Bao Blog

Accueil > Idées, découvertes > Comment les community managers utilisent-ils Twitter ?

Comment les community managers utilisent-ils Twitter ?

mercredi 7 avril 2010, par Bao


Suite à ce tweet, j’ai eu de multiples réactions de la part d’agences et de community managers (de tous niveaux).

Du coup, je voulais pousser un peu plus loin le débat de l’usage de Twitter dans une démarche de community management.

Selon moi, Twitter permet de créer, animer, faire grandir une communauté de gens. Quand on travaille sous couvert d’un compte Twitter pro (pour une marque par exemple), on a pour mission de faire augmenter le nombre de followers, suivre les interactions des followers, répondre aux questions, lancer des débats, intéresser la communauté, gérer les crises ; bref faire vivre la communauté.
Quand une marque ou une agence recrute un community manager, c’est d’abord pour son réseau et sa capacité à fédérer les gens autour de lui. Le compte Twitter d’un community manager fraîchement recruté doit donc selon moi être ouvert, afin que ce dernier puisse faire grandir sa communauté, l’animer et au besoin, communiquer auprès de ses followers pour le compte de ses clients, si cela est nécessaire et pertinent (ça ne l’est pas toujours).

Là, les avis divergent. Certains sont partisans de garder un comptes perso fermé (au risque de limiter la croissance de leur réseau personnel, qui est une partie de leur valeur ajoutée). Ceux là, travaillent donc avec les comptes pro de leurs clients, ne mélangent pas les deux (du moins, je l’espère pour leur crédibilité !) et assurent ainsi la pérennité de leurs actions et le suivi de leur travail au cas où il quitteraient leurs postes.

Face à ces constats, je me suis donc interrogée sur la façon dont les community managers travaillent avec Twitter. En effet, nous sommes nombreux sur Twitter et je crois que chacun a développé sa façon de travailler bien à lui, avec cet outil.

Du coup, je vous invite (si l’envie vous vient) à échanger vos "best practice" sur Twitter, en tant que community manager. Je suis vraiment curieuse de comprendre comment vous vous en servez, chacun.

Les commentaires sont à vous ! ;-)

Messages

  • Comme tu le dis, pour le perso, compte fermé et amis uniquement, pour le boulot, compte ouvert au nom de l’entreprise pour la pérennité et surtout pour la crédibilité. Avec trois comptes twitter cela demande une sacré gymnique (car pareil avec facebook).

    Voir en ligne : http://www.leblogdedenis.com/

  • Je ne suis pas community manager [j’aurai bien de la misère si je devais faire ce boulot pour ma boîte] mais les réponses m’intéressent :)

    Voir en ligne : http://mesdoudouxetcompagnie.fr

  • En tant que freelance, je gère les comptes Twitter de différentes marques en plus du mien, qui est un peu plus qu’un compte perso, puisque c’est aussi une sorte de ’vitrine’ de mes compétences, de mes centres d’intérêts, etc.
    Dans ces conditions, pas question d’avoir un compte Twitter fermé.
    Je peux comprendre la nécessité de séparer les sphères privées et pro, mais je pense aussi que mes clients sont rassurés par ma capacité à gérer ma propre réputation...

    Voir en ligne : http://sophie.gironi.org