Bao Blog


à propos...

Liens

Quitter Londres

Publié dans la catégorie Cogitations

Ce week-end, nous avons officiellement quitté Londres. Partis samedi matin avec 3 copains motivés et 2 camions de 11m3, on est arrivé à Londres sur le coup de 17h et commencé à charger. On ne s’est arrêté que lorsque la porte du dernier camion s’est fermée et on a commandé des pizzas pour rassasier tout le monde.

Avant le coucher du soleil, j’ai pu aller faire une dernière fois ce chemin que je connais si bien, vers Clapham High Street et retracer ces 4 dernières années...
Clapham High Street où j’ai habité pendant 3 mois seule avant que toute la famille ne me rejoigne, le playground derrière la maison où les filles ont tant joué, le chemin de l’école avec la lumière du soleil du soir qui donne de jolies couleurs aux maisons en brique, l’odeur de l’herbe le matin quand on longe le Common, l’Eglise au milieu du parc par lequel je faisais toujours un détour pour pouvoir hacker le portail devant.
Avant de partir au matin, après une petite nuit, j’ai été faire courir Cody au Common une dernière fois. Un épais brouillard enveloppait le parc et on a marché ensemble dans la rosée du matin. Refait ce petit chemin qui a été le notre, passé devant le bandstand et dans la "forêt", coursé des écureuils (surtout Cody) et revenu vers la maison.

Ces 24h ont eu un air de pèlerinage en quelques sortes, pour ne pas oublier tout ce qui s’est passé ici. Les début en vélo de E., les premiers pas de Loupiotte, les hauts et les bas côté pro, les au-pair qui se sont succédés, les anniv au Common avec tous les copains des enfants, les week-ends de balade sur les côtes du UK, les matins à vélo sous la pluie jusqu’à Tottenham et tous ces moments magiques qui ont fait de ces 4 ans une période importante pour nous tous.

Quand j’ai vu mon salon vide, j’ai eu un coup de cafard et les larmes ont coulé. Je sais pourquoi nous partons et ce que nous y gagnons, mais quand même... Londres va me manquer (et me manque déjà) bien plus que je ne l’aurais imaginé. Ce n’est qu’un au revoir j’espère...

21 septembre 2015 | 7 commentaires | Permaliens


Toutes les trois

Publié dans la catégorie Cogitations

Cela fait une semaine qu’on est entre filles. Mon homme étant à Londres en train de terminer les cartons, on crée un nouvel équilibre à trois. Je leur ai demandé de me donner un coup de main et de faire les choses quand je le demande : douche, repas, etc. Il y a des jours où ça marche et d’autres où c’est plus dur. Ma grande est très autonome et donne un coup de main à sa petite soeur, quand cette dernière est bien lunée.

Quand les choses roulent, on a même le temps de jouer le soir, de chercher Wally, de faire une partie de Dobble et de lire Bilbo. On passe de bons moments et c’est agréable d’être un peu plus ensemble que d’habitude.

Certains jours, c’est plus dur, on se fâche, on ne s’écoute pas, on ne se comprend pas... dans ce cas là, je mets de la musique et on se calme chacune dans notre coin.

On s’adapte, on apprend à s’écouter un peu plus, on rigole et quand j’essaie de ne pas prendre les choses trop au sérieux, ça fonctionne bien.

7 septembre 2015 | 1 commentaire | Permaliens


La rentrée...

Publié dans la catégorie Cogitations

Hier, ma grande a fait son premier jour dans sa nouvelle école. Avec le petit déjeuner improvisé dans la classe, elle a eu le temps de réaliser qu’elle ne connaissait personne et même si des petites filles passaient la saluer, elle ne voulait pas se décoller de moi.

On se serrait toutes les trois, dans un coin de cette pièce, observant les autres qui étaient heureux de se retrouver après l’été. Et nous, on se sentait pas trop à notre place. Il y a eu quelques mamans adorables, qui ont du être témoin de nos regards un peu fatigués et qui sont venues faire connaissance. Les filles n’étaient pas très loquaces...

Et puis la cloche a sonné et il a fallu laisser ma grande et repartir avec Loupiotte. La grosse boule dans la gorge qui l’empêchait de parler s’est transformée en larmes et une éducatrice a du intervenir car aucune de ses petites camarades n’arrivaient à la raisonner.

On est parti dès qu’on a pu et dans la rue, c’est moi qui ait explosé. Elle ne se sentait pas à sa place, perdue au milieu de tous ces nouveaux visages et je me sens exactement dans le même état depuis que j’ai débarqué dans ce pays.

Alors oui, il y a les copains, la famille et tout, mais on a du mal à reprendre goût à la France. Tout ce déménagement, le stress que ça génère, les valises que l’on trimballe depuis quelques semaines, les portes à fermer proprement et les nouvelle qui s’ouvriront, c’est pas si évident à vivre, ni pour elles, ni pour moi.

Avec la reprise du rythme de l’école, je pense qu’elles vont prendre leurs marques et que ça ira mieux.
Quand j’ai récupéré E. à 15h, elle était ravie de sa journée, de sa maîtresse, de ses copains bilingues et les larmes du matin étaient sèches de puis longtemps. Un vrai soulagement d’écouter ses récits et de la voir rigoler avec ses nouveaux copains au parc.

Petite photo prise au parc près de l’école où elles adorent déjà faire du trampoline

5 septembre 2015 | 2 commentaires | Permaliens


De retour ...

Publié dans la catégorie Cogitations

Après 3 semaines de vacances sans nous, entre la Bretagne et Paris, nous avons retrouvé nos filles pour une semaine de vacances dans le sud. Ma cousine nous a prêté sa maison pour quelques jours, au milieu des vignes.

Ce fut de vrais vacances, entre la piscine, les promenades, goûter le raisin qui sera vendangé tardivement, découvrir Aigues-Mortes et le Pont du Gard, faire du canoë sur le Vidourle, manger du melon et du jambon à tous les repas, rencontrer de nouveaux cousins pour les filles et passer du temps tous ensemble.

De bonnes vacances pour déconnecter et être prêt à attaquer la rentrée qui sera dans une semaine pour les filles.
Revenir en France n’est pas si simple mais on va s’habituer et reprendre nos marques. On continue de parler anglais entre nous à la maison et ça fait du bien.

1er septembre 2015 | 0 commentaires | Permaliens