préfère vous faire une petite liste :

- Je cherche de plus en plus souvent mes mots en français et comprends de mieux en mieux les anglais. On ne peut pas dire que je parle mieux, mais mon accent évolue. Par contre, quand je suis fatiguée, ça devient plus ardu.

- On ne m’avait pas menti au sujet de mon job : il y a des tas de choses à faire et c’est passionnant. Je suis contente de me lever le matin et d’aller bosser (je ne pensais pas écrire ça un jour).

- Le coût de la vie m’effraie un peu parfois, surtout quand je mange dehors... en même temps, on a tellement dû compter nos sous quand on habitait ici, que maintenant, j’ai tendance à me lâcher un peu.

- J’ai loupé une affaire un or, un appartement super, bien situé, topissime !
Les boules quoi. Il n’était pas pour nous, l’agent immobilier n’est pas très maligne,... je me console comme je peux. Il va me falloir quelques jours pour arrêter de m’imaginer vivre dedans. Ça viendra ; j’en visite déjà d’autres la semaine prochaine, pour me changer les idées.

- Ma famille me manque, mais ça je pense que vous l’avez (largement) compris. Heureusement, je rentre ce week-end et je vais profiter à fond de ces quelques jours. Ensemble, c’est tout.

- Je dévore les romans depuis que je suis ici (un livre par semaine). Il faut dire qu’à 20 mètres sous terre, dans le tube, on en capte aucun réseaux 3G, EDGE, WiFi, etc. Du coup, plus de twits compulsifs, de lol en regardant les statuts Facebook des copains, de liens enregistrés en favoris à visionner plus tard. Non, mes iPhone restent au fond de ma poche et je reprends plaisir à lire.

- Je constate un peu plus chaque jour que je suis vraiment nulle dans tout ce qui touche (de près ou de loins) aux activités manuelles.
J’ai commencé à tricoter un genre d’écharpe/col, pour ma fille (c’est tout ce que je sais faire en même temps). 35 mailles montées, à l’aide des vidéos de Knitspirit, trop fière. Et là, 10 cm plus tard, j’en suis à 42. Allez comprendre ! La laine est superbe, alors se sera forcément joli (et fait avec amour et determination).

- Je sature un peu d’Eurostar et de ses billets Paris-Londres à des prix indécents.... Il va falloir que l’on s’installe tous ici, rapidement, sinon je vais finir par devenir actionnaire d’Eurostar, avec tout l’argent que je leur ai versé, ils pourraient au moins me filer quelques actions !

Voilà pour les nouvelles de ma petite vie londonienne. Le printemps pointe le bout de son nez par moment et j’ai hâte que l’on se balade tous les quatre dans les nombreux parcs de la ville.
Le rythme s’installe et je trouve mon quotidien sympathique et agréable.
Et si c’était juste ça le bonheur ?

18 février 2011 | 8 commentaires | Permaliens


Du pain, de la confiture et des toasters

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Juste en face de chez moi, j’ai découvert Breads Etcetera, un croisement entre une boulangerie et un restaurant. Voyant la queue qu’il y a pour y entrer, chaque samedi matin, ce lieu semblait connu et apprécié. Comme d’habitude, j’ai été lire quelques avis et j’ai été surprise de constater qu’ils n’étaient pas tous élogieux.
Raison de plus pour aller y faire un tour.

Arrivées un peu avant 10h, nous avons fait quelques minutes de queue avant que le restaurant ouvre. A l’intérieur, tout est cosy, très chaleureux et conviviale. Nous étions à la table de deux américaines en week-end à Londres.
Un imposant toaster entre nous quatre, du pain à volonté, des confitures toutes plus délicieuses les unes que les autres et à nous de jouer !

Ici, on se débrouille. On coupe son pain, on le toaste, on tartine et on recommence. Le choix de pains est très varié et c’est bien la force de ce restaurant. Aux céréales, aux noix, aux noisettes, blanc, noir, il y en a pour tous les goûts. Après avoir fait cramer mes premières tranches de pain, je prends le coup de main et les tartines défilent.
En plus du DIY, nous avons commandé un brunch. Bacon, saucisse (trop grosse pour moi) et oeufs sur le plat. Rien d’extraordinaire.

Les produits sont bons, l’endroit est sympa, si l’on a envie de rencontrer du monde. Je vous le déconseille pour un petit déj en amoureux, par exemple... pas très intimiste.
On peut également y acheter son pain, une aubaine, vue que j’habite dans la même rue.

A deux, avec brunchs + DIY + boissons chaudes, on s’en est sorti pour £22. Un peu cher pour ce que c’est, malgré ce concept "Do It Yourself" qui est sympa...
Bientôt, on ira au restaurant, on fera son repas en cuisine et on paiera pour le manger !

A re-tester peut-être cet été, sur une des tables dehors, sans les brunchs.

Breads Etcetera
127 Clapham High Street
London SW4 7SS

12 février 2011 | 1 commentaire | Permaliens


À travers Skype

Publié dans la catégorie Cogitations

Être ici, c’est une expérience géniale. En 3 semaines, j’ai appris à vivre seule, à ne plus gâcher de la nourriture parce que je ne sais pas faire les courses pour une personne, à partir tard du boulot sans stresser en me disant que je ne verrai pas mes filles...
De toutes les façons, je ne les verrai pas.

Skype m’est devenu essentiel, la petite fenêtre de mon ordi s’est transformée en une large fenêtre qui me rapproche des miens. Je donnerai n’importe quoi pour sauter par la fenêtre et les rejoindre.
Encore deux semaines et le week-end sera là.
24h.
Un week-end toujours trop court, où on a le temps de rien. Quelques câlins, des tas de sourires, des bisous tout chaud dans le cou, et hop ! dans l’Eurostar.

Je sais que ce n’est pas si "terrible", que ce n’est que temporaire, que je prépare leur arrivée dans de bonnes conditions ici, mais devoir vivre ainsi encore 2 mois, c’est une perspective qui ne me réjouis qu’à moitié.
Toutes les raisons sont bonnes et nos décisions aussi, il faut qu’on les assume jusqu’au bout maintenant.

Mais voir ma petite puce qui aura 10 mois demain, grandir à travers Skype, j’ai du mal à l’accepter.

10 février 2011 | 7 commentaires | Permaliens


Baozi Inn, typique et délicieux

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Quand on entre chez Baozi Inn, on a l’impression d’arriver dans un chalet de montage : les murs sont en bois, les tables et les tabourets aussi. Avant d’entrer, on a attendu 5 minutes, que deux places se libèrent. Le petit restaurant, à la devanture rouge semble être connu.
Un petit tour sur Foursquare et je constate qu’il y a déjà 10 avis positifs. Le repas s’annonce délicieux... à condition de comprendre la carte ! Celle affichée sur la vitrine est illisible pour nous, pauvre petits occidentaux.

Nous entrons, un peu inquiètes, se demandant ce que nous allons bien pouvoir manger. Les cartes sont en anglais et regorgent de photos appétissantes, sauvées ! On s’installe sur nos larges tabourets en bois et on commande. Les Baozi du jour sont à tomber (sorte de beignets en pâte de riz, fourrés à la viande de canard) et nos plats arrivent rapidement après.

Je commande une soupe de nouilles, avec des travers de porcs marinés, pendant que mon amie prend un plat de nouilles épicées au bœuf. Je regarde mon plat et tente d’attraper les travers de porc avec mes baguettes, c’est un echec cuisant (pull maculé de tâches). Je finis par y aller à la main, en désespoir de cause.
Tout est bon, fin, assaisonné légèrement, on sent bien le goûts des légumes, des pâtes et de la viande.

Comme ce petit resto est connu, les clients défilent et on comprend bien qu’après avoir fini nos plats, on ne peut pas vraiment trainer... en tous cas, pas un soir à l’heure du dîner. On règle et on file. A deux, avec une petite entrée (baozi) et un plat chacune, on en a eu pour £14. C’est plutôt honnête pour Chinatown.

L’ambiance est chaleureuse, les serveurs très souriants (et très speed) et le service rapide. D’après les avis que j’ai lu sur la toile, tout est bon, surtout les plats à base de nouilles. On tentera peut-être le riz, la prochaine fois.

Baozi Inn
25 Newport Court
London WC2H 7JS

7 février 2011 | 1 commentaire | Permaliens


Balade à Waterloo

Publié dans la catégorie Actualités

Suite à cette note de Joëlle, j’ai eu envie d’aller me promener à Waterloo, pour acheter de la laine et recommencer quelque chose en tricot.

La rue était déserte et le magasin jaune poussin, facilement reconnaissable. Après avoir trouvé une belle laine et des aiguilles, nous avons continué jusqu’à un tunnel qui menait au London Eye.

Des tas de graffitis, des mecs en train de peindre sur les murs, une lumière un peu sur-réaliste, on a adoré et on y a passé une heure, appareils photo à la main.

Quand on est sorti de là, on a eu l’impression d’arriver dans un autre monde, presque trop lumineux. Ce ciel blanc, l’énorme London Eye, nous ont donné l’impression d’être un peu écrasé.

On a continué à marcher, le long de la Tamise, jusqu’à Oxo Tower, en constatant que la marée montait. Le type qui avait fait une sculture dans le sable, sur une toute petite plage, a eu vite fait de décamper avant de se retrouver les pieds dans l’eau !

On a terminé avec une tasse de chocolat chaud, au son de l’orgue qui annonçait le début de la messe, en faisant nos projets pour demain.
La semaine prochaine, je découvre Shoreditch et j’ai hâte !

D’autres photos sur Flickr.

5 février 2011 | 5 commentaires | Permaliens


Du vent, du soleil et pas mal de mouchoirs

Publié dans la catégorie Cogitations

Mon passage (éclair) sur Paris le week-end dernier m’a permis de revoir ma petite famille et de choper un bon gros rhume. En revenant ici, j’étais contente de retrouver des températures corrects (5-10°), un ciel (souvent) bleu et une petite brise.

Vous l’aurez compris, le climat londonien n’est pas si terrible, voir meilleur que celui de Paris. Il y a toujours un peu de vent pour chasser les nuages et pas tant de pluie que ça. Après, je vous l’accorde, quand il pleut, il pleut vraiment et ça peut durer. Mais bon, rien de dramatique.

Je me soigne comme je peux, homéo, lavages de nez et mouchoirs en pagaille sur mon bureau. Mes mouchages intempestifs commencent à déranger un peu mes collègues, que je rassure comme je peux "promis, lundi je suis guérie".

A part ça tout baigne.
J’ai prévu d’aller me promener dans le quartier de Waterloo ce week-end, découvrir ce coin que je ne connais pas.
Le 16, j’irai à mon premier ApéroBlog avec des blogueurs français, vivant à Londres. J’espère y rencontrer des gens sympas, qui changeront l’image que j’ai des français (expat) de Londres...

4 février 2011 | 0 commentaires | Permaliens