Bao Blog

Accueil > Cogitations > Regarder le soleil qui s’en va

Regarder le soleil qui s’en va

mardi 3 octobre 2006, par Bao

Octobre c’est le pire de tous.
Le mois qui traîne avec lui cette année de plus, chaque année, un an de plus. Je ne m’y fais pas. Octobre c’est les feuilles qui tombent et les grosses remises en question.
Pourquoi suis-je là ? J’ai l’impression d’être spectatrice de ma vie... je la vois passer, je ne contrôle rien. Je n’évolue pas et on ne m’aide pas à évoluer. Inutile. Mais là quand même.
Report, sur report, je me demande à quoi ça sert tout ça... les autres produisent, rencontrent, avancent, et moi je report. Passionnant. Humainement, c’est très fort comme expérience, quand on y réfléchi... Lourd. Très lourd et très chiant.
Je contemple les heures filer à toutes allure. Seule car je ne veux plus les entendre ni même les lire. L’écrit c’est pire. L’oral s’évanouit, mais les écrit restent toujours.

Et puis il y a ce blog, qui est plutôt beau, différent des autres. Parfois j’ai envie de tout repeindre, de tout changer, de ré-organiser les choses, de me mettre sur une plateforme compliquée, et puis en fait non.

La seule chose qui ne change pas en octobre, se sont mes larmes. Toujours les mêmes, à couler pour un rien. Ridicule. Mais impossible de les retenir... alors je laisse couler, tant pis.

La vie avance et moi je la suis. Je ne lui court même pas après, je ne m’y accroche pas. Elle file et je ne contrôle rien. Je pourrais me réveiller, me dire que putain j’ai la chance de vivre et y’en a qui n’ont pas eu cette chance ! Injuste, égoïste.

Et puis y’a cette envie d’écrire, de tout raconter, même si ça ne sert à rien, même si... mais en fait le blog, c’est traître : on n’y dit pas ce que l’on veut. Trop de mots interdits. C’est juste une petite fenêtre sur ma vie, toute petite.

Messages