Bao Blog


à propos...

Liens

#2050, une famille soudée

Publié dans la catégorie Cogitations, le 3 novembre 2014

Nous venons de passer une semaine tous ensemble dans notre grande maison en Savoie. Les filles sont venus avec leurs maris et leurs enfants. Emma a deux garçons (11 et 13 ans) qui la rendent chèvre et Lou a des jumelles de 8 ans (la pauvre). Il a fallu caser tout ce petit monde dans la maison et les garçons ont dormi dans une tente dans le jardin. Comme ils vont au scouts à Londres, je sais que ça ne leur a pas posé de problème.

Quel bonheur de voir tout ce petit monde réuni et de pouvoir aller marcher en forêt ensemble. Nos petits londoniens me rappellent les filles quand elles étaient petites, ils sont curieux de tout, aiment grimper aux arbres et sont infatigables. Les jumelles sont plus réservées, dans leur monde. Lou est une maman exemplaire, très à l’écoute, je suis admirative. Leurs maris sont des anges et nous les apprécions bien, ils prennent part aux tâches de la maison et je dois dire que le mari d’Emma (un anglais) cuisine divinement bien.

Emma est contente de repasser en France de temps en temps pour acheter du fromage, même si je lui en envoie régulièrement. Là bas, elle est devenue médecin et semble heureuse et épanouie.
Lou est professeur d’anglais depuis quelques années, je suis ravie de voir que son enfance à Londres lui a permis de maîtriser cette langue qu’elle aime tant ! Elle est installée à Grenoble et vient nous voir souvent.

Même si elles ont passé la quarantaine maintenant, je les appèle toujours "les puces", ce qui a le don de les énerver, mais j’adore ça ! Mon mari dessine plus que jamais et est fière de pouvoir faire lire ses comics à ses petits enfants, les garçons en sont fans ! Ils sont très actifs sur les réseaux sociaux et font circuler les liens massivement sur la toile.

Ah la toile... ce vieux mot que j’utilise toujours. Heureusement qu’elle existe la toile, sans elle nous n’en serions pas là. Je n’aurais pas ce blog depuis 45 ans, je n’aurais pas eu la chance de rencontrer tous ces gens géniaux qui forment mon réseau, tous ces bloggeurs que je lis encore et que j’apprécie. Les filles n’ont jamais trop compris pourquoi c’était si génial, elles sont nées avec.
Leurs enfants en revanche s’en servent massivement et à bon escient. Ils connaissent les dangers, savent s’en protéger et je soupçonne même les garçons d’être assez actifs dans des réseaux underground... J’ai laissé le parrain d’Emma les mettre sur la bonne voie, son passé à la Quadrature du Net pourra sans doute les inspirer.

J’ai réalisé que j’étais un peu larguée sur la nouvelle DS des jumelles, ça a évolué drôlement vite ces petites choses et c’est de plus en plus immersif ! Je me souviens quand je travaillais chez Google et que j’avais pu avoir un cardboard, je trouvais ça génial... autant vous dire que les cardboard, ils apprennent à les faire en maternelle maintenant et leurs consoles sont munies de dispositifs immersifs ultra sophistiqués.

2050 et toujours là, avec ce bout de toile à moi et cette magnifique famille. Il y a eu des hauts, des bas, des déménagements pour aller où il y avait du travail, mais pas de clash ou de ruptures dans la famille et c’est ça qui compte. Je voulais éviter de reproduire les erreurs de mes parents et de leurs familles, je crois que sur ce point, c’est assez réussi.

Je pourrais partir sereine quand le moment viendra, ils seront là les uns pour les autres.

Merci à Isa de m’avoir proposé de rentrer dans la boucle. Sur l’idée originale de JeVeuxUnBébé

Toutes les autres notes sont là :
8 à la maison
La Tribu de juju
Papi Cube
Papa hérisson
Vive les pestes
Moi timothée
Paf le paf
Crevette d’eau douce
Sabine et associés
Cranemou
Maman at home
Aiko Katon
Game of momes
La vie de Selky
Astrid M
Le Zoo, la savane et les moustik


3 commentaires

  • 3 novembre 2014 11:13, par Charlotte

    Excellent ! <3


  • 3 novembre 2014 11:16, par Timothée

    Ha mais, je veux vivre dans ton futur, moi !


  • 3 novembre 2014 21:23, par claire

    J’aime beaucoup ton texte, il m’a fait sourire et il est même émouvant. J’avoue me demander parfois si nos choix de vies (à Londres) feront de nos enfants des parents d’enfants élevés à leur tour ici...mariés avec des anglais ou autres...Où seront nous ?
    J’aime ton optimisme !




modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?




(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)