Bao Blog

Accueil > Cogitations > À mon aînée

À mon aînée

lundi 6 octobre 2014, par Bao


À toi mon aînée, toi qui m’a fait devenir mère et à qui je demande tant. Tu es autonome, tu grandis si vite. Parfois, tu m’échappes, quand je te vois papoter avec tes copines dans cette langue que tu maîtrises mieux que moi.
Toi ma petite fille, du haut de tes 7 ans, presque 8. Toi qui sais te réjouir si facilement des petits bonheurs quotidiens, qui sait redonner le sourire à ta petite soeur et à tant de monde autour de toi. Toi qui veut toujours me tenir la main dans la rue, qui aime te poser un peu seule dans ton lit pour bouquiner le soir, qui aime nager, rouler, chanter, toi qui ne voudrais faire que jouer dehors ou aux légos.

Nous t’en demandons beaucoup mon aînée... Nous te demandons de montrer l’exemple, de faire une partie de ton homework seule, de pratiquer ton instrument, d’apprendre à lire en français, de ne pas être jalouse de ta soeur...
Comme tu es l’aînée et peut-être fais-je plus d’erreurs avec toi qu’avec ta soeur, peut-être parce que j’apprends, j’ajuste et je ne suis pas parfaite, pardonne-moi.

En tous cas si je te traite différemment, ce n’est pas seulement car tu es mon aînée, c’est simplement parce que tu es TOI et pas une autre. Toi ma grande, ma passionnée, ma sensible, toi dont j’essaie de protéger l’enfance et de préparer au Monde dans lequel tu vas vivre, sans aller trop vite.
Toi que j’aime fort.

Messages