Bao Blog


à propos...

Liens

Retrouver le plaisir d’apprendre

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Comme je l’écrivais récemment, je redécouvre le plaisir d’apprendre en travaillant dans une start-up qui évolue vite.
Dans le même temps, je me suis inscrite sur Codeacademy pour apprendre à coder, ou au moins avoir les bases sur les langages web. J’ai commencé par le Javascript mais arrivée aux fonctions, j’ai laissé tomber car la logique m’échappait quelque peu. Certains cours étaient vraiment très compliqués et pas forcément très bien documentés. En revanche, quand les cours de HTML et CSS se sont lancés, j’ai complété les différents exercices super facilement. Quel plaisir de se creuser la tête pour trouver les solutions et surtout de voir mes pages s’afficher correctement, de sentir que je progresse.

Maintenant, j’attends tous les lundis l’email qui m’annoncera les nouveaux exercices à faire pour la semaine et ça m’amuse beaucoup. C’est bizarre qu’il m’ait fallu tant d’années pour aimer apprendre, moi qui étais plutôt du genre à trouver toutes les meilleures combines pour tricher aux examens...
En fait, coder, c’est être malin, c’est peut-être pour ça que ça me plaît.

A côté de ça, j’ai aussi découvert les cours en ligne de Stanford dont le cours Venture Lab. L’objectif de ce cours est de comprendre comment on monte une start-up, de l’idée au projet. En plus des vidéos de cours, on a eu à monter une équipe à travers l’Europe. J’ai ainsi rencontré 9 personnes, répartis entre Grenoble, Paris et Londres, avec qui je travaille régulièrement via Google hangout, pour produire des présentations ou avancer sur nos projets.
Tout se fait à distance, mais nous apprenons à nous connaître au fur et à mesure. Certains viennent d’Italie, d’autre des pays de l’Est, d’autres sont anglais ou français. Un sacré mix ! Le plus compliqué est surtout de réussir à se coordonner, à ne pas se marcher dessus, à savoir peser chaque décision et à rester motivés. Une nouvelle façon de bosser et de superbes rencontres.

Tous ces projets reflètent complètement l’essence même d’Internet : échanger.

25 avril 2012 | 0 commentaires | Permaliens


Voter à Londres : un sacerdoce

Publié dans la catégorie Actualités

Un beau dimanche ensoleillé, des petites puces sur-motivées pour jouer à Kensington Garden, des copains qui nous rejoignent sur place, un pic-nic et même un tour au musée. Cette journée aurait pu être un dimanche normal, fait de jeux, de rires, d’enfants qui courent et de gâteaux au chocolat au National History Museum. Voter pour le premier tour aurait du nous prendre 20 minutes, voir 30 au pire, mais cela nous a pris près de 2 heures !

Motivés mais pas patriotiques non plus, nous avons tenu dans cette queue interminable, prenant les choses avec humour mais critiquant cette organisation pathétique.
Voter est un droit, mais hier cela ressemblait plus à une punition. En sortant de l’isoloir, on était presque étonné de ne pas avoir un petit quelque chose, un réconfort, n’importe quoi pour nous récompenser de notre ténacité. On a fini par se réconforter nous même, avec un petit thé et de gros gâteaux au café du musée, avant de regagner nos pénates, épuisés.

Mon iPhone tombé en rade pendant mon cours de yoga, j’ai donc appris les résultats de l’élection grâce à un anglais qui attendait le bus et m’a permis de lire un article du guardian sur son iPhone. Je m’attendais à ce résultat, mais le scores du FN fait froid dans le dos... qui sont ces français qui votent extrême-droite ? qu’attendent-ils ? qu’imaginent-ils ?

Il va falloir faire un choix pour le second tour, entre un type mou, qui n’a pas les épaules pour le poste et un petit nerveux qui veut conserver ses privilèges... C’est pas gagné !

23 avril 2012 | 10 commentaires | Permaliens


Vote or not vote ?

Publié dans la catégorie Actualités

En réalité, je vais aller voter, la question n’est pas là. La vraie question est plutôt pour qui voter dimanche ?

Je potasse les programmes, j’essai de m’intéresser à cette campagne inintéressante mais le choix est cornélien. Voter pour le président actuel ne me séduit pas trop, n’ayant déjà pas voté pour lui la dernière fois. Sarkozy a fait des choses, ça on ne peut pas le lui reprocher, mais la façon qu’il a de ne considérer qu’une partie des français (les plus riches en gros) me dérange un peu. Cela dit, il ne s’en est pas si mal sorti avec les crises... ça aurait pu être bien pire.

De là à aller voter à gauche, je ne sais pas. Je trouve que Hollande est trop mou, j’ai du mal à l’imaginer gérer une crise, prendre des mesures allant parfois à l’encontre de ses convictions pour sauver le pays. Je crois qu’il n’a pas les épaules, ce n’est pas un leader.

Du coup, il ne me reste pas grand chose... Eva Joly ne me séduit pas plus que ça. Elle est intelligente, mais selon moi, elle aurait plus sa place dans un gouvernement qu’en tant que présidente. Ensuite, entre les doux rêveurs et les rassembleurs, il va falloir faire un choix.
Je n’ai pas envie de me contraindre à voter droite ou gauche, uniquement parce que les sondages pensent que la phase finale sera un duel gauche/droite.

Bref, je suis perdue et il ne me reste que quelques jours pour prendre ma décision... le week-end s’annonce sympa (ou prise de tête, au choix). Quoiqu’il en soit, j’irai voter dimanche matin, et je vous conseille d’en faire autant.

20 avril 2012 | 2 commentaires | Permaliens


Avril, l’année commence

Publié dans la catégorie Cogitations

Avril démarre tout juste et je ne peux m’empêcher de repenser à ces deux années passées...
Il y a deux ans pile, j’attendais avec impatience la naissance de ma petite puce. Elle se faisait désirer et j’avais dépassé la date du terme de quelques jours. Je me souviens m’être sentie terriblement frustrée de ne pas avoir accouché à ce moment là. Si j’avais pu imaginer que quelques jours plus tard, j’accoucherai en 30 minutes d’une jolie petite puce. La vie et ses surprises...

Et puis il y a eu avril l’an dernier, mettant fin à 4 longs mois de solitude.
Ce mois que j’ai tant attendu, ces jours que j’ai compté, seule dans ma chambre sur Clapham High Street, voyant mes filles une fois toutes les deux semaines. Enfin, le 17 avril est arrivé et nous avons tous emménagé à Londres, ensemble.
Bien sûre il a fallu s’adapter, découvrir, apprendre à parler la langue (pour ma grande), se mettre à marcher (pour ma petite). Une année chargée de hauts et de bas, des progrès, de grosses déceptions... la vie quoi !
Pour certain, l’année commence en janvier, pour moi, elle démarrer en avril et Pâques y a une place toute particulière.

Alors joyeuses Pâques et bonne année !

10 avril 2012 | 0 commentaires | Permaliens


Faire du yoga dans un sauna

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Je ne sais pas trop ce qui m’a pris ce week-end, peut-être ce trop plein de chocolat et de sucre des dernières semaines ou le fait d’être assise sur une chaise toute la journée, mais j’ai ressenti comme un besoin urgent de réveiller mon corps. Il y a quelques semaines, j’étais tombée par hasard sur un article vantant les mérites du Yoga Bikram, qui se pratique dans une salle à 40 degrés... Un peu effrayée, mais curieuse, j’ai donc été me renseigner autour de chez moi.
Quoi de mieux qu’un dimanche matin de Pâques pour aller essayer ça ?! J’avoue que je n’avais peut-être pas réellement pris conscience que j’allais faire du sport par 40 degrés et j’ai pris peur en voyant sortir les gens du cours précédent, tous plus trempés les uns que les autres, la mine déconfite et les muscles saillants. Gonflée à bloc, je me suis dit qu’au pire, j’aurais un peu chaud, rien de bien méchant... Après coup, je peux vous dire que j’ai repoussé les limites de mon esprit bien plus que celles de mon corps.

Quand on entre, les meilleurs se mettent toujours devant, c’est eux que nous allons suivre pendant la séance qui dure 90 minutes (les plus longues de ma vie).
Chacun pose sa serviette sur son petit tapis en mousse et s’installe. Je suis stratégiquement restée proche de la porte, espérant en vain que le prof l’ouvre de temps à autre, histoire de se rafraîchir. Tu parles ! T’es là pour suer et tu le sens.

On commence par des exercices de respiration, puis un peu de stretching. Je regarde ma gourde du coin de l’oeil mais c’est encore un peu tôt pour boire. Je suis, j’imite, je regarde cette fille devant moi, dont la cuisse fait l’épaisseur de mon bras et qui a est capable de se plier en deux (presque) sans effort. Je la hais à cet instant précis. Après réflexion, être si maigre, c’est moche quand même. Mais dans une salle surchauffée, on a tendance à avoir des instincts primaires..
Au bout de 40 minutes, mon regard s’attarde sur la pendule, "encore 1h, il faut tenir". Parfois, les exercices sont vraiment trop difficiles, mes jambes me font mal et je n’arrive pas à me concentrer tellement j’ai de la sueur dans les yeux. Du coup, je m’assoie, respire et bois par petites gorgées.
Enfin, on commence les exercices au sol, je m’y sens plus à l’aise, plus souple aussi. Après 1h20, ma tête commence à tourner, j’ai beau boire, ça ne passe pas. Je m’arrête à nouveau et bois, calmement.

La séance se termine par un exercice où tout le corps se vrille, littéralement. Impossible pour une débutante ; j’admire donc la jeune femme à côté de moi, qui "s’écoule", en continu, en essayant de tenir la position sans glisser. Impressionnant.
Ma serviette est trempée, je me sens vidée, mon visage est rouge et je rêve d’une douche froide, mais j’ai tenu ces 90 minutes et j’en suis fière.

Apparemment, les premières séances ont pour but de s’acclimater à la chaleur, de trouver ses marques et sa respiration. Du coup, comme j’ai un pass de 20 jours, j’envisage d’y retourner demain.

Suis-je masochiste ? Que m’arrive-t-il ?
Non, en fait, j’ai ressenti un profond apaisement en sortant. Plus dans ma tête que dans mon corps d’ailleurs, même si j’ai pas mal sué. La douche froide m’a réveillée alors que j’aurais presque pu m’endormir tellement cette chaleur m’accablait.

Bref, même si cette expérience est vraiment difficile, elle demande un réel dépassement de ses limites et c’est justement ça qui me plaît. On verra si j’arrive à y aller régulièrement et si je fini par y adhérer totalement...

8 avril 2012 | 4 commentaires | Permaliens


The Hunger Games

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

J’ai moi aussi été piqué par le virus des Hunger Games, à cause de mes collègues. Tout le monde le lisait, du coup j’ai été tenté et ai attaqué le premier livre la semaine dernière.
J’ai parfois traîné en longueur, juste pour rester un peu plus avec les héros, tenter de ressentir l’action, mais je l’ai terminé en quelques jours. Malgré la traduction française "approximative" (un peu de Google translate parfois ?), j’ai continué avec le 2ème livre, trop pressée de savoir comment l’histoire allait évoluer et comment les héros allaient s’en sortir. Parfois, j’ai trouvé cette héroïne un peu cruche, dans ses réactions de gamine, mais elle a 16 ans, alors...
Cet univers post-apocalyptique et ce contrôle permanent des citoyens m’a rappelé 1984 sur certains points. S’attacher aux personnages m’a été difficile ... peut-être est-ce le style d’écriture ou le fait que les personnage soient trop impulsifs, je ne sais pas.

En attendant de terminer la trilogie, j’ai été voir le film adapté du premier livre, hier soir avec mes collègues. L’ayant lu toutes en même temps, c’était tout naturel d’aller le voir ensemble.
Le film est plutôt fidèle au livre, même si certaines choses ont été altéré et font perdre un peu de sens à l’histoire, en revanche les moments clés sont vraiment bien mis en scène. En particulier l’arène et la démo devant les juges.
Après, on adhère ou pas à l’histoire qui est un peu tirée par les cheveux... en tous cas, nous sommes ressorties enchantée par cette adaptation cinématographique, à quelques détails près (je ne vais pas vous spoiler quand même ^^).

Il ne me reste plus qu’à lire le troisième volet (en anglais cette fois) et la boucle sera bouclée.

4 avril 2012 | 1 commentaire | Permaliens