Bao Blog


à propos...

Liens

Du voyage au partage

Publié dans la catégorie Actualités

Je voyage beaucoup ces temps-ci et en arrivant à Paris cette semaine, une question m’a frappé à la descente de l’Eurostar : comment faisait-on avant l’apparition de services comme Über et Airbnb  ?

On faisait la queue des heures pour avoir un taxi en descendant du train, avec un peu de chance celui-ci prenait la carte bleue, mais sinon il fallait trouver un distributeur quelque part pour tirer de l’argent. Parfois on tombait sur un chauffeur sympa, qui ne mettait pas la musique trop fort, qui ne fumait pas et ne nous faisait pas faire le tour de Paris... Quand on avait de la chance.
Sinon, on pouvait aussi faire la queue au distributeur de tickets de métro et attendre 10 minutes une rame sur la ligne 4 afin de rejoindre le centre de Paris.

Arrivée à destination, on découvrait une chambre d’hôtel à peu près propre, avec des murs en papier à cigarette qui nous permettaient de profiter du programme télé de nos voisins. On tentait de travailler avec un wifi très approximatif (souvent totalement inutilisable) et on se rabattait sur le partage de connexion depuis un mobile.

Certes, je ne suis pas allée dans les plus beaux hôtels du Monde et je voyage au plus bas prix. Mais quand même, y’a un minimum...

Depuis que j’utilise Über et Airbnb, je voyage presque avec plaisir. Oui, parce que je ne viens pas à Paris pour le fun en fait, j’y viens pour travailler donc j’ai besoin que se soit efficace.
Je commande mon Über descendant du train et je le retrouve en sortant de la gare, il y a toujours des bouteilles d’eau (oui, même en überX), les chauffeurs sont adorables, je n’ai jamais besoin de me pré-occuper de sortir une carte de paiement car tout est déjà rentré dans l’application et ça me coûte rarement plus de 15€.

J’arrive chez mon hôte Airbnb que je connais généralement, car je viens souvent. Je retrouve ma chambre pour quelques jours, on prend le temps de discuter, on se boit même une tisane parfois. J’ai rencontré deux ou trois personnes via Airbnb, qui sont devenus des potes. Nous avons partagé un peu de nos vies, rigolé, brainstormé et on s’est revu hors de l’appartement finalement. C’est un vrai créateur de lien, qui permet de ne pas rester seul dans sa chambre d’hôtel (sans wifi), de re-découvrir Paris sous un autre oeil et de se faire des copains.

Bref, tout est plus smooth, plus simple, plus sympa aussi. Ca change complètement mes voyages qui sont très intenses et ça ajoute un peu d’humanité bienveillante. Sans ces services, je viendrai à Paris en trainant des pieds, la boule au ventre.

Je ne suis pas là pour faire de la pub, mais juste partager mon expérience car je crois que nous vivons un peu trop chacun dans notre bulle ; ces deux services permettent d’en sortir et de créer quelque chose avec les autres...
Après tout, c’est un peu l’objectif du web au départ : partager.

D’ailleurs, si vous n’avez jamais utilisé Über, voici £20 cadeau pour découvrir le service.

21 janvier 2014 | 3 commentaires | Permaliens


Post-vacances

Publié dans la catégorie Cogitations

Après la reprise vient la petite dépression sournoise d’après-fête...
Quitter la maison, retourner au boulot, devoir entrer dans la bataille sans savoir où cela me mènera. Trop de questions restent sans réponse, trop d’injustices qui me minent le moral et rendent mes journées difficiles...

Et quand je prends du recul et que je m’interroge sur ce qui pourrait arriver de mieux, je me dis que ce n’est que moi et ma résistance au changement, que je devrai me réjouir de ce que j’ai... Mais je n’y arrive pas.

Envie de rien, juste de ne plus parler, de ne plus ouvrir mon ordi, de me déconnecter quelques jours, complètement. J’ai ressenti ce genre de vide après mes accouchements, mais ça reste très inopportun de ressentir ça au milieu de rien.

Je me raccroche à des petits bonheurs quotidiens comme embrasser mes filles dans le cou avant d’aller dormir, prendre mon vélo et lutter contre le vent, voir les autres sourire.

Dur reprise donc pour démarrer l’année... Pourvu que 2014 s’éclaircisse dans les prochaines semaines...

8 janvier 2014 | 2 commentaires | Permaliens


Here we go, again !

Publié dans la catégorie Cogitations

Notre première semaine de vacances a été rythmé par des sorties au ciné, des soirées en amoureux et l’appart à ranger. Après cette semaine calme, mes amis d’aumônerie ont débarqué avec leurs 4 enfants. J’ai eu également l’idée de proposer à d’autres de nous rejoindre. Nous nous sommes donc retrouvé à 14 pour dîner pendant quelques jours... une sacrée aventure quand on voit la taille de notre cuisine. Des Mont d’Or, de la charcuterie, de bons vins, des cailles, du foi gras, que du bon rapporté de France ! Il y a eu des balades en bus, à pieds, en bateau, des enfants qui courent, des réveils un peu tôt et beaucoup de vaisselle.

Au final, malgré la logistique et la propreté approximative des lieux, nous avons passé de bons moments et les enfants semblent en avoir profité également. Ca été l’occasion d’observer comment chacun élevait ses enfants et de se rendre compte que l’on galère à peu près tous sur les mêmes trucs : jouer calmement, respecter les affaires des autres, écouter, etc.

Ces quelques jours m’ont rappelé nos camps d’aumônerie d’il y a 15 ans... On n’a pas tant changé que ça. Parfois je me demande comment notre petite bande traverse les joies et les peines en restant soudée, malgré les distances. On ne se comprend pas toujours, on ne met pas les priorités sur les mêmes choses, mais je crois que l’on s’aime profondément. Les enfants terribles, les aventuriers, les originaux que nous sommes rions toujours de bon coeur autour d’un bon repas et savons partager nos hauts et nos bas.

Avec cette nouvelle année qui démarre, je nous/vous souhaite de garder un oeil ouvert et curieux sur le Monde et de sortir de nos zones de confort pour grandir.
2014 s’annonce riche en aventures, here we go again !

2 janvier 2014 | 2 commentaires | Permaliens