Bao Blog


à propos...

Liens

Des paysages qui défilent

Publié dans la catégorie Idées, découvertes

paysages qui défilent J’ai enfin terminé Les Années de Annie Ernaux, un livre qui m’a beaucoup plu. On suit la vie d’une femme, des années 40 à nos jours. L’écriture est vraiment superbe, rien n’a voir avec les romans américains traduits que je lis habituellement. On suit l’évolution de la société, la place des femmes, la transmission des savoirs, le tout sur une toile de fond géo-politique. Ce n’est pas non plus aussi détaillé que Ken Follett dans Le Siècle, mais c’est intéressant.

Surtout, on suit cette femme dans son présent, les choses qu’elle vit, comment elle les ressent. Le présent est ce qui la rattache à l’Histoire qui se déroule autour d’elle. De la guerre d’Algérie au 11 septembre, on suit son destin.

On traverse Mai 68, les années Mitterand, la guerre d’Algérie, la montée du FN, l’apogée de l’Amérique, l’arrivée des ordinateurs, Internet. Bref, un bon demi-siècle.

Je me suis pas mal retrouvé dans cette femme, même si elle fête ses 30 ans dans les années 70. Ses doutes sur la vie de famille, son sentiment d’être éternellement adolescente, ses envies, sa place de femme, les combats qui l’animent, etc.

Un superbe livre, très différent de Un parfum d’herbe coupée, tout autre style, mais un peu autobiographique quand même. On en ressort avec la même certitude : profiter des années avant tout, de chaque moment, car le temps file trop vite et on n’est pas éternellement adoléscent.

Voilà, si vous ne savez pas quoi lire cet été, ce livre là devrait vous plaire !

19 juin 2015 | 0 commentaires | Permaliens


En mouvement

Publié dans la catégorie Actualités

Ces dernières semaines, j’ai passé beaucoup de temps dans des avions, des train, des bus, à travers l’Europe pour le boulot. J’aime ces voyages où je peux prendre le temps de réfléchir, observer de nouvelles cultures, être un peu seule. Je crois que si j’avais un job sans voyage, je finirai par devenir tarée. J’ai besoin de tester de nouvelles habitudes, d’élargir mes horizons, de rencontrer de nouvelles personnes. C’est ce qui me nourrit.

Je suis d’autant plus contente quand je reviens, que toute la maison dort et que je passe écouter la respiration de mes puces après un week-end agité. C’est apaisant de se retrouver dans le calme de leur chambre.

Chaque jour, je me rends compte de la chance que j’ai et même si la route bouge constamment, je remercie le ciel d’être là où je suis. On apprend à vivre avec les incertitudes et à s’adapter finalement.

L’été sera mouvementé lui aussi, mais il n’y aura pas de déménagement, ce qui va nous soulager d’un point de vue logistique. D’autre voyages prévus à Nantes, Utrecht, Madrid, Paris et Nîmes. J’ai hâte !

4 juin 2015 | 1 commentaire | Permaliens