Bao Blog


à propos...

Liens

Elle rayonne de plus en plus

Publié dans la catégorie Cogitations

Je surnomme notre cadette "loupiotte" car elle a cette étincelle dans les yeux qui dit parfois "je vais faire une bêtise" et parfois "j’ai une idée géniale en tête et je ne vous la dirai pas". 4 ans et demi et un sacré tempérament ! On ne peut pas la forcer à faire quelque chose ou alors après de longues explications sur le pourquoi du comment. Têtue mais rêveuse... Elle voit les choses un peu différemment et a une autre idée du rangement comme peut le démontrer l’image qui illustre cette note. Là où sa soeur aurait rangé les magnets les uns à coté des autres, elle a préféré faire un soleil avec autour du A de notre twingo.

Sa maîtresse la trouve très créative, je me dis qu’on a de la chance. En France, on la trouverait sans doute trop lente ou indisciplinée. Je préfère "créative", ça reflète bien sa personnalité finalement. Pétillante et originale, elle a tendance à cacher ses trésors un peu partout dans la maison, au fond de boîtes ou de sacs, ce qui donne de sacré parties de chasse au trésors quand il s’agit de retrouver un doudou au moment du coucher ou un bonnet avant de partir à l’école (classique). On gère en tentant de rester zen, mon homme prend ça avec philosophie, même si parfois on doit lever la voix.

Elle sait mener son petit monde à la baguette, surtout sa grande soeur en fait. Elle attend avec impatience ses 5 ans pour faire une fête avec ses copains de classe, même si elle n’aime pas franchement se lever pour aller à l’école, elle commence à se faire des amis. Notre loupiotte grandi, avec son petit accent british et ses cheveux dans les yeux... fidèle à elle même en somme.

25 novembre 2014 | 0 commentaires | Permaliens


Des rires salés

Publié dans la catégorie Cogitations

pain beurre sale Y’a des semaines comme ça, avec des tas de retrouvailles, de bons moments, de bières sirotées sur un trottoir de Paris, comme au bon vieux temps, de regards qui m’avaient manqué. Des discussions passionnantes qui me font réaliser que je ne suis pas la seule maman à galérer avec mes mômes, des conseils échangés, des rires et du beurre salé.

Et au milieu de tout ça, y’a des news décevantes qui remettent tout à zéro et qui relancent la machine à stress. Des larmes qui coulent au milieu de ce bureau où je ne connais presque plus personne et où notre petite startup me manque... À la différence des autres, je n’ai pas tourné la page car je n’ai pas bougé et depuis 6 mois, je piétine. Eux sont partis, contraints et forcés et ils ont rebondis. J’attends que mon tour vienne, moi aussi j’aimerais rebondir au lieu de regarder la grisaille parisienne, loins des miens.

Mais on pense à demain, on rêve que 2015 sera plus douce, mais en fait c’est ça la vie, c’est dur, ça fait mal et rien ne se passe vraiment comme on le prévoit. Alors on prend tous ces coups comme des enseignements, parce qu’il faut voir le verre à moitié plein.
Je me demande comment mes enfants voient la vie à travers celle que l’on mène, quelle image elles ont du travail... Ma grande voit mon bureau comme un parc d’attraction, c’est rassurant.

Vivement ce week-end, que je sois dans la nature, que j’aille présenter tout ça à la chapelle des pionniers, ce lieu qui m’apaise tant. Et puis c’est vrai qu’il n’y a pas mort d’homme hein, c’est juste la vie.

21 novembre 2014 | 2 commentaires | Permaliens


Reprise du service

Publié dans la catégorie Actualités

Comme vous le savez peut-être, j’ai été scout pendant plus de 10 ans et j’avais arrêté depuis la naissance de notre aînée. Cette année, j’ai eu l’opportunité de reprendre du service au territoire Monde, chez les Scouts et Guides de France. J’ai donc passé le week-end dernier en Autriche à l’abbaye de Kremsmunster, avec tous les chefs que je vais accompagner. Ils venaient de Munich, Vienne et Budapest et ont des tas d’idées géniales pour faire vivre le scoutisme à leurs jeunes. Nous les avons formé et avons pu passer du temps à découvrir les projets de leurs groupes, les soucis qu’ils rencontrent dans leurs unités, les idées qu’ils ont envie de lancer, etc.

Les SGDF ont beaucoup changé en quelques années et j’aime la façon avec laquelle ils répondent aux besoins des jeunes, selon leurs tranches d’âge. Même en tant que parents, j’ai beaucoup appris !
C’était un week-end épuisant mais terriblement stimulant. J’ai hâte de continuer à évoluer dans mon rôle d’accompagnatrice pédagogique sur ce territoire ultra-dynamique et je repars ce week-end en formation dans le 78. Jambville m’a manqué aussi, ça va faire du bien de retrouver ce chateau où j’ai vécu tant de Frat (avec notre grande) et de services en tant que Compagnon.

Bref, je remets les pieds dans le scoutisme et c’est une vrai bouffée d’air frais !
Je vous fais grâce de la photo de moi en chemise/foulard parce que franchement, on dirait que je suis en pyjama...

17 novembre 2014 | 1 commentaire | Permaliens


#2050, une famille soudée

Publié dans la catégorie Cogitations

Nous venons de passer une semaine tous ensemble dans notre grande maison en Savoie. Les filles sont venus avec leurs maris et leurs enfants. Emma a deux garçons (11 et 13 ans) qui la rendent chèvre et Lou a des jumelles de 8 ans (la pauvre). Il a fallu caser tout ce petit monde dans la maison et les garçons ont dormi dans une tente dans le jardin. Comme ils vont au scouts à Londres, je sais que ça ne leur a pas posé de problème.

Quel bonheur de voir tout ce petit monde réuni et de pouvoir aller marcher en forêt ensemble. Nos petits londoniens me rappellent les filles quand elles étaient petites, ils sont curieux de tout, aiment grimper aux arbres et sont infatigables. Les jumelles sont plus réservées, dans leur monde. Lou est une maman exemplaire, très à l’écoute, je suis admirative. Leurs maris sont des anges et nous les apprécions bien, ils prennent part aux tâches de la maison et je dois dire que le mari d’Emma (un anglais) cuisine divinement bien.

Emma est contente de repasser en France de temps en temps pour acheter du fromage, même si je lui en envoie régulièrement. Là bas, elle est devenue médecin et semble heureuse et épanouie.
Lou est professeur d’anglais depuis quelques années, je suis ravie de voir que son enfance à Londres lui a permis de maîtriser cette langue qu’elle aime tant ! Elle est installée à Grenoble et vient nous voir souvent.

Même si elles ont passé la quarantaine maintenant, je les appèle toujours "les puces", ce qui a le don de les énerver, mais j’adore ça ! Mon mari dessine plus que jamais et est fière de pouvoir faire lire ses comics à ses petits enfants, les garçons en sont fans ! Ils sont très actifs sur les réseaux sociaux et font circuler les liens massivement sur la toile.

Ah la toile... ce vieux mot que j’utilise toujours. Heureusement qu’elle existe la toile, sans elle nous n’en serions pas là. Je n’aurais pas ce blog depuis 45 ans, je n’aurais pas eu la chance de rencontrer tous ces gens géniaux qui forment mon réseau, tous ces bloggeurs que je lis encore et que j’apprécie. Les filles n’ont jamais trop compris pourquoi c’était si génial, elles sont nées avec.
Leurs enfants en revanche s’en servent massivement et à bon escient. Ils connaissent les dangers, savent s’en protéger et je soupçonne même les garçons d’être assez actifs dans des réseaux underground... J’ai laissé le parrain d’Emma les mettre sur la bonne voie, son passé à la Quadrature du Net pourra sans doute les inspirer.

J’ai réalisé que j’étais un peu larguée sur la nouvelle DS des jumelles, ça a évolué drôlement vite ces petites choses et c’est de plus en plus immersif ! Je me souviens quand je travaillais chez Google et que j’avais pu avoir un cardboard, je trouvais ça génial... autant vous dire que les cardboard, ils apprennent à les faire en maternelle maintenant et leurs consoles sont munies de dispositifs immersifs ultra sophistiqués.

2050 et toujours là, avec ce bout de toile à moi et cette magnifique famille. Il y a eu des hauts, des bas, des déménagements pour aller où il y avait du travail, mais pas de clash ou de ruptures dans la famille et c’est ça qui compte. Je voulais éviter de reproduire les erreurs de mes parents et de leurs familles, je crois que sur ce point, c’est assez réussi.

Je pourrais partir sereine quand le moment viendra, ils seront là les uns pour les autres.

Merci à Isa de m’avoir proposé de rentrer dans la boucle. Sur l’idée originale de JeVeuxUnBébé

Toutes les autres notes sont là :
8 à la maison
La Tribu de juju
Papi Cube
Papa hérisson
Vive les pestes
Moi timothée
Paf le paf
Crevette d’eau douce
Sabine et associés
Cranemou
Maman at home
Aiko Katon
Game of momes
La vie de Selky
Astrid M
Le Zoo, la savane et les moustik

3 novembre 2014 | 3 commentaires | Permaliens


Homework

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

Au fur et à mesure des années, le homework demande de plus en plus de concentration et de temps à Emma. Comme Lou a elle aussi de la lecture et de l’écriture à faire, il faut parfois nous couper en deux pour les aider.

On fait généralement ça le dimanche et pour ne pas que les enfants soient dispersées, j’emmène ma grande travailler à la bibliothèque. Elle aime ce lieu où tout est calme car c’est plus simple de se concentrer. On y va généralement en vélo, histoire de se dégourdir les jambes et de perfectionner ses aptitudes sur la route. La bibliothèque est un bâtiment cylindrique où l’on descend aux salles de travail comme dans le ventre d’un escargot. On attrape des dictionnaires au passage et on s’installe pour une heure ou deux.

Quand le homework est terminé, elle peut aller chercher des livres qu’elle veut emprunter pour la semaine. Cette semaine, on a trouvé pas mal d’albums d’Asterix en anglais et quelques chapter books (petits livre avec des images, découpés en chapitres) de quoi occuper ses soirées.

Parfois, elle est fatiguée et n’a pas envie de se mettre sur ses devoirs alors on fait de petits jeux, comme des courses de recherche dans le dictionnaire : on choisis un mot parmi ceux à apprendre et on voit qui de nous deux le trouve en premier dans le dictionnaire. Ca l’aide pour l’orthographe des mots et on découvre d’autres mots connexes au passage.

J’ai des souvenirs assez tendus de mes devoirs à faire à la maison étant petite (pour ceux que je faisais)... du coup, j’essaie vraiment de rendre les choses le plus cool possible sans perdre de vue l’objectif.

Si vous avez des "trucs et astuces" pour aider nos petits avec leurs devoirs, n’hésitez pas à les partager !

2 novembre 2014 | 1 commentaire | Permaliens