Bao Blog


à propos...

Liens

Fin d’été et reprise des habitudes

Publié dans la catégorie Actualités

Les enfants sont rentrés vendredi avec leur papa, après presque un mois en France, entre Paris et Quiberon. Elles ont pris des couleurs, sont en forme et ont des tas de trucs à raconter (et à chanter). On avait envie d’aller camper à New Forest pour ce Bank Holiday week-end et puis on s’est dit qu’on allait plutôt en profiter pour ranger les sacs, laver le linge et faire les petites courses de la rentrée.
Les uniformes ont été commandé pendant l’été (merci les soldes M&S) donc on est au point là dessus, il ne reste qu’à coller les étiquettes sur les gilets (ça tombe bien il pleut lundi). En revanche, comme notre petite puce rentre en Reception, il lui faut un PE kit (affaires de sport) et là on n’avait pas grand chose. Un saut à Canada Water pour lui trouver des baskets noires (seule couleur autorisée) et le tour était joué.

Notre grande attendait elle aussi d’aller à Decathlon pour avoir enfin un vélo à sa taille, avec des vitesses, car son petit 16" est vraiment trop petit. C’est chose faite car elle est repartie avec un Btwin 24", un poil trop grand, mais sur lequel elle a bien trouvé ses marques en une après-midi. Sa petite soeur a donc naturellement hérité du 16", un peu perplexe et pas super confiante sur un si grand vélo, mais ça viendra.

Dimanche, on a profité d’un peu de soleil pour aller marcher à Richmond. Une balade classique que l’on aime beaucoup et qui fait un bien fou. Marcher dans les hautes herbes fouettées par le vent, s’arrêter au milieu d’un chemin pour laisser passer un cerf majestueux ou s’approcher tout doucement d’un troupeau de daims.
Pour changer de notre trajet habituel, nous sommes remontés en longeant la Tamise avant de retourner prendre le train. L’occasion de découvrir l’ambiance guinguette qui règne sur ce petit chemin. Les enfants et Cody ont beaucoup marché et couru. Cody revient quand on l’appelle et a plaisir à courir après la balle que les enfants lui lancent de toutes leurs forces. Il y a une belle complicité naissantes entre elles trois et cela fait plaisir à voir.

25 août 2014 | 0 commentaires | Permaliens


Comme une envie de chocolat et de banane

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Ça m’a pris comme ça, samedi matin. Il restait cette banane toute seule dans le saladier de fruits, qui commençait à être très mûre et ne donnait plus très envie d’être mangée. J’ai alors eu l’idée de l’ajouter à ma recette de petits pots de crème au chocolat. Une idée brillante qui n’aurait probablement pas été du goût de toute la famille, mais comme je suis seule pour la semaine, ça tombait à pic.

Une petite course plus tard, j’avais tous mes ingrédients, alors voilà la recette piochée dans mon livre de recette au chocolat (ma Bible quoi) + ma banane :

Ingrédients :

- 200g de chocolat noir
- 1 cuillère à soupe de Maïzena
- 75cl de lait (le lait d’amandes ou d’oat marche aussi)
- 1 gousse de vanille (je mets une petite cuillère d’extrait d’arôme de vanille comme je n’ai pas de vanille fraîche)
- 5 jaunes d’oeufs
- 100g de sucre
- 1 banane (bien mûre)

1. Casser le chocolat en morceaux dans un bol
2. Dans un autre bol, délayez la Maïzena avec 3 cuillères à soupe de lait
3. Dans une casserole, faire bouillir le reste du lait + la vanille
4. Hors du feu, ajouter le chocolat. Bien mélanger
5. Fouettez les jaunes + le sucre + la banane dans un récipient à part, puis ajouter la Maïzena
6. Ajouter la le mélange jaunes + sucre + banane + Maïzena dans la casserole et remettre à chauffer en remuant. Normalement, ça devrait s’épaissir.
7. Quand la consistance du mélange est crémeuse, verser la préparation dans des ramequins, puis mettre au frigo pour la nuit.

Avec la banane, ma préparation a eu du mal à s’épaissir même avec la Maïzena qui d’habitude fait son petit effet. Mais après une nuit au frigo, c’était plutôt pas mal. Cela m’a fait près de 12 ramequins mais j’ai un nombre différent à chaque fois, alors mieux vaut ne pas s’y fier...

Si comme moi vous aimez le mélange chocolat+banane, vous allez vous régaler !

18 août 2014 | 0 commentaires | Permaliens


Et le sport dans tout ça ?

Publié dans la catégorie Cogitations

Ca fait un moment que j’ai pas abordé cette question ici et pourtant le sport a pris une place importante ces derniers mois vue mon activité professionnelle (très) calme. J’ai pris le rythme vélo + NTC dont je parlais dans cette note et la course a pris une place plus importante.

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas encore trouvé de plaisir dans cette activité. L’après est sympa mais la course en elle même, bof. Ces foutues endorphines n’ont pas encore pointé le bout de leur nez, même au bout de 20 min, mais j’y crois et je les attends de pieds fermes. Pour tenter de tromper l’ennui, je regarde le London Eye tourner et comme il tourne trèèèès lentement, je me fait des petits défis du genre "dès que cette nacelle arrive à la ligne d’horizon, j’arrête"... et je peux vous dire que ces tous petits 5 cm à vue d’oeil me paraissent une éternité !
Comme le tapis roulant compte les tours de piste (400 m), je me lance dans des calculs pour voir combien je dois faire de tours pour atteindre x km mais si j’en fais un plus vite, alors combien il m’en faudra, etc. Je m’exerce au calcul mental et ça occupe.

Je ne cours pas en musique, sinon j’ai tendance à caler mon rythme sur la musique, et ma respiration du même coup, ce qui donne des points de côté au bout de trois chansons.
Je suis à deux doigts d’emporter la tablette avec des épisodes de séries, mais j’ai peur d’être déconcentrée.

Vous allez me dire, je pourrais courir dehors... mais ça me terrifie. Je ne sais pas si se sont les regards de tous ces runners expérimentés ou le fait que je vais me sentir en compétition mais je ne le sens pas. Déjà en vélo, je me fais des compétitions virtuelles avec les autres, alors en courant je crois que je ne supporterai pas de voir tout le monde me dépasser sans arrêt.

A côté de ça, j’ai adapté mon alimentation et supprimé les sucres (lents et rapides) car mon corps ne sait visiblement pas les gérer. Du coup, je mange beaucoup de fruits, légumes, protéines. Bon, je fais des écarts hein, faut pas se rendre malheureux non plus, je ne suis pas une machine. Mais je ne les prends pas comme tels, se sont des "petits plaisirs" et ça me va bien.

On verra comment je garderai le rythme quand je retrouverai une activité professionnelle un peu plus intense, mais je pense être sur la bonne route.

13 août 2014 | 0 commentaires | Permaliens


La saison du rangement

Publié dans la catégorie Actualités

Comme les enfants ne sont pas là, nous avons profité du week-end pour trier et ranger leur chambre. Même si elles rangent globalement bien leurs affaires, leur chambre est un peu petite pour tout garder, du coup il faut faire régulièrement le tri. Les feutres qui ne marchent plus, les pots de yaourt maracas, les mini-jouets Kinder, etc. Tout ça a fini dans un grand sac poubelle.

Il y a aussi les livres pour les tout-petits qu’il a fallu enlever de l’étagère. Des livres auxquels je suis plus attachée qu’elles. Nous les avons tellement lu ensemble, parcouru, frotté la lampe d’Aladin avant d’ouvrir le volet, gratté le yéti. Ils marquent une époque, leurs 18-24 mois, un temps très court finalement mais très intense. Je sais que ces livres partent dans une maison où ils seront lus, relus et j’espère que des éclats de rire s’élèveront à leur lecture.

Entre deux activité de tri, réparation de jouets ou autre, on a quand même eu le temps d’aller voir Guardian of the Galaxy où on a passé un super moment et bien rigolé ! Je suis devenue ultra fan de Groot et Racoon ! Mon homme n’a pas manqué de me passer le comics à lire, donc j’ai de la lecture pour cette fin de semaine.
Comme il fait beau, on se balade pas mal avec Cody, on découvre les nouveaux restos du quartier, c’est chouette de sortir en amoureux.

Côté lecture, j’ai terminé Une autre idée du bonheur que j’ai beaucoup aimé. Ces deux nanas qui traversent les US et apprennent à se (re)connaître, comme quoi Marc Levy peut encore me surprendre.
J’ai aussi dévoré Les gens heureux lisent et boivent du café. Je crois même que j’ai pleuré par moment, tellement cette histoire est touchante. Un peu clichée cela dit, on peut deviner ce qui va arriver, mais comme c’est bien écrit on reste accroché.
Il me reste à finir La vie sexuelle des super-héros qui est bien mais un poil décevant... peut-être pas trop mon style en fait.
Il me restera Le bruit des silences conseillé par une amie, Entre mes mains le bonheur se faufile par l’auteur de Les gens... et Maine écrit par l’auteur de Les Débutantes qui m’avait bien plu.

Côté taf, c’est assez calme (pour ne pas dire vide) alors j’en profite pour apprendre de nouvelles choses et j’ai attaqué Python sur Codecademy. Je suis à 20% mais je sens que ça commence à se corser... Ca fait du bien de se prendre la tête sur des problèmes d’arithmétique et de découvrir de nouvelles opérations mathématiques.

Bon été ;)

11 août 2014 | 1 commentaire | Permaliens


Paris en vacances

Publié dans la catégorie Actualités

Une petite semaine à Paris toutes les trois et je me sens presque en vacances malgré mes allers-retours au bureau. Il y a les petits-dej et dej avec les copains parisiens, les pic-nics tardifs sur l’île Saint Germain, les pots au Home Sweet Home avec les amis de toujours, les moments un peu suspendus où l’on refait le monde à 1h du matin dans une voiture, un après-midi à la campagne entre la piscine et la cueillette de mirabelles. En retrouvant mes amis d’aumônerie, j’ai réalisé qu’on ne changeait plus vraiment. Nous ne sommes jamais très loins les uns des autres, on est (plus ou moins) posés dans nos vies et quand on se retrouve on reprend les choses là où on les avait laissé.

Donc même si je n’ai pas de vacances, je prends tous ces petits moments comme ils viennent et j’en profite pleinement. Après une balade sur la Seine, on a appris à faire des bracelets loombands avec ma grande et depuis le temps qu’elle regardait ceux de ses copines, elle est fière de pouvoir les faire elle même désormais.

Je reprends vite mes marques entre Boulogne et Paris... les gens qui comprennent nos discussions dans le métro, leurs regards quand les filles se mettent à parler en anglais, le stress de rater une station car il n’y a pas la petite voie du tube et les parisiens qui profitent du calme du mois d’août.
Les filles partent demain en Bretagne et il me restera un peu de temps pour voir les derniers copains que je n’ai pas eu le temps de croiser. Comme à chaque fois, je culpabiliserai de ne pas avoir pu voir tout le monde, mais c’est la vie...

1er août 2014 | 0 commentaires | Permaliens